Paiement en ligne : quels documents fournir et récupérer en tant que marketplace ?

L’utilisation systématique d’internet a donné naissance à de nouvelles activités. Aujourd’hui, il est possible de faire de multiples achats sans sortir de son canapé.

Pour cause, le e-commerce s’est considérablement développé concurrençant fortement le commerce physique.

Dans ce sillage, on rencontre les marketplaces qui sont des formes particulières et un peu plus complexes de e-commerce. Découvrez ici les possibilités, les démarches et les contraintes de paiement en ligne pour marketplace !

Comment fonctionne une marketplace ?

créer un compte de paiement sur marketplace
créer un compte de paiement sur marketplace

La marketplace ou « place de marché » est une galerie marchande sur internet. Elle est assimilée à un site e-commerce, mais elle est plus complexe.

C’est le e-commerçant qui crée son site e-commerce, expose ses produits, se dote de système de paiement adapté et s’occupe de la livraison des produits vendus.

La marketplace par contre, elle est un site internet sur lequel de nombreux vendeurs proposent leurs produits. Ces derniers bénéficient de la notoriété de la marketplace, de son référencement et parfois de sa logistique pour la livraison des produits.

En réalité, lorsqu’un acheteur sélectionne les articles qu’il souhaite acheter sur une marketplace, il retrouvera dans son panier un récapitulatif des articles, des vendeurs et des frais inhérents à chaque article acheté. La marketplace représente donc un intermédiaire entre le client et le vendeur. Pour faire la meilleure expérience des marketplaces notamment en matière de paiement,

Elle est considérée comme un tiers de confiance et se charge de trouver solution optimale pour tous lorsqu’un éventuel litige survient entre le vendeur et le client après la vente. Pour cette raison, la marketplace se doit de récolter et vérifier les informations relatives à l’identité et l’intégrité de leurs clients et partenaires en se basant sur les réponses à certaines questions.

Avec quels documents créer un compte de paiement sur marketplace ?

Afin d’encaisser les paiements, les vendeurs doivent créer un compte de paiement sur la marketplace. Une série d’informations sur le titulaire du compte sont demandées lors de la création. Entre autres, il s’agit de :

  • son prénom ;
  • son nom ;
  • sa date de naissance ;
  • sa nationalité ;
  • son pays de résidence ;
  • son adresse mail.

Aussi, plusieurs documents sont demandés pour finaliser l’authentification du compte. Ces éléments diffèrent selon qu’il s’agisse d’une personne physique ou d’une personne morale. Pour une personne physique, il faut une pièce d’identité principale (carte d’identité, passeport ou titre de séjour) et une seconde pièce (permis de conduire, carte vitale, livret de famille, acte de mariage, acte de naissance ou avis d’imposition de moins d’un an).

Paiement en ligne avec Marketplace
Paiement en ligne avec Marketplace

Pour une personne morale par contre, il faut :

  • une pièce d’identité du représentant légal de la société ;
  • une pièce d’identité de tous les actionnaires qui détiennent 25 % ou plus de 25 % de parts de la société ;
  • le KBIS de moins de 3 mois de la société ;
  • les statuts datés et signés par le représentant légal de la société ;
  • le document de répartition des parts de la société ;
  • le RIB de l’entreprise.

Tous ces documents permettent à la marketplace d’avoir pour partenaires des personnes ou des sociétés de confiance. Au besoin, elles peuvent être facilement retrouvées pour régler d’éventuels litiges.

Paiement en ligne : quelles options s’offrent à une marketplace ?

Différentes options s’offrent à une marketplace pour encaisser les paiements lors d’une commande. Ces dernières doivent être étudiées pendant de la création de la marketplace afin de choisir celle mieux adaptée.

L’agrément d’Établissement de Paiement

Une marketplace peut faire une demande auprès de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) afin d’obtenir un agrément d’établissement de paiement. Cela permet à l’opérateur de marketplace de faire assez de profit. En effet, il gère en toute autonomie ces paiements et ne paye aucun intermédiaire pour la gestion des paiements.

Cependant, pour obtenir cet agrément, la marketplace doit avoir des ressources humaines internes capables de gérer les paiements. De plus, le processus d’obtention de l’agrément est long et périlleux. Pour cette raison, cette option est généralement réservée aux grandes structures.

Exemption d’agrément

La demande d’exemption d’agrément est également une option qui s’offre à une marketplace pour gérer ses paiements. L’opérateur s’offre ainsi une certaine autonomie et ne fait pas face aux inconvénients inhérents à la procédure de demande d’agrément. Il faut néanmoins remplir certains critères pour bénéficier d’une exemption d’agrément.

Prestataire de service de paiement

La marketplace à la possibilité de recourir à un prestataire de service de paiement. Elle n’est donc plus responsable des paiements, car la gestion a été déléguée au prestataire. Cependant, dans ce cadre, la marketplace fait moins de bénéfice parce que le prestataire facture ses services. De plus, il est nécessaire de bien choisir son prestataire de service de paiement en considérant son activité, ses types de clients, le coût des services du prestataire, etc.

vous pourriez chercher à savoir qu’est-ce que le kyc.

Autres articles

Actualités des entrepreneurs
Les derniers articles par Actualités des entrepreneurs (tout voir)