Un logiciel de gestion des bons d’intervention pour gagner du temps

Un logiciel de gestion des bons d’intervention ou un mieux encore une GMAO, pour Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur, va vous permettre d’identifier et de réaliser les tâches de maintenance planifiées et urgentes au sein de votre organisation

Grâce à une interface interactive et à une solution logicielle unique, vous n’aurez plus de difficulté à suivre la maintenance des actifs techniques de votre entreprise.

Pour illustrer notre propos, nous avons choisi un parc éolien et une ferme de panneaux solaires. Ces installations doivent en effet être parfaitement maintenues pour garantir un niveau maximum et continu de production d’énergie, quelques heures de dysfonctionnement ou d’arrêt entrainant directement un perte financière.

Qu’est-ce qu’un logiciel de gestion des bons de d’intervention ?

Un logiciel de gestion des bons de d’intervention ou un logiciel de GMAO fournissent aux utilisateurs une solution organisée et unique pour hiérarchiser et coordonner les bons de d’intervention dans un souci d’efficacité, de précision et d’exhaustivité.

L’utilisation d’un système formel de bons de d’intervention permet de normaliser le processus et de réduire les risques que des tâches importantes soient oubliées ou laissées incomplètes. Les bons de d’intervention peuvent être acceptés, catégorisés, classés par ordre de priorité, planifiés, assignés ou réassignés, et placés dans la file d’attente pour approbation par les cadres supérieurs, le cas échéant.

Les employés, dont l’accès dépend de leur rôle, peuvent ouvrir les bons de d’intervention, les mettre à jour, les assigner, documenter tout problème ou préoccupation et les marquer fermés. De nombreux systèmes de gestion des bons de d’intervention permettent également aux techniciens d’enregistrer les inspections, les relevés, les commentaires, les pièces utilisées, etc.

De nombreux avantages

Les systèmes de gestion des bons de d’intervention clarifient les besoins et les attentes en matière de maintenance pour tous les employés concernés. Comme le temps et les dépenses pour chaque projet peuvent être suivis, les entreprises peuvent réaliser des économies sur les coûts des pièces et de la main-d’œuvre et réduire les temps d’arrêt nécessaires pour la maintenance planifiée et d’urgence.

L’achat de pièces en juste-à-temps peut réduire les coûts d’inventaire et de stockage. Les utilisateurs de niveau administratif peuvent également exécuter des rapports analytiques basés sur les données collectées pour la budgétisation et la planification, ainsi que pour la révision des opérations et des processus si nécessaire. Les rapports peuvent comprendre l’examen des bons de d’intervention en fonction de la catégorie, de l’urgence, du technicien affecté, etc.

L’amélioration de la communication entre les membres de l’équipe pour savoir qui fait quoi, ainsi que l’accès plus rapide aux données sur les actifs et aux dossiers de maintenance, où qu’ils se trouvent, réduisent les retards et les temps d’arrêt. Les techniciens peuvent agir plus rapidement car tous les détails nécessaires à un projet sont renseignés sur le bon de d’intervention afin qu’il puisse être accepté dans le système.

Les bons de d’intervention documentent tous les aspects d’une tâche d’entretien ou de réparation à des fins d’audit ou de révision, ce qui améliore la responsabilisation des techniciens et garantit qu’une image complète de l’historique d’entretien et de réparation d’un actif est facilement disponible.

Les fonctionnalités du logiciel de gestion d’intervention
Les fonctionnalités du logiciel de gestion d’intervention

Les fonctionnalités du logiciel de gestion d’intervention

Si les logiciels de gestion des bons de d’intervention offrent généralement différents niveaux de personnalisation, plusieurs caractéristiques importantes sont communes à tous les systèmes. Les fonctions de tâches récurrentes peuvent accélérer les bons de d’intervention pour les plans et les tâches de maintenance préventive.

