Guide du portage salarial : Astuce et conseils sur le fonctionnement

Si le statut de salarié est autant convoité, c’est sans doute du fait des nombreux avantages sociaux et économiques liés à cette position. Cependant, les contraintes professionnelles et le manque d’autonomie qui caractérisent le salarié sont le revers de la médaille.

Saviez-vous qu’il existe une alternative pour jouir pleinement de ces privilèges tout en restant à l’abri de ces obligations ? Il s’agit du portage salarial.

Si vous avez envie de découvrir davantage le concept, voici tout ce qu’il faut savoir.

Comment fonctionne le portage salarial ?

Apparu vers les années 80, le portage est un mode de travail officiellement légalisé depuis 2008. En effet, il consiste en un accord tripartite (qui engage trois parties). Il s’agit d’une société de portage, d’une entreprise cliente et d’un individu. Ce dernier est appelé le « porté ». Le fonctionnement du portage salarial est très simple. Lorsque le porté consent à un engagement professionnel, la société de portage se charge de l’établissement d’un contrat avec l’entité employeuse. Les différentes missions qui relèvent de la compétence du porté font l’objet principal de ce contrat.

La particularité de cette entente réside dans le fait que le travailleur ne signe aucun contrat de travail avec l’entreprise pour laquelle il s’engage à travailler. Ce contrat est plutôt signé avec la société de portage. C’est cette formalité qui permet au porté de prendre le titre de travailleur salarié et de jouir de tous les droits qu’offre cette position. Par ailleurs, étant donné que ses obligations envers son employeur sont moins formelles, il peut décider de fournir ses prestations de façon sporadique et complètement discrétionnaire.

Les conseils pour réussir le portage salarial

Pour réussir le portage salarial, il existe des démarches précises à mener.

  • Comparer les différentes sociétés de portage

La société de portage est le pivot de ce système. Pour cela, vous devez vous assurer qu’elle s’adapte parfaitement à vos besoins et exigences. Pour le faire, il est important de procéder à une comparaison des différentes enseignes qui proposent le service. Cette démarche préalable vous permettra d’étudier les frais de gestion appliquée par chacun de société afin d’en choisir celle qui vous semble plus avantageuse. Vous devez surtout vous assurer que le coût des services est en adéquation avec la qualité de prestation que vous souhaitez.

  • Définir son offre

Avant de prendre à une place sur le marché, il est important de déterminer une offre de service. Pour le faire, vous devez vous référer à certaines réalités sur le marché. Il s’agit notamment des services offerts par la concurrence. Cette manœuvre vous permet également de déterminer vos tarifs. Il s’agit d’une étape indispensable pour la suite de la procédure.

  • Booster sa visibilité sur le marché

Votre offre est désormais déterminée. Il vous revient à présent de vous faire connaître dans le secteur de votre activité. Les meilleurs atouts que vous avez pour y parvenir sont l’expérience et l’expertise. N’hésitez donc pas mettre en valeurs ses facteurs. De plus, vous devez miser sur une communication optimisée. À cet effet, les réseaux sociaux sont un excellent moyen pour un résultat plus ou moins encourageant.

En savoir plus sur le fonctionnement du portage salarial

Les avantages et les inconvénients du portage salarial

Même si ce système de travail séduit grâce à ces avantages singuliers, il ne manque pas de points négatifs.

Les avantages du portage salarial

Les avantages du portage salarial pour le salarié porté sont énormes. Le premier concerne le statut de salarié. Cette position permet au travailleur de profiter de plusieurs autres privilèges. Il s’agit de :

  • l’assurance de chômage ;
  • la sécurité sociale ;
  • la prévoyance retraite.

De plus, le portage salarial garantit une autonomie effective au travailleur. Il a ainsi la possibilité de définir son horaire et les différentes tâches qu’il souhaite réaliser. Ceci l’épargne des paperasses et d’autres corvées administratives ou fiscales. Ceci justifie le fait que les consultants informatiques et autres prestataires préfèrent ce système.

Par ailleurs, il bénéficie d’une assistance de la part de la société de portage. Il bénéficie ainsi d’une expertise pouvant l’aider dans l’atteinte de ses projets. Ce système est doté d’une sécurité juridique qui protège le salarié. Il exerce donc ses fonctions en toute légalité et dans une parfaite quiétude vis-à-vis de la loi. Le salarié porté dispose également d’une clientèle propre et exclusive.

Les inconvénients du portage salarial

En dépit des nombreuses largesses autour du sujet, le portage salarial présente quelques inconvénients non négligeables. Le premier concerne le coût élevé des prestations offertes par les sociétés de portage. Il convient de noter que cette dernière prélève d’importantes commissions périodiques. De plus, ce système ne garantit pas le droit au chômage au travailleur porté. Ceci est dû au caractère informel des rapports de travail entre le travailleur et son employeur. Ainsi, pour profiter des allocations d’aide au retour à l’emploi, il faut remplir un certain nombre de conditions.

Autres articles

Actualités des entrepreneurs
Les derniers articles par Actualités des entrepreneurs (tout voir)