Comment faire pour créer une entreprise sans apport

La création d’une entreprise sans apport est possible en France sous certaines conditions. On vous explique comment lancer votre société sans argent ni capital social et les moyens de financement qui s’offrent à vous.

Pour créer une entreprise, vous devez faire un apport personnel. Cela vous permettra de convaincre les institutions bancaires de vous offrir un prêt afin de concrétiser votre projet. Cependant, il arrive que pour une raison ou une autre, vous ne disposiez pas des fonds nécessaires. Dans ce cas de figure, vous pouvez toutefois réaliser votre ambition. Quelles sont les solutions qui existent pour vous aider à y parvenir ? On vous invite à les découvrir ici.

Quels sont les statuts juridiques adéquats pour créer une entreprise sans apport ?

Pour créer une entreprise, vous devez impérativement choisir un statut juridique. Néanmoins, puisque vous souhaitez réaliser votre projet sans apport, il existe certaines formes que vous devez privilégier.

Les statuts juridiques sans apport de capital social

Il est possible de créer une entreprise sans apport de capital social. Au nombre des formes juridiques pour lesquels vous devez opter, on peut citer :

  • Entreprise individuelle à responsabilité limitée ou EIRL ;
  • Entreprise individuelle ou EI ;
  • Micro Entrepreneur (ex statut auto entrepreneur).

En choisissant ce format, vous n’aurez pas à investir des fonds personnels dans la concrétisation de votre projet.

Les statuts juridiques sans capital minimum

Tandis que certaines entreprises peuvent être créées sans apport de capital social, il existe une certaine catégorie qui ne nécessite pas une contribution minimale. Il s’agit des :

  • SASU ;
  • EURL ;
  • SAS ;
  • SCS;
  • SNC ;
  • SCI ;
  • SCP ;
  • SCM.

Les coopératives agricoles, les sociétés en participation et les sociétés civiles d’exploitation agricole sont également des exemples d’entreprises auxquelles vous pouvez penser.

Pourquoi choisir le statut de micro-entrepreneur pour créer une entreprise sans apport ?

Si vous souhaitez créer votre entreprise sans apport, le statut d’autoentrepreneur ou de microentrepreneur est le plus adapté à votre situation. C’est une forme qui vous permettra de commencer votre activité sans capital social et sans frais de constitution. Par ailleurs, dans le cas où vous ne réaliseriez pas de chiffre d’affaires conséquent, vous n’êtes pas tenu de verser des charges sociales.

Quels types d’activités pour la création d’une entreprise sans apport ?

Il existe une certaine catégorisation des activités pour lesquelles vous ne serez pas amené à apporter une contribution personnelle.

Les activités manuelles

En effet, pour les travaux manuels, vous n’aurez pas besoin d’apport. Vous pouvez vous lancer dans les activités d’entretien, dans le jardinage ou dans la confection de bijou.

Les travaux nécessitant des compétences spécifiques et les activités mobiles

Par ailleurs, si vous disposez de compétences particulières en informatique, en lecture, en rédaction ou en traduction, vous pouvez lancer votre petite activité. Vous pouvez offrir des séances de coaching, proposer des visites guidées de musées ou de lieux historiques, etc.

Quels sont les moyens de financement pour créer une entreprise sans apport ?

En réalité, il est presque difficile d’aboutir à la mise en place d’un projet de création d’entreprises sans une contribution personnelle. Pour convaincre les institutions de crédit, il est important de faire un apport. Cela leur permettra de vous accorder un prêt tout en limitant les risques. Cependant, puisque vous ne disposez pas d’assez de ressources, il existe des moyens de financement auxquels vous pouvez recourir.

Les partenariats

L’une des solutions adéquates pour financer un projet sans apport ou avec une faible contribution est de se trouver un associé. Que ce soit des partenaires uniques ou multiples, cela vous permettra d’obtenir des fonds nécessaires pour la concrétisation de vos idées. En contrepartie, ces derniers pourront jouir des bénéfices générés par votre affaire. C’est également une bonne initiative puisqu’elle favorise la diversification des avis.

Le prêt d’honneur

Le prêt d’honneur peut également être envisagé pour la création d’une entreprise sans apport. Il consiste à accorder une certaine somme à des individus qui ne peuvent rien offrir en garantie autre que l’honneur. Pour en bénéficier, vous devez monter un business plan complet et convaincant. Généralement, le prêt vous est octroyé sans intérêt et sur une durée déterminée.

Le financement participatif

Si vous êtes porteur d’un bon projet, vous pouvez recourir au crowdfunding. Grâce à cette alternative, vous pourrez obtenir des aides de la part d’investisseurs extérieurs sans contrepartie. Pour y parvenir, il existe des plateformes dédiées. Pensez à vous y rendre pour aboutir à la concrétisation de votre plan.

Les aides familiales ou love money

Enfin, vous pouvez vous tourner vers vos amis et vos parents pour avoir les ressources dont vous avez besoin. Cette solution peut prendre plusieurs formes. Il peut s’agir de dons, de prêts ou d’investissements en capital.

Somme toute, il est désormais possible de créer son entreprise sans apport personnel. En suivant les différentes alternatives proposées ci-dessus, vous parviendrez à concrétiser vos ambitions.

Découvrir le site pour obtenir tous les renseignements  Portices 

Actualités des entrepreneurs
Les derniers articles par Actualités des entrepreneurs (tout voir)