Web 3 : que faut-il réellement comprendre par cette révolution d’internet ?

Il s’agit du Web 3. Ce terme est fortement utilisé depuis qu’il est aujourd’hui possible de réaliser plusieurs activités virtuellement.

Plus simplement, le concept Web 3 prend tout son sens lorsque le sujet tourne autour de la blockchain.

De nombreux projets virtuels se basent dessus et visent à mettre en place ce qui peut être considéré d’ici à quelques années comme la révolution d’internet.

Que représente concrètement le Web 3 ? Quels sont les avantages et inconvénients ?

Aperçu global du Web 3

Avant d’aborder la notion de Web 3, il est important de comprendre la technologie blockchain. Cette dernière n’est rien d’autre qu’un système qui permet de transmettre des données et des informations de manière sécurisée.

La blockchain est accessible au public et aucun organisme n’en a le contrôle. Il existe aujourd’hui de nombreuses blockchains comme Ethereum, BNB chain, Polkadot ou encore Solana.

Pour en revenir au Web 3, il s’agit tout simplement d’un ensemble de plateformes et d’applications pouvant fonctionner sur les différentes blockchains précédemment mentionnées. En clair, il est ouvert à tous, contrairement au Web 2 qui est majoritairement sous le contrôle des géants d’internet.

Bien que la définition du Web 3 semble claire, elle reste quand même vague et peut sembler incompréhensible pour les néophytes. C’est notamment pour cette raison qu’il faut comprendre les principaux axes qui régissent son déploiement.

Le tout premier axe du Web 3, c’est la décentralisation. Elle s’oppose au monopole d’internet et de la technologie par les géants comme Google, Amazon, Facebook et Apple (GAFA). Ainsi, la gestion du Web 3 sera réalisée par des organisations autonomes décentralisées (DAO).

Il sera toujours possible de lancer son ICO avec atelier-majelan.com et mener d’autres activités sur le Web. La seule différence, c’est que chaque action se fera dans la transparence et la sécurité tout en limitant la censure.

Le Web 3 se définit également par son second axe principal qui n’est rien d’autre que la sécurité des données. Avec cette révolution, seul le propriétaire d’une information en possède l’entière exclusivité. Cela change significativement du Web 2 où de tierces personnes peuvent avoir accès à des informations confidentielles.

Les avantages et inconvénients découlant du Web 3

Le Web 3 est toujours en pleine construction. Cependant, cette nouvelle ère d’internet présente aussi bien des avantages que des inconvénients pour celles et ceux qui la rejoindront.

Quels sont les points forts du Web 3 ?

L’un des tout premiers avantages du Web 3 se rapporte directement aux créateurs de contenus. Ces derniers subiront moins de censure par rapport à ce qu’ils proposent à leur public. En second lieu, ils auront la chance d’obtenir une meilleure rémunération. En effet, d’infimes pourcentages seront pris sur les commissions de ces derniers. Ils pourront également être directement rémunérés par les membres de leurs communautés.

Avec le Web 3, les cryptomonnaies et notamment les tokens non fongibles (NFTs) ont encore de beaux jours devant eux. Il s’agit tout simplement de moyens de transaction à l’image de l’argent dans la vraie vie. Les NFTs sont particulièrement avantagés dans le Web 3 parce que cette technologie permet de tracer la provenance d’un actif numérique et surtout d’en établir la propriété.

L’identité numérique est un autre avantage du Web 3. Si dans le Web 2 il est accordé par la plupart des plateformes appartenant aux organismes de la GAFA, avec cette révolution numérique, il est possible à chaque individu de posséder son identité numérique. Cela est notamment possible avec les NFTs qui représentent une technologie puissante et unique.

Le but de l’identité numérique, c’est que chaque individu puisse être au contrôle de sa personne sur internet sans nécessiter une authentification quelconque. Le Web 3 limitera donc la course au fameux badge bleu sur la plupart des réseaux sociaux.

Pour finir avec les avantages, du Web 3, il faut savoir que cette révolution technologique donnera la possibilité d’être dans un monde plus immersif. En effet, ce nouveau monde virtuel donne la possibilité d’entrer pleinement dans le métavers et interagir avec de nombreuses personnes. Jeux vidéo, réalité virtuelle et augmentée seront du rendez-vous. Il faut également compter sur les cryptomonnaies et les NFTs.

Quels sont les points faibles du Web 3 ?

Le Web 3 est en pleine construction et son écosystème est encore dépendant des infrastructures du Web 2. Y accéder peut également avoir un coût. Cela peut constituer un frein à son adoption. L’expérience utilisateur est également une limite majeure du Web 3, car tout le monde n’en maîtrise pas les tenants et aboutissants.

Le Web 3 est une révolution d’internet, elle se base sur des axes clés afin d’être un meilleur endroit pour les utilisateurs. Cette révolution a plusieurs avantages, mais aussi des limites. Cependant, tout semble présager un meilleur avenir pour le Web 3, car tout est mis en œuvre pour son déploiement officiel.

Actualités des entrepreneurs
Les derniers articles par Actualités des entrepreneurs (tout voir)

Dossiers à la une

Advertismentspot_img

Actualités

Advertismentspot_img

à la une

Les bonnes pratiques à suivre pour envoyer une newsletter aux clients

La newsletter est un outil de marketing qui vous permet d’interagir avec vos clients et de développer votre activité. Toutefois, certaines erreurs au moment de...

Utiliser un collier GPS pour votre troupeau de chèvres

Vous êtes un professionnel de l’élevage ? Le stress peut en effet s’avérer insupportable, surtout lorsque vous devez aller en montagne pour ramener une bête...

Comment utiliser les plantes pour bien décorer son entreprise ?

Un travailleur passe généralement plus de temps en entreprise que chez lui. Pour qu'il ne se lasse pas de passer la majeure partie de ses...
Advertismentspot_img