Antivax en France : Pourquoi autant de Français sont-ils contre le vaccin COVID-19 

Antivax contre le vaccin COVID-19 ?

Depuis plusieurs mois, le monde est confronté à une crise sanitaire qui a bousculé les habitudes. La crise sanitaire du COVID-19 a exigé la mise en place de nombreuses restrictions. Elle a aussi laissé place à de nombreuses recherches scientifiques. Suite aux recherches de ces derniers mois, les scientifiques ont réussi à mettre sur pieds un vaccin contre le COVID-19 afin de protéger les populations.

Une sensibilisation autour de ce vaccin est organisée pour mettre la population en confiance et parvenir à un retour à la normalité. Malheureusement, on assiste à une importante résistance de la part de nombreuses personnes. Il s’agit de l’Antivax qui dispose de plusieurs lieux de manifestation antivax en France. Vous vous interrogez sur les raisons qui poussent autant de Français à être contre le COVID-19.

Nous vous invitons à découvrir plus d’information sur les ANTIVAX

Le manque d’informations autour du vaccin

Malgré la sensibilisation qui se fait autour du vaccin COVID-19, certaines personnes ne se sentent pas encore assez informées. Faisant partie du mouvement Antivax en France, elles ne sont pas convaincues de l’efficacité du vaccin. Elles ont des doutes en raison de la rapidité avec laquelle le vaccin a été conçu. Pour elles, un vaccin de qualité n’aurait pu être conçu en ce laps de temps.

Mis à part cela, les informations fournies à propos du vaccin ne semblent pas les éloigner de la résistance contre celui-ci. Cette manière de voir les choses a influencé de nombreuses personnes qui se sont jointes au mouvement Antivax en Europe. Celles-ci organisent de nombreuses manifestations un peu partout en France contre le vaccin COVID-19 et le passeport sanitaire.

Les craintes autour des effets secondaires et indésirables

Le refus de nombreux français de se faire vacciner est aussi lié aux effets secondaires et indésirables possibles.

Les dangers du vaccin

Le mouvement Antivax s’explique aussi par la crainte que ressentent les personnes face aux potentiels dangers du vaccin. Elles restent sceptiques quant au fait que le vaccin puisse les protéger. Comme pour tout vaccin, il est possible de remarquer des effets secondaires après l’injection. Malgré la confirmation des vaccinés qui ne remarquent que des effets minimes, certains Français continuent d’avoir des doutes.

La plupart justifient le rejet du vaccin par le fait qu’il puisse être la source d’autres maux déjà existants en eux ou pas. Certains considèrent par exemple que le vaccin peut modifier leur code génétique ou provoquer des cancers. Ces craintes ne sont pourtant pas avérées. D’autres craignent que le vaccin affaiblisse leur système immunitaire au lieu de le renforcer.

Enfin, on retrouve la catégorie des personnes qui pensent que le vaccin peut être plus dangereux que la maladie du COVID-19, elle-même.

Les autres préjugés sur le vaccin COVID-19

La campagne de sensibilisation autour du vaccin n’a pas suffi pour estomper les préjugés qui servent d’argument au mouvement Antivax en France. Les experts ont prouvé que le vaccin réduit le risque de transmission du virus. Mais, les Français considèrent que le risque de transmission est le même avec ou sans vaccin. Ils préfèrent donc s’en abstenir.

Il y a également la catégorie des jeunes qui ne se sentent pas concernés par les graves conséquences du virus. Beaucoup affirment qu’ils ne courent pas un grand risque et qu’il y a une faible possibilité de se retrouver à l’hôpital à leur âge. Enfin, nous avons la marge de personnes pour qui l’inefficacité du vaccin pourrait augmenter les risques de complications graves.

Tous ces préjugés ne sont pourtant pas avérés et prouvés. Les chiffres encouragent plutôt à se faire vacciner.

L’attente d’un vaccin COVID-19 français

Beaucoup de Français sont contre le vaccin COVID-19 parce qu’il n’est pas français. Le fait que les vaccins aient été conçus à l’étranger ne les rassure pas et les conforte dans l’idée d’attendre. L’origine du vaccin est donc un argument que les Français mettent sur table pour éviter de se faire vacciner.

De nombreux Français sont donc en attente d’un vaccin COVID-19 français. Ils clament qu’ils ne se feront pas vacciner tant qu’il n’y a pas d’évolution sur la recherche du vaccin français. Ces considérations restent des limites à la campagne de vaccination. Il faudrait donc redoubler d’ardeur dans la sensibilisation et les informations disponibles pour convaincre le maximum de Français à la vaccination.

La rapidité de développement des vaccins contre le COVID-19

Les acteurs du mouvement Antivax mettent aussi en avant la rapidité avec laquelle les vaccins ont été développés. Pour eux, ces vaccins sont encore expérimentaux et n’ont pas subi assez d’essais cliniques pour être rassurants. Pourtant, l’accélération du processus de mise en place des vaccins a été soumise aux spécialistes. Elle a donc été effective après leur approbation.

Pour le moment, ces arguments ne suffisent pas à convaincre les acteurs du mouvement Antivax à Paris. Les vaccins, selon eux, ne sont pas fiables et sécurisés. Ils ne peuvent donc pas l’approuver. De nombreux efforts doivent encore être faits pour obtenir l’adhésion de ces personnes sans qu’elles se sentent obligées et oppressées.

Autres articles autour des ANTIVACCIN

Actualités des entrepreneurs