Comment réussir son projet de fabrication additive ?

Pour toute entreprise en quête de notoriété, il est indispensable de trouver les voies et moyens de répondre à la demande de sa clientèle.

Ces dernières années, de nouveaux processus de conception et de fabrication existent dans le secteur industriel. L’idée est d’aider les entreprises à atteindre leurs objectifs en matière de production et de croissance.

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir des informations utiles pour réussir vos projets de fabrication additive.

Commencer par se renseigner sur le fonctionnement de cette technologie

Encore appelée « impression 3D grande série », la fabrication additive est l’une des technologies émergentes de l’industrie 4.0. Issu de l’assemblage de couches successives, ce processus de conception et de fabrication de produits est beaucoup sollicité dans le secteur automobile, aérospatial, automobile et technique.

Il permet en effet de réaliser un objet réel à partir d’un prototype en 3D que l’on découpe en tranches à l’aide d’un logiciel dédié. Les couches formées sont ensuite assemblées et rendues solides à l’aide d’une imprimante 3D pour donner le rendu final.

Vous pouvez contacter une entreprise spécialisée dans la fabrication additive pour passer votre commande avec la certitude d’obtenir un résultat satisfaisant. Peu importe vos besoins, cette société mettra tout en œuvre pour combler vos attentes. À noter qu’elle intervient également dans le domaine de la métrologie, ce qui lui permet d’assurer une production rapide et précise.

La fabrication additive d’un produit offre de nombreux avantages. Cependant, il convient de préciser qu’il s’agit d’un domaine vaste dans lequel il est facile de se perdre si l’on ne s’y connait pas. En fonction de vos besoins, des experts indépendants sont prêts à vous conseiller pour vous aider à réussir votre projet.

Trouver le couple matériau/procédé idéal et lancer la fabrication additive

lancer la fabrication additive
lancer la fabrication additive


Il existe aujourd’hui diverses technologies et machines de fabrication additive. Avant de vous lancer, vous devez d’abord identifier ce qui convient mieux à votre cahier de charges. En général, les pièces sont conçues numériquement avant leur production. Il ne suffit pas cependant de prendre le fichier 3D d’une pièce et de lancer la fabrication additive.

Il faut au préalable revoir la conception de la pièce en tenant compte bien évidemment de vos attentes. C’est là qu’un travail d’optimisation de la conception est nécessaire. Cette étape permettra en effet de :

  • voir si le design de la pièce peut être réalisé par le procédé choisi ;
  • réduire au besoin le volume et le poids des pièces pour mieux s’adapter aux exigences du cahier de charges ;
  • procéder à une amélioration de la production en elle-même.

À partir du moment où la pièce est déjà conçue en CAO, la fabrication additive peut être lancée. Certes, la conception peut parfois être complexe et chronophage. Mais, après cette étape, on note un énorme gain de temps dans le processus de fabrication.

C’est d’ailleurs l’un des nombreux avantages de l’impression 3D grande série. Grâce à un logiciel CAO, vous n’aurez plus besoin de solliciter plusieurs ingénieurs avant de concevoir vos pièces. En effet, tout le travail est pris en compte dans les meilleurs délais.

Faire les finitions nécessaires

Contrairement à la fabrication soustractive, la fabrication additive est avantageuse au moment de valider les concepts créés. En effet, cette technologie vous permet de lancer rapidement de petites séries en utilisant peu d’outillages. Le seul bémol reste le fait que l’aspect des pièces obtenues n’est pas toujours au top. Il devient alors nécessaire de faire des travaux de finitions. Selon le cas, il peut s’agir de faire un post-traitement dimensionnel, un post-traitement esthétique ou un post-traitement pour améliorer les caractéristiques mécaniques des pièces. Dans tous les cas, le rendu final sera toujours meilleur.

La dernière étape d’une fabrication additive consiste généralement à vérifier la conformité des caractéristiques des pièces produites avec les valeurs définies dans le cahier de charges. Pour ce faire, il est nécessaire de procéder à des analyses physico-chimiques et de résistance thermomécanique.   

En résumé, la fabrication additive est une technologie récente qui n’est pas encore totalement standardisée. Cependant, elle offre de nombreux avantages aux fabricants qui souhaitent optimiser leur capacité de production. Si vous souhaitez vous lancer dans cette technologie de l’industrie du futur, vous devez réaliser une étape de veille.

Tout commence par la collecte d’informations utiles sur les avantages et le fonctionnement de ce procédé. Ensuite, vous devez pouvoir sélectionner le couple matériau/procédé adapté à vos besoins pour lancer la conception. À la fin de cette étape, il est souvent nécessaire de faire un travail de finitions pour obtenir un bon résultat. Au besoin, vous pouvez solliciter l’accompagnement d’un expert pour garantir la réussite de votre projet.

Actualités des entrepreneurs
Les derniers articles par Actualités des entrepreneurs (tout voir)

Dossiers à la une

Advertismentspot_img

Actualités

Advertismentspot_img

à la une

Utiliser un collier GPS pour votre troupeau de chèvres

Vous êtes un professionnel de l’élevage ? Le stress peut en effet s’avérer insupportable, surtout lorsque vous devez aller en montagne pour ramener une bête...

Comment utiliser les plantes pour bien décorer son entreprise ?

Un travailleur passe généralement plus de temps en entreprise que chez lui. Pour qu'il ne se lasse pas de passer la majeure partie de ses...

Comment bien choisir son moteur électrique ?

Dans le secteur industriel, les moteurs électriques sont des engins essentiels. De ce fait, il en existe de toutes sortes et leur succès prouve que...
Advertismentspot_img