Les industries face aux enjeux de la récupération de chaleur

En effet, la récupération de chaleur constitue aujourd’hui un enjeu de taille du fait des impacts positifs qu’elle a sur la valorisation de l’économie d’énergie et la protection de l’environnement.

La mise en œuvre d’un tel projet est aussi un potentiel acquis sur la technologie au profit d’un large usage.

Qu’est-ce que la récupération de chaleur industrielle ?

récupération de chaleur industrielle
récupération de chaleur industrielle

La chaleur industrielle ou encore chaleur fatale est la résultante d’une activité mécanique industrielle comme les vapeurs chaudes, les fumées, les eaux de refroidissement, les buées, etc.

La récupération engagée dans ce processus a un but précis.

Celui de faire un usage au profit d’un bien-être commun ainsi qu’une solution palliative à la consommation d’énergie électrique. En réalité, de la récupération ressort une ressource importante d’énergie susceptible d’être réutilisée.

La récupération de chaleur se fait sur la base d’une certaine température qui permettra en retour de fournir l’énergie souhaitée. En moyenne, il s’agit de 20° qui s’étend jusqu’au-delà de 150°. C’est en effet un procédé innovant de récupération qui subit un autre mécanisme de transformation pour un usage plus rationnel, notamment pour alimenter les réseaux de chaleur ou pour les industries sous la forme de vapeur.

En effet, pour le processus de récupération, plusieurs technologies sont mises en jeu. Il s’agit de l’échangeur thermique (méthode la plus utilisée) et la pompe à chaleur. Il faut noter que la méthode de la pompe à chaleur a connu un essor depuis quelques années. Mais avec l’évolution perpétuelle, ces deux méthodes de récupération sont devenues complémentaires.

Quels sont les enjeux de la récupération de chaleur industrielle ?

Quels sont les enjeux de la récupération de chaleur industrielle
Quels sont les enjeux de la récupération de chaleur industrielle

La sphère de l’industrie qui constituait autrefois plus de 20% de la consommation d’énergie industrielle en France a pu réduire sa consommation en gaz naturel de 90%.

Mieux, on note également une diminution importante des émissions de carbone.

Il s’agit là des enjeux de taille tant sur le plan économique que sur le plan environnemental dans la sphère de l’industrie. On note :

  • Une réduction considérable sur la consommation d’énergie des industries qui est due à la chaleur élevée, causée lors des rejets et qui nécessite de ce fait un refroidissement ;
  • La limitation de l’utilisation d’énergie extérieure par la récupération de chaleur au profit d’un usage industriel ;
  • Un exploit économique sur la valorisation de l’énergie créée ;
  • La protection de l’environnement par la réduction des gaz à effet de serre par une innovation industrielle à CO2

La nécessité des industries dans les divers rôles de la transformation n’a pas permis un tant soit peu de réguler la consommation d’énergie. De plus, la nécessité du refroidissement a conduit aussi à une importante consommation en énergie. Les solutions innovantes et pérennes de l’expert du froid industriel par exemple constituent un édifice dans la sphère de l’industrie, car avec ce procédé de récupération l’amélioration de l’efficacité énergétique se fait de plus en plus ressentir.

En effet, sur le plan économique, le coût du procédé de récupération y contribue grandement, parce qu’il s’agit d’une technologie innovante. C’est pourquoi il est important de trouver des alternatives moins couteuses en ce qui concerne l’installation des équipements.  L’aspect environnemental était également un sujet bouleversant du fait des émissions de gaz à effet de serre. La pollution des combustions et autres représentaient un véritable danger.

L’intérêt écologique s’est donc fait remarquer puisque le procédé de récupération en lui-même contient zéro pollution. Le bilan carbone des industries est ainsi amoindri. C’est pourquoi dans le but de promouvoir ce secteur, il a été fait l’attribution de certificats d’économie d’énergie aux personnes engagées dans cette dynamique. La valorisation du procédé de récupération s’est étendue avec des initiatives incitatives publiques par l’ADEME.

Quelles sont les sources de récupération de chaleur industrielle ?

La cible principale dans le processus de récupération est le secteur industriel. C’est bien ce secteur qui a pour la plupart du temps contribué à une forte consommation d’énergie. C’est aussi les industries qui participent en grand nombre à la pollution de l’environnement. C’est pourquoi de tels projets sont plus concentrés sur le secteur industriel.

En réalité, cette récupération se fait à divers niveaux. Il peut s’agir d’un liquide (eaux, purge de chaudières et autres), un gaz (l’air chaud, la fumée par exemple) ou des rejets diffus (les fuites, les pertes, etc.).

De toute façon, c’est la nature et la température qui définit la source de récupération. Au sein d’une industrie, elle peut être acquise de plusieurs postes de consommation. La rapidité du captage se fait compte tenu de la nature de la source. Il peut parfois être facile (liquide, gazeux) ou difficile (rejets diffus).

Autres articles

Actualités des entrepreneurs

Dossiers à la une

Actualités

Advertismentspot_img

à la une

Changement d’une manivelle volet roulant : pourquoi est-ce important ?

Bien que votre volet roulant ne présente aucun signe de dysfonctionnement, il est tout de même possible qu’il se bloque de façon subite. Si...

Comment réaliser l’aménagement de son espace de travail ?

S'il s'est imposé comme une alternative quasiment incontournable pour des milliers de salariés pendant la crise sanitaire, le télétravail a aussi fait de nouveaux...

Marc Muret : Utilisation du métavers dans le métier de la santé

Il existe de nombreuses applications potentielles pour les métavers dans le domaine des soins de santé. Par exemple, les professionnels de la santé pourraient...
Advertismentspot_img