Les micro-tâches rémunérées pour auto-entrepreneurs

Si les micro-tâches rémunérées en ligne ne datent pas d’hier, la pratique n’a véritablement explosé que depuis quelques années. Il faut dire que les promesses faites par les plateformes dédiées ne manquent pas de faire saliver.

Certains indépendants parviennent même à vivre de ces micro-tâches, chose encore parfaitement inimaginable au début des années 2000, lorsque la pratique vit le jour sous les lumières tamisées de Windows XP.

Alors que vous soyez un simple salarié en recherche d’un petit bonus qui donne le sourire en fin de mois ou un nomade digital désireux de bâtir un coffre-fort a la Picsou rempli des bénéfices issus de vos micro-tâches, on vous assure que le jeu en vaut la chandelle. Si vous ne savez pas trop où donner de la tête pour commencer, suivez le guide que voici

Qu’est-ce qu’une micro-tâche rémunérée ?

L’expression est, on vous l’accorde, diablement complexe compte tenu de la simplicité de la définition qui lui est associée. Dans les faits, une micro-tâche rémunérée est une pratique ne requérant aucune qualification spécifique si ce n’est la présence d’un ordinateur et d’une connexion Internet potables à portée de main.

Vous avez tout bon jusque-là ? Parfait, alors continuons. Les micro-tâches valorisent votre qualité d’humain/e (littéralement !) parce que les missions qui vous sont confiées ne peuvent pas être effectuées par des machines rythmées par le son des tambours de l’Intelligence Artificielle. Pendant un peu moins flatteur pour les humains que vous êtes, les missions corrélatives à la pratique sont pour la plupart redondantes au possible et peu d’entre nous parviennent à s’y adonner plus qu’une dizaine de minutes au quotidien.

Qu’est-ce qu’une micro-tâche rémunérée
Qu’est-ce qu’une micro-tâche rémunérée

Pour peu que vous ne soyez pas refroidis par tout cela, notez combien il est agréable de ne pas avoir de patron pour vous hurler dans les oreilles ou de collègue lourdingue qui passe son temps à vous jeter des boulettes de papier à la figure.

Avec les micro-tâches, vous êtes votre propre patron et tous les bénéfices que vous pouvez engendrer terminent leur course dorée dans votre poche.

Comme pour toute autre occupation, les sommes engrangées via les micro-tâches sont octroyées en fin de mois, sous la forme de chèques, directement sur votre compte bancaire ou via Paypal.

Jetez un œil sur cet article dédié aux micro-tâches rémunérées.

Comment gagner de l’argent avec les micro-tâches ?

Parlons peu, parlons bien. Comment gagner de l’argent via les micro-tâches en ligne ? Les possibilités sont presque infinies. Voici quelques-unes des micro-tâches les plus susceptible de vous rapporter quelques gains :

 

Les sondages rémunérés

Ne cherchez pas plus loin, voici le classique absolu de la micro-tâche. Les sondages rémunérés sont mis à disposition par quasiment toutes les plateformes du genre et leur contenu est de nature aussi varié qu’une casserole de ragout concocté par Maité. Pas chronophages pour un sou (la plupart prennent moins de dix minutes à compléter), ils ne brillent malheureusement pas par la hauteur de leur rémunération (entre 0,20 et 1 € par sondage).

Le secret donc si vous estimez que les sondages rémunérés sont votre dada : en remplir des caisses et des caisses au quotidien, notamment durant ces longs weekends d’hiver que vous passez étalé(e) sur votre sofa – autant allier flemmardise et gains faciles ! Une fois que vous vous serez fait la main, vous réaliserez vite qu’il s’agit la de l’une des activités de micro tasking les plus accessibles qui soit. Alors retroussez les manches (de votre pyjama) et au boulot !

 

Get Paid To

Pas si différentes des sondages rémunérés, les micro-tâches de type Get Paid To regroupent comme dans un pot-pourri toutes les activités de type ouverture de courriels, inscription sur un site donné, téléchargement d’une application, lecture d’un livre électronique… Comme pour les sondages, le bât blesse lorsqu’on se rend compte du nombre de missions qu’il faudrait remplir avant de pouvoir prétendre ne serait qu’’à une petite dizaine d’euros.

On n’ira pas jusqu’à qualifier ce genre de missions d’assommoirs ambulants mais, clairement, c’est le genre d’activités à considérer en tout dernier recours, si vous n’avez vraiment rien d’autre à faire.

Autant les sondages peuvent parfois se révéler amusants, autant cliquer sur un courriel traduit par Google Trad ou télécharger le bouquin d’un auteur au nom imprononçable qui s’exprime comme un scientologue frustré n’offre d’autre perspective qu’une irrépressible crise de bâillements ne s’interrompant que lorsque vous avez fermé le clapet de votre ordinateur (et celui de l’apprenti Tom Cruise par là même).