Le stockage dans le Cloud, la synchronisation hors ligne et la fonctionnalité mobile permettent aux techniciens de soumettre, mettre à jour et marquer les bons de d’intervention complets de n’importe où, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Les fonctions d’accès contrôlé adaptent l’interface du logiciel de gestion des travaux en fonction du rôle ou du niveau de responsabilité de l’employé. La possibilité d’intégrer un logiciel de gestion des bons de d’intervention à d’autres solutions logicielles comme la comptabilité, la planification et l’inventaire peut rationaliser la tenue des dossiers et la production de rapports.

L’adoption d’un logiciel de gestion des bons de d’intervention peut améliorer les performances globales du service responsable des tâches de maintenance planifiée et d’urgence. En améliorant l’efficacité tout en réduisant les temps d’arrêt et les dépenses imprévues, ce logiciel peut contribuer à réduire les coûts d’exploitation et à maximiser la productivité. Nous allons étudier cela de plus près dans la suite de l’article.

Pourquoi définir des indicateurs en matière de maintenance

Les indicateurs de maintenance vous aident à évaluer les performances de votre équipe. Ils peuvent vous aider à répondre aux grandes questions, comme « Quelle est l’efficacité de la stratégie de maintenance de mon organisation ? »

Comment définir des indicateurs de maintenance ?

Tout d’abord, vous commencez par mesurer les paramètres de votre équipe. Utilisez les données de votre GMAO pour mesurer les indicateurs clés de performance (KPI) actuels de votre équipe et créer une base de référence.

Les KPI évaluent votre réussite dans les domaines qui vous intéressent, vous donnant un nouveau niveau de compréhension de ce qui se passe dans votre département.

Voici six KPI de maintenance pertinents pour bien débuter :

  • Pourcentage de maintenance planifiée : le pourcentage du total des heures consacrées aux activités de maintenance préventive sur une période spécifique.
  • Couverture de la maintenance préventive : le pourcentage de tâches PM programmées qui sont effectuées dans un intervalle de temps spécifique.
  • Temps moyen de réparation (MTTR) : le temps moyen pour évaluer et réparer un équipement défaillant
  • Temps moyen entre les défaillances (MTBF) : le temps prévu entre les défaillances d’un actif en fonctionnement normal.
  • Efficacité globale de l’équipement (OEE) : Le pourcentage du temps de fabrication qui est réellement productif
  • Arriéré de maintenance : Le pourcentage de tâches non terminées

Assurez-vous de creuser plus loin que les chiffres, car les processus, les flux de travail et d’autres facteurs peuvent affecter ces indicateurs. Par conséquent, vous devez comprendre comment ces chiffres sont calculés pour être sûr de faire une comparaison juste.

Où trouver les données de référence de son secteur ?

Vous allez évaluer les performances de votre entreprise en comparant vos mesures et vos processus à ceux d’autres organisations. Commencez par rechercher les points de référence de votre secteur d’activité afin de déterminer vos performances et les points à améliorer.

Vous pouvez trouver des références auprès d’associations industrielles, de journaux de maintenance, de bases de données de références et d’autres sources telles que votre réseau professionnel pour trouver des points de référence communs à votre secteur.

Ensuite, sur la base des performances de votre équipe et des normes du secteur, utilisez vos éléments de comparaison pour déterminer des objectifs KPI réalistes pour votre organisation. Créez également un calendrier raisonnable avec des jalons et des objectifs d’efficacité basés sur des objectifs.

Vous pouvez également créer des points de référence pour mesurer la performance actuelle par rapport à la performance historique ou aux objectifs.

Quoi que vous décidiez de mesurer, le logiciel de GMAO vous donne les outils nécessaires pour déterminer si votre équipe de maintenance fait ce qu’il faut pour soutenir ou améliorer la productivité – et si elle fait les choses correctement. Ainsi, vous serez en mesure de mesurer l’efficacité de la maintenance.

Logiciels de gestion d’interventions, logiciels de GMAO, mise en place des bons indicateurs de performance : à vous de jouer !

Actualités des entrepreneurs