Comment participer à un salon professionnel en RDC ?

Merci pour le partage...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Participer à un salon professionnel est particulièrement intéressant pour faire connaître son entreprise en RDC. Comment bien préparer son stand ? Quel est le coût d’un salon professionnel en RDC ? Wazatech vous donne des conseils.

Participer à un salon professionnel représente un investissement important en temps et en argent. C’est un pari en termes de communication, dont il est difficile de prévoir les retombées et le retour sur investissement à court, moyen et long terme.

Participer à un salon professionnel peut parfois se révéler décevant compte tenu de l’énergie dépensée. Mais bien choisi et bien préparé, l’opération peut se révéler un excellent tremplin pour la notoriété et les ventes.

Voici nos conseils pour bien préparer et rentabiliser un salon professionnel en tant qu’exposant en RDC.

Les étapes pour participer à un salon professionnel.

Participer à un salon professionnel en tant qu’exposant doit s’inscrire dans la stratégie générale de communication de l’entreprise. L’événement doit être cohérent avec les objectifs marketings et commerciaux fixés par les dirigeants.

Voici les principales étapes pour participer à un salon professionnel :

  1. Définir ses objectifs.

Avant tout, il faut savoir pourquoi on souhaite participer à un salon professionnel.

– Est-ce pour trouver de nouveaux clients ?

– Pour fidéliser ses clients existants ?

– Pour trouver des partenaires ou des opportunités d’affaires ?

– Pour accroître sa notoriété ?

– Pour s’implanter sur un nouveau marché ? Pour présenter une innovation ou un nouveau produit ?

A noter qu’un salon est souvent un bon moyen de mieux approcher son marché : ses clients certes, mais aussi tous les intervenants présents sur le secteur d’activité.

  1. Identifier un salon intéressant pour votre activité.

Bien sûr, le thème du salon, sa notoriété et sa fréquentation sont importants. Mais le choix du salon se fait surtout en se renseignant sur le profil des visiteurs et sur le profil des exposants (concurrents, partenaires ?). Un petit salon bien ciblé pourrait se révéler plus intéressant qu’un grand salon trop généraliste.

  1. Budgéter la participation au salon.

Il faudra chiffrer les coûts directs engendrés par la participation au salon (location du stand, équipement, décor, produits) mais aussi les coûts indirects (temps passé, déplacements, mobilisation de personnel), et les comparer aux retombées probables. L’exercice est souvent difficile !

  1. Prendre contact avec l’organisateur du salon et réserver un stand.

Il faudra s’y prendre suffisamment à l’avance (3 à 6 mois). Le choix du stand, c’est-à-dire de l’emplacement au sein du salon est bien sûr capital. Le choix se fait habituellement sur place :

– on préférera les emplacements visibles et situés près des principaux axes de passage,

– à noter que les meilleurs emplacements sont souvent prisés et réservés en priorité,

– les emplacements les mieux situés sont plus chers, mais offrent généralement beaucoup plus de potentiel.

  1. Préparer l’aménagement de son stand.

Il s’agit d’anticiper les besoins en mobilier et en accessoires de décoration. Il faudra le plus souvent prendre contact avec des aménageurs de stand, appelés « standistes ».

  1. Préparer les documents de communication à distribuer sur le stand.

Prévoyez suffisamment de cartes de visite, de brochures, de plaquettes de présentation et de catalogues. Il faudra sans doute prévoir des documents spécifiques, mais le mieux serait qu’ils soient réutilisables.

  1. Inviter ses clients / prospects / partenaires / fournisseurs à venir sur le stand.

Participer à un salon est intéressant si l’on peut communiquer autour de l’événement. Profitez du salon pour prendre des contacts, et leur proposer des rendez-vous. Communiquez aussi sur votre site internet. Si possible, intervenez comme conférencier au sein du salon, cela sera un excellent prétexte pour inviter vos prospects.

  1. Soignez ses contacts.

Au cours du salon, vous allez certainement rencontrer beaucoup de monde. Le plus dur sera de vous y retrouver, et de faire le tri entre les contacts prometteurs et ceux qui sont moins intéressants. Prenez des notes et agrafez les cartes de visite ; classez vos contacts par priorité d’intérêt.

  1. Suivre les contacts.

C’est là que le véritable travail commence. Une fois le salon terminé, il faudra reprendre contact avec chacune des personnes rencontrées et voir de quelle manière continuer la relation.

  1. Faire le bilan de sa participation au salon.

C’est un exercice difficile. En effet, il faut souvent attendre des mois avant de juger des retours positifs de la participation à un salon !

Participer à un salon professionnel en RDC : combien ça coûte ?

Le coût de participation est très variable d’un salon à l’autre. Un stand de taille moyenne peut coûter 1 000 à 5 000 $ : un tarif auquel il faut ajouter l’aménagement, la décoration et le matériel, ce qui peut facilement faire doubler la note.

  • Un stand en kit sera peu coûteux,
  • Un stand modulaire (location de mobilier) aura un coût supérieur à celui d’un stand en kit,
  • Un stand sur-mesure réalisé par un standiste peut revenir à 100 $ le mètre carré environ.
 
The following two tabs change content below.

Christian Kas

Habite à Lubumbashi, Entrepreneur Coach.

2 pensées sur “Comment participer à un salon professionnel en RDC ?

  • mars 1, 2019 à 11:44
    Permalink

    Salut Kas,

    Les étapes pour participer à un salon prof est bien descrit mais souvent entendu de ça, pensez-vous qu’il nécessaire de se prepare mentalement aussi ? N’est-ce il peut y avoir d’autre que vous n’avez pas enumerer !
    Courage et plein succès !

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *