Comment faire pour réussir le concours sous-officier de la gendarmerie

L’intégration aux forces de l’ordre représente pour bon nombre de personnes une vocation pour se mettre au service du peuple. Dans le but d’accroître son effectif, la gendarmerie française organise tous les ans, des recrutements pour réunir les sous-officiers.

Réussir le concours sous-officier de la gendarmerie 

Cependant, pour devenir sous-officier de la gendarmerie, la réussite à un concours est indispensable. Encore faut-il bien s’y préparer pour booster vos chances de réussite.

Mais, comment bien se préparer pour réussir au concours sous-officier de la gendarmerie ?

Ce guide vous livre tous les secrets du concours de sous officier 2022

Une bonne préparation : le sésame pour intégrer la gendarmerie 

 le sésame pour intégrer la gendarmerie 
le sésame pour intégrer la gendarmerie 

Le concours sous-officier de la gendarmerie vise à évaluer votre capacité de réflexion, votre maîtrise du français de même que des organismes français. Cela a également pour but de tester votre logique et votre motivation. La sélection étant rude, vous préparer à toutes les épreuves est donc indispensable pour mettre toutes les chances de votre côté. 

Pour la préparation au concours de gendarmerie, il est toujours préférable de se rapprocher des centres de formation. Vous pouvez par exemple suivre des classes préparatoires à distance ou en présentiel sur des plateformes dédiées. Cela vous sera d’une grande aide. Une bonne préparation vous permet d’optimiser vos chances. 

Quelques méthodes pratiques vous aideront à multiplier vos chances de réussite. Par exemple, être informé de toutes les actualités est essentiellement capital. Pour approfondir votre préparation, n’hésitez pas à consulter des sites, des forums et des témoignages en ligne. Vous y trouverez de nombreuses informations.

Les méthodes pour se préparer au concours  

Il existe de nombreuses méthodes pour se préparer au concours. Au nombre de celles-ci, vous retrouverez trois formats particulièrement efficaces. Il s’agit notamment de :

  • la préparation à distance ;
  • la préparation en classe présentielle ;
  • la préparation individuelle. 

La préparation à distance 

Cette méthode est la plus prisée pour ce concours puisqu’elle est très souple. En effet, ce mode de préparation permet aux candidats de concilier leurs études, leur vie professionnelle ou leur vie de famille avec la préparation au concours. 

La préparation en classe 

En ce qui concerne la préparation en classe, l’offre est plus restreinte, car beaucoup de candidats n’arrivent pas à se déplacer. L’avantage avec cette méthode est que vous bénéficiez d’un bon encadrement. Ce qui constitue un atout de taille pour les personnes qui ont du mal à s’imposer dans une discipline. Néanmoins, les coûts restent relativement plus onéreux comparativement à la méthode à distance. 

La préparation individuelle 

Il est également possible de se préparer seul pour le concours de gendarmerie. Cette méthode de préparation est particulièrement réservée aux personnes consciencieuses et très bien organisées. Pour ce faire, il vous suffit de vous procurer des livres de préparation. Vous aurez donc à faire votre préparation depuis chez vous, selon votre rythme et sans tuteur. La préparation individuelle est alors beaucoup plus abordable financièrement. 

Quel que soit le mode de préparation que vous aurez choisi, le mieux est de commencer le plus tôt possible. En commençant suffisamment à l’avance, vous décuplez vos chances de réussite. À ce titre, commencer un an ou un an et demi à l’avance est préférable. N’oubliez pas de vous procurer des sujets corrigés outre les cours que vous recevrez par votre tuteur. Peu importe la méthode, il est toujours conseillé de s’exercer chez soi.  

S’entraîner aux épreuves du concours de gendarmerie 

Pour réussir le concours sous-officier de la gendarmerie, il est important de bien se préparer aux différentes épreuves qui vous seront présentées. 

La préparation aux épreuves intellectuelles ou psychotechniques  

Les épreuves intellectuelles concernent les épreuves d’admissibilité. Elles consistent à mesurer vos connaissances globales. Et ce, en évaluant votre intelligence, votre niveau de compréhension, votre argumentation ainsi que la structuration de votre document. Vous serez également jugé sur la syntaxe, la grammaire et l’orthographe. 

Il est donc indispensable de bien se préparer au test psychotechnique de la gendarmerie. Il faut préciser que seuls les candidats sélectionnés aux tests d’admissibilité sont éligibles à se présenter aux tests d’entrée.   

La préparation aux épreuves physiques 

Pour réussir au concours de gendarmerie, vous devez aussi jouir d’une bonne condition physique, certifiée par un acte médical. Mais il n’y a pas que ça. Pour s’assurer de vos capacités pendant les épreuves physiques, il vous sera demandé de démontrer votre aptitude à réagir selon la situation. 

Aussi, la synchronisation de vos déplacements sera évaluée. Il faut savoir que le coefficient de l’épreuve physique pour ce concours est bien élevé. Autrement dit, il ne faut pas négliger la préparation au concours de gendarmerie. N’hésitez pas à faire appel à un coach sportif pour vous entraîner afin d’optimiser vos chances de réussite.  

Les conditions d’accès au concours de sous-officier de la gendarmerie 

Pour se présenter au concours de sous-officier de la gendarmerie, il faut être de nationalité française et être titulaire d’un baccalauréat. Les candidats doivent être en règle face aux dispositions du service national. De même, vous devez être âgé de 18 à 35 ans maximum au premier janvier de l’année du concours. 

Être de bonnes moralités et jouir pleinement de ses droits civiques est une condition fondamentale. Vous devez aussi disposer de toutes vos facultés physiques et ne pas avoir participé plus de trois fois aux concours. Par ailleurs, le concours de sous-officier de gendarmerie est destiné :

  • aux volontaires de la gendarmerie ;
  • aux réservistes de la gendarmerie nationale ;
  • aux militaires des forces armées ; 
  • aux adjoints de la sécurité nationale. 

Le concours est accessible par voie interne et externe et s’organise deux fois par an. L’organisation de ce concours est une véritable circonstance opportune étant donné qu’une préparation spécifique et optimale est possible. 

Quels avantages à devenir gendarme ?

Le fonctionnement de la gendarmerie est axé sur une organisation hiérarchisée par des grades. De ce fait, vous pourrez jouir de ces grades le long de votre carrière grâce aux concours d’entrée ou par voie de promotion. En outre, la gendarmerie est un secteur bien rémunéré. En effet, le gendarme travaille assez, mais il est également très bien payé. 

Un autre avantage de la gendarmerie, c’est qu’elle représente l’une des meilleures façons de servir le peuple. Ainsi, selon votre statut, vous pourrez mettre votre expertise au service de la nation tout en évoluant dans une bonne carrière. Le métier de gendarme est le cadre idéal pour les personnes qui aiment particulièrement l’ordre.

Actualités des entrepreneurs
Les derniers articles par Actualités des entrepreneurs (tout voir)

Dossiers à la une

Advertismentspot_img

Actualités

Advertismentspot_img

à la une

Les bonnes pratiques à suivre pour envoyer une newsletter aux clients

La newsletter est un outil de marketing qui vous permet d’interagir avec vos clients et de développer votre activité. Toutefois, certaines erreurs au moment de...

Utiliser un collier GPS pour votre troupeau de chèvres

Vous êtes un professionnel de l’élevage ? Le stress peut en effet s’avérer insupportable, surtout lorsque vous devez aller en montagne pour ramener une bête...

Comment utiliser les plantes pour bien décorer son entreprise ?

Un travailleur passe généralement plus de temps en entreprise que chez lui. Pour qu'il ne se lasse pas de passer la majeure partie de ses...
Advertismentspot_img