Quelles solutions concrètes pour le mois sans tabac ?

S’il y a quelque chose sur laquelle tout le monde est d’accord, c’est que le tabac nuit gravement à la santé.

Malgré cela, la consommation du tabac est un phénomène récurrent dans nos sociétés. C’est dans le souci de lutter contre ce fait que le « mois sans tabac » a été initié.

Quelles actions faut-il mener pour atteindre les objectifs d’une telle initiative ? Voici quelques propositions.

Communication pour un changement de comportement (CCC)

La communication est primordiale dans tout projet qui cible les humains et encore plus quand il s’agit d’une incitation à un changement de comportement. Dans le cas d’espèce, les communications sur le tabagisme afin de déclencher un changement de comportement au sein des populations ne seront jamais de trop. Le tabagisme étant un phénomène très récurrent, il serait prometteur de persévérer dans les activités de communication pour l’atteinte des résultats.

Le mois sans tabac est donc une aubaine pour encore atteindre plus de personnes à travers des communications répétées sur le sujet. On pourrait avoir recours à des communications audiovisuelles telles que les émissions télévisées et radiophoniques et les spots publicitaires. Les réseaux sociaux aussi constituent un excellent moyen de communication dont on peut se servir pour l’atteinte des résultats.

Par ailleurs, ces différentes communications devront cibler toute la société en générale pour une divulgation d’information, ensuite, la couche juvénile en particulier pour une prévention du mal et enfin les consommateurs eux-mêmes pour un changement de comportement.

Campagne antitabac grand public

Une autre action pour meubler le mois sans tabac, c’est de réaliser des campagnes grand public. Puisqu’il s’agit d’un mois complet, on pourrait organiser plusieurs fois de suite ces campagnes et sur des sites différents. Précisons que ces campagnes serviront à sensibiliser le public sur la nuisibilité du tabac. Elles auront entre autres pour but de toucher la sensibilité du public afin d’entraîner des gens à tenter d’arrêter de fumer et d’augmenter le taux de sevrage.

D’une part, ces campagnes de sensibilisation aideront les gens à ne pas s’adonner au tabac ou encore à arrêter de fumer. D’autre part, elles vont motiver les anciens fumeurs à ne plus retomber dans le tabagisme. Ainsi, ces campagnes pourraient se faire sur les places publiques ou encore pour plus se rapprocher de la cible vulnérable, elles pourront se faire dans les collèges ou dans les universités.

Nonobstant les campagnes grand public, on peut également faire du porte-à-porte afin que l’information puisse arriver jusqu’à ceux qui ne feront pas le déplacement vers les lieux de campagnes.

Propositions de mesures pour lutter contre le tabac

Vu la persistance du phénomène, et ce, malgré les textes de loi qui existent déjà, on pourrait profiter de ce mois consacré « sans tabac » pour réfléchir à d’autres mesures pour lutter contre le phénomène. Ces mesures feront donc objet d’une promotion durant ledit mois. Voici quelques mesures concrètes qui pourront contribuer à la lutte contre le tabac :

  • Relever l’âge minimum pour acheter du tabac à 18 ans ;
  • Investir plus dans des campagnes antitabac grand public ;
  • Interdiction légale de fumer en présence de mineurs ;
  • Introduction des paquets neutres pour les produits du tabac ;
  • Aides pharmacologiques gratuites pour arrêter de fumer ;
  • Mesures pour lutter contre l’image positive du tabagisme dans les films et sensibilisation des spectateurs ;
  • Interdiction de faire de la publicité et d’exposer des produits du tabac…

En plus de ces quelques mesures à promouvoir dans la lutte contre le tabagisme, il faut assainir le milieu de la vente légale de ces produits afin que les consommateurs aient accès à des produits moins toxiques. On vous invite à découvrir le site https://majorsmoker.com   vous trouverez des conseils et des astuces et des accessoires 

Assainir la vente légale du tabac

Pour traiter une personne qui souffre d’une dépendance au tabac jusqu’à ce qu’elle arrête complètement de fumer, c’est une question de temps. Cependant, il faut permettre aux fumeurs de se procurer des produits de qualité en attendant leur guérison complète et totale. C’est d’ailleurs pour cela qu’il y a une règlementation dans la commercialisation du tabac.

Par conséquent, MajorSmoker.com une société de commercialisation de tabac en ligne, a été créée depuis 2015 pour répondre aux besoins des clients habituels des bureaux de tabac. La société possède une grande capacité de stockage et est directement en accord avec les grandes marques. Pour cela, elle vous offre une large gamme d’articles fumeurs à moindre coût. Elle vous propose également des articles festifs et des articles du quotidien toujours à un meilleur prix. MajorSmoker.com met à votre disposition un service de livraison très rapide pour votre grande satisfaction.

Offrir une assistance gratuite aux fumeurs

Arrêter de fumer n’est pas chose facile. Pour y arriver, il faut une assistance médicale et psychologique. Le manque de cette assistance par fois dû au manque de moyens fait que certaines personnes même ayant la volonté n’y arrivent pas. De ce fait, durant ledit mois on pourrait offrir à ces personnes qui décideront d’arrêter de fumer à la suite des différentes sensibilisations, une assistance gratuite.

On peut également prévoir lors des activités de communication et de sensibilisation des panels pour proposer des solutions au public sur les procédures à suivre pour arrêter de fumer.

La consultation en tabacologie

Elle permettra d’établir le profil tabagique, le degré de la dépendance et de mettre en place la méthode de sevrage adaptée.

Les substituts nicotiniques

Ils compensent une partie du manque de nicotine ressenti au moment du sevrage tabagique.

Les patchs à la nicotine

Ils servent à administrer une dose de nicotine au travers de la peau de manière contrôlée durant une période déterminée.

Les gommes à la nicotine

Elles sont à mâcher et diffusent de la nicotine qui est absorbée par la muqueuse buccale. Elles sont prises dès que l’envie de fumer vient.

Actualités des entrepreneurs