Quelles sont les manières de vous protéger contre le phishing ?

Chaque jour, les pirates redoublent d’imagination pour soutirer les précieuses informations des internautes. L’une des grandes méthodes employées par ces personnes mal intentionnées n’est autre que le phishing. Cette technique encore connue sous le nom de l’hameçonnage est apparue depuis 2005 et continue de faire des victimes.

Fort heureusement, il existe désormais des astuces permettant de démasquer et de prévenir ce genre de tentatives frauduleuses. Découvrez en quoi consiste le phishing et comment s’en protéger.

Le phishing : qu’est-ce que c’est ?

Comment reconnaître une tentative de phishing ?
Comment reconnaître une tentative de phishing ?

Le phishing est une technique d’escroquerie consistant en premier lieu à récupérer les données personnelles de la victime.

Généralement, le fraudeur envoie un message dans votre boîte mail en se faisant passer pour une institution sérieuse (votre banque par exemple).

Il vous demande de renseigner certaines informations et vous envoie des pièces jointes ou liens de sites que vous devez visiter. Dans le but de renforcer sa crédibilité, le courriel frauduleux n’hésitera pas à usurper :

  • des logos de la structure ;
  • les adresses email de l’institution ;
  • les chartes graphiques de l’entreprise ;
  • des signatures des membres de l’administration, etc.

Les conséquences d’une opération de phishing peuvent être : un pillage de compte en banque, une usurpation d’identité sur les réseaux sociaux et bien d’autres dommages.

Comment reconnaître une tentative de phishing ?

Lorsque vous avez affaire à ce type de ‘’hacker’’ peu consciencieux, faites attention au style du message ou aux images. Dans la plupart des cas, ils omettent certaines informations essentielles qui permettent de distinguer l’organisme officiel. Les fautes d’orthographe sont également un signe annonciateur de phishing.

Cependant, certains cybercriminels sont très rusés et disposent de toutes les ressources pour gagner votre confiance. Raison pour laquelle vous devez savoir qu’aucune banque, aucun fournisseur d’accès internet ou un quelconque site marchand ne vous demandera des données privées. Parmi celles-ci, l’on retient notamment : les mots de passe, les numéros de carte bancaire ou toute autre information personnelle.

Comment se prémunir contre le phishing ?

Les conseils et recommandations ci-après peuvent vous protéger contre le phishing.

Comment se prémunir contre le phishing ?
Comment se prémunir contre le phishing ?

Installer un logiciel antispam

Il faut noter que le phishing est un type spam. De fait, pour supprimer le phishing vous devez recourir à un logiciel de protection contre les emails indésirables comme postini, paraspam, zérospam, spamfighter ou hornetsecurity ou encore le français Altospam.

Les logiciels anti-spams et anti-phishing permettent aux utilisateurs de filtrer les mails avant qu’ils ne leur parviennent. De plus, il se charge d’éliminer en amont les malwares, les virus et les messages suspects. Le plus souvent l’installation se fait en quelques minutes pour protéger les boîtes aux lettres de tous les utilisateurs.

Éviter de cliquer sur les liens douteux

Les mails de phishing sont généralement accompagnés de liens vers des pages web fictives qui sont une réplique presque exacte d’un site d’officielle. Ces sites web frauduleux sont utilisés par les escrocs pour collecter vos données personnelles ou pour installer des virus sur votre système. Il convient donc de se montrer vigilant quant aux liens sur lesquels vous cliquez.

Par ailleurs, vous devez avoir le bon réflexe de vous connecter sur le site d’une institution en tapant directement son adresse officielle dans votre navigateur. Évitez de couper et coller ou de cliquer sur les liens qui se trouvent dans ces emails douteux. Toutefois, il est conseillé de s’assurer toujours de la sécurité d’un site web avant d’y accéder en vérifiant si son adresse commence par « https ».

D’un autre côté, si vous recevez un email d’un distributeur ou d’un magasin inconnu, il faut déjà vous poser des questions. Lorsqu’un mail vous demande par exemple de valider une inscription alors que vous ne vous souvenez pas du site en question, n’hésitez pas à le supprimer. Vous devez aussi vous méfier des mails qui parlent d’offres exceptionnellesd’offres gratuites ou de la loterie. Les fraudeurs passent désormais par tous les moyens pour piéger leur victime. Cliquez ici pour découvrir l’exemple d’un phishing utilisant la signature de Microsoft.

Mettre à jour le système d’exploitation de son appareil

Les fraudeurs peuvent facilement accéder aux données de votre boîte email lorsque le système de votre appareil présente des failles de sécurité. Conscients de cela, vous devez régulièrement mettre à jour le système d’exploitation de votre appareil. Ces mises à jour sont d’une importance capitale pour la protection de vos données, d’autant plus qu’elles permettent de réparer les erreurs et de corriger les failles de sécurité.

Ainsi, grâce aux mises à jour des systèmes d’exploitation, vous éviterez l’invasion des virusmalwares et logiciels espions. N’oubliez pas également de mettre à jour vos antivirus et navigateurs. Certains correctifs peuvent s’avérer nécessaires pour la protection contre les nouvelles méthodes de cyberattaques et de phishing.

Utiliser le filtre de son navigateur internet

La plupart des navigateurs internet proposent une fonctionnalité de protection contre l’hameçonnage. Il s’agit d’une option qui permet de filtrer les mails, de vérifier la sécurité des sites internet et d’alerter les utilisateurs lorsqu’une menace se présente. Le principe de fonctionnement peut varier d’un navigateur à l’autre, l’objectif reste le même : assurer la protection contre le phishing.

Autres articles

Actualités des entrepreneurs
Les derniers articles par Actualités des entrepreneurs (tout voir)