 

Clics rémunérés

Vous vous êtes déjà amusé à cliquer sur votre souris comme un(e) idiot(e) après une trop longue journée au boulot ? Pas la peine de mentir, on l’a tous fait. Maintenant, imaginez qu’une telle bêtise puisse vous rapporter de quoi acheter un bon gros paquet de fraises Tagada à la sortie du bureau – voire plus si affinités ?

Comment gagner de l’argent avec les micro-tâches
Comment gagner de l’argent avec les micro-tâches

Cliquez sur une publicité pas trop bégueule, faites semblant de la regarder en lorgnant votre téléphone du coin de l’œil et…

voilà.

L’annonceur est content et vous aussi. Votre endocrinologue, lui en revanche, un peu moins.

 

Tester des produits

Vous avez toujours rêvé de vendre votre âme aux grands groupes commerciaux et leur faire une publicité éhontée en échange de rutilants ustensiles tout neufs ? Dans ce cas, pourquoi ne pas devenir testeur de produits à temps partiel ? Si ce genre de micro-tâches ne remplira sans doute pas votre frigo, vos fonds de placard seront ravis et vous aussi : une fois testés, les produits resteront entre vos mimines afin que vous puissiez faire joujou avec !

Dit comme ça, on ne réalise pas forcément mais c’est un excellent moyen de faire des économies sur des appareils parfois très couteux (on pense notamment à l’électroménager). Se faire offrir un appareil a raclette par Tefal ou une machine à laver par Whirlpool, on ne sait pas pour vous, mais nous ça nous botte – et pas qu’un peu.

 

Héberger des voyageurs

Non, vos yeux ne vous jouent pas des tours. Mettre sa casbah à disposition sur Airbnb est considéré comme une micro-tâches rémunérée ! Se faire un nom sur la plateforme n’est certes pas aussi facile que compléter des sondages à l’aveuglette, mais la mission demeure tout de même fort attractive.

Vous n’avez pas grand-chose à faire dans ce cas si ce n’est prendre des jolies photos de l’endroit que vous souhaitez mettre à disposition des voyageurs et attendre leurs requêtes de séjour. Pour les réfractaires aux méthodes vues précédemment, une micro-tâche aux petits oignons.

 

Livrer des produits

Vous vous souvenez du coursier Deliveroo qui a toqué à votre porte hier soir pour vous amener la pizza que vous aviez commandée ? Eh bien ce gentil monsieur était en train d’effectuer une micro-tâche ! Pour ceux qui n’ont pas peur de mettre les mains dans le cambouis, c’est la un excellent apport financier à expérimenter après vos heures de boulot.

Faire ça l’hiver quand il fait -20 degrés dehors ne semble peut-être pas très excitant mais imaginez-vous faire ça en soirée l’été venu, histoire de mettre un peu d’argent de côté pour un trip entre amis. Beaucoup de jeunes s’y mettent et vous devriez faire pareil. Pas la plus reposante des micro-tâches mais des missions à visage humain.

 

Taxi semi-professionnel

Si livrer de la nourriture à des gens qui s’amusent pendant que vous vous pelez les miches sur votre deux-roues ne vous parle pas tant que ça, pourquoi ne pas vous la jouer comme Samy Naceri dans Taxi et rouler pour faire fortune ? Avec les applications comme Uber, devenir taxi n’a jamais été aussi simple.

Les clients ne sont en prime souvent pas avares de pourboire et toujours ravis de discuter avec vous de votre vie, de vos amours et de vos emmerdes. On vous prévient, il vous faudra quand même posséder un permis B (et quelques points restants dessus) ainsi qu’un véhicule décent avant de drifter sur la Cannebière ou sur le Champ de Mars en compagnie d’un passager blême à l’arrière.

 

Les micro-tâches pour gens qualifiés

Vous disposez de tout un panel de compétences aussi pointues les unes que les autres et vous aspirez à mieux qu’un simple bonus de fin de mois pour aller au restau’ ? Dans ce cas, il vous est entièrement possible de vendre vos compétences sur les plateformes de freelancing comme Malt, Fiverr ou Upwork.

Que vous soyez ingénieur informaticien, traducteur, rédacteur ou graphiste, ces sites proposent chaque jour des dizaines d’offres susceptible de matcher votre profil et vos attentes salariales. Comme pour tout autre type de micro-tâche, les salaires sur ces plateformes varient comme la différence d’altitude entre le niveau de la mer et le sommet du Mont Everest.

Pour gagner plus, il vous faudra travailler plus ou alors faire preuve de qualités suffisamment rares pour que les clients potentiels ne commencent à vous courir après. Le statut pour ce genre d’emplois est le même que pour tous les autres indépendants : il vous faudra donc vous établir en tant qu’auto-entrepreneur et payer vos impôts, comme tout le monde. La vraie différence ? Vous pourrez travailler depuis n’importe où en suivant l’emploi du temps qui vous convient. Et ça, ça n’a pas de prix.

 

Autres articles sur les entrepreneurs en 2021

Actualités des entrepreneurs
Les derniers articles par Actualités des entrepreneurs (tout voir)