Bis repetita : Nouvel incendie dans les locaux OVH de Strasbourg avec un onduleur

OVH,  Encore un incendie dans les locaux de OVH Cloud à  Strasbourg

           Inquiétant, OVH, Bis repetita, un nouvel incendie dans leurs locaux de Strasbourg, cela finit par faire beaucoup et c’est très inquiétant, les opérations de redémarrage a peine commencées, qu’elles ont dû être arrêtées par ce nouvel incident.

           Après le drame qui s’est produit dans le nuit du 9 au 10 Mars dernier, un nouvel incendie s’est déclaré ce vendredi soir 19/03 à 19 heures, dans un conteneur hors tension, remettant en cause, le redémarrage des serveurs du datacenter OVHCloud à Strasbourg.

Heureusement il n’y a aucun blessé, mais le local de stockage, contenant 300 batteries de 25 kilos chacune, a été fortement impacté, même si les pompiers ont réussi très rapidement à le contenir, grâce à l’intervention de 130 personnes, qui tentaient de remettre le site en action.

L’entreprise fait tout, pour faire repartir les sites des clients, mais là, il semblerait qu’ils aient joué de malchance, en tous cas, pour l’instant les origines de ce nouvel incident ne semblent pas déterminées, même si leur assureur a semble-t-il exigé, un déplacement partiel de leurs serveurs.

 OVH,  Bis repetita, 6 mois offerts en cas de perte des données.

Octave Klaba, très fervent utilisateur de twitter a posté un nouveau message, pour faire le point de la situation, et annoncer des « cadeaux », aux clients impactés, 3 mois d’hébergement totalement gratuits pour coupure de service, et 6 mois d’hébergements gratuits pour perte de données.

Ne jouons pas au plus malin, mais si l’on a perdu et son site et ses données (backup), nous ne sommes pas certains que même 6 mois de gratuité, vont satisfaire les clients qui par cet accident dramatique auront perdu toutes leurs données.

OVH a mis en ligne, une plateforme spécialisée, destinée aux clients impactés plateforme dédiée, mais il restera désormais à OVH à enquêter sérieusement, sur cette série de drames et incidents, qui mettent en cause sérieusement les méthodes et le fonctionnement de la société.

Selon les responsables, 4.000 nouveaux serveurs, ont été livrés et déployés en quelques jours, mais à priori cela ne suffit pas, car de nouvelles arrivées de serveurs sont prévues, (près de 15.000 nouveaux serveurs), seront installés  pour les 4  prochaines semaines.

OVH,  Bis repetita, Il faut tirer des conclusions, et faire autrement.

Les déboires pour les clients, sont loin d’être terminés, même si avec l’aide d’OVH, ils pourront en grande partie récupérer leurs données, certains devront faire le deuil, de leurs applications et de leurs données, (surtout s’ils ne disposent pas de backup en interne).

En conclusion le CEO, Octave Klaba, entend tirer tous les enseignements, qui ont pu aboutir à toutes ces défaillances, et pire la répétition qui s’en est suivie, il leur faudra clarifier, leur stratégie de backups et sauvegardes, sur les mêmes sites que les données d’origine.

En tous cas, l’électrochoc provoqué par cet accident, équivaut à un cataclysme, pour le monde numérique français et son leader OVH, et remet en question l’idée du tout numérique, chez un même prestataire, même s’il s’agit du leader français.

Auteur Antonio Rodriguez – Clever Technologies

Autres articles sur l’entreprise OVH à Strastbourg

Actualités des entrepreneurs
Les derniers articles par Actualités des entrepreneurs (tout voir)