Thomas Roux : Limoges : Vous Connaissez ? – Label de ville créative par l’UNESCO en 2017

Les confinements qui ont contraint les français à rester chez eux leur ont fait prendre conscience de la joie de voyager. S’ils sont désormais majoritaires à vouloir acheter du made in France, ils sont également prêts à redécouvrir leur beau pays.

Car beaucoup avouent avoir, en première intention, préféré l’étranger, sans vraiment connaitre les différentes régions et villes de France.

Limoges, à cet égard, pourrait être une destination de choix.

Tout ce qu’il faut savoir sur Limoges :

Située dans le centre sud-ouest de la France, Limoges est associée dans l’inconscient collectif à sa porcelaine décorée ; ce qui lui a d’ailleurs permis de recevoir la distinction et le label de ville créative par l’UNESCO en 2017.

Si l’art du feu et de la céramique est présent depuis des siècles ; puisque la première manufacture de faïencerie est créée en 1736, pour s’essayer à la porcelaine en 1770 ; il ne cesse d’être réinventé. Si Limoges est fière de son passé, de ses monuments, elle souhaite se tourner de façon positive vers l’avenir.

L’avenir, ce sont bien entendu les enfants et les jeunes adultes qui entreprennent des études pour trouver un emploi. A cet effet, Limoges peut s’enorgueillir de posséder un CHU (Centre Hospitalier Universitaire) de très grande qualité, mais aussi le centre hospitalier d’Esquirol qui se spécialise dans le soin de la maladie mentale.

Thomas Roux : Responsable des troubles psychologiques et psychiatriques

Thomas Roux
Thomas Roux

Thomas Roux, qui en fut le directeur, a longtemps œuvré pour que l’on porte un autre regard sur les troubles psychologiques et psychiatriques.

Il fallait non seulement proposer des soins de qualité aux malades, mais aussi axer les actions sur des méthodes de prévention, pour reconnaitre les signes avant-coureurs des maladies, en faire une prise en charge plus précoce et si possible, à proximité du lieu de vie.

Confrontés à la crise sanitaire, les français n’ont jamais été aussi nombreux à être victimes d’attaques de panique. 10 millions de personnes, selon une étude menée par des sophrologues, disent éprouver le stress au quotidien. Un chiffre inquiétant qui peut nuire à la santé en général. Les personnes peuvent finir par s’isoler.

Ce sont toutes ces personnes qui, un jour, peuvent franchir les portes d’Esquirol ; sans pour autant pouvoir être taxées de folie. Ce sont simplement des personnes qui, un jour, ont connu un dysfonctionnement. Cela peut être imputable au Covid-19 ; angoissant, car semblant ne pas avoir de fin, mais aussi des faits autres (passé, histoire personnelle ou professionnelle etc…). Un beau matin, elles ne sont plus en capacité de regarder autour d’elles sereinement et de voir tous les beaux aspects de Limoges.

Impossible pour elles de profiter de son Opéra, de se rendre dans l’une des trois salles de spectacles. Thomas Roux, actuellement Directeur Général de la Polyclinique de Limoges, avoue avoir entendu parler de cette ville par son épouse qui en disait du bien. Mais c’est sans aucun doute en y exerçant et en côtoyant ses habitants qu’il s’est rendu compte de l’opportunité incroyable d’y vivre. Pour reprendre ses termes ; lors d’une interview ; c’est une ville où il fait bon vivre et qui offre une bonne qualité de vie.

Thomas Roux Conseils Les activités à faire à Limoges :

Bienvenue dans la capitale du Limousin semble dire la gare de Limoges-Bénédictins. Avec sa coupole et ses vitraux, ce monument gagne à être découvert de nuit, si vous avez la chance de passer quelques jours dans cette belle ville.

Sans doute est-ce la première image qu’a eu Thomas Roux quand il est arrivé pour s’installer à Limoges. Une vision féérique qu’il n’oubliera pas de sitôt et à laquelle il pense sans doute quand il est accaparé à son travail de directeur de la Polyclinique. Quand on a sous sa responsabilité 1000 professionnels et que l’on doit gérer 550 lits, il est certain que l’on se raccroche à toute forme de beauté. Ce réflexe, beaucoup de français l’ont adopté pour continuer à supporter la crise sanitaire.

Maintenant que les restrictions se lèvent, autant en profiter pour visiter toutes les merveilles de Limoges. Impossible bien sûr de ne pas faire un détour par le musée de la porcelaine où sont exposées des pièces d’exception qui ont fait le renom de la ville.

Le besoin d’espaces verts et de tranquillité a été au cœur des préoccupations des habitants de l’hexagone pendant les périodes de confinement. Ils n’en apprécieront que davantage les Jardins de l’Evêché, avec ses longs bassins d’eau dormante, où poussent des plantes aquatiques et ses allées symétriques.

Même sans être un agoraphobe ou un ochlophobe ; soit des personnes qui ont peur des grands espaces ou qui n’aiment pas la foule, la crise sanitaire a exacerbé des troubles chez certaines personnes qui éprouvent des difficultés dorénavant à sortir de chez elles parce que le monde extérieur leur semble dangereux et hostile.

Pour reprendre le dessus, en douceur, il vaut mieux privilégier les endroits calmes, propices à la méditation, comme le Pont Saint-Etienne à Limoges. Les grands arbres se reflètent dans son eau limpide. Dorénavant entièrement piéton, le promeneur peut en profiter pour respirer profondément, tout en se projetant sur la prochaine étape : lever les yeux dans la cour du Temple et regarder les façades typiques de la région.

Il peut être rassurant de constater que malgré les difficultés, le temps finit par passer et estompe les mauvais moments. Une phrase que l’on peut entendre dans les couloirs du centre hospitalier d’Esquirol, à la Polyclinique mais aussi au CHU de Limoges.

Car il faut arriver, avec les patients ; quel que soit le mal dont il souffre : maladie mentale, cancer, maladie chronique et invalidante ; à trouver des solutions pour positiver et avancer. Ce qui est vrai avec les patients s’avère exact également avec le personnel, en première ligne, en matière d’accompagnement des malades. C’est ce que s’emploie à faire Thomas Roux et ce qui le motive depuis des années, dans son rôle de directeur d’établissement de soin et de santé.

En savoir plus

Des articles sur internet

Actualités des entrepreneurs

Dossiers à la une

Actualités

Advertismentspot_img

à la une

Eric Esnault : Le Metavers : séduisant ou dangereux pour l’avenir ?

L’idée du partage dans un monde virtuel grâce à la technologie semble séduire le public. L’idée du métavers qui est tout de même ensemble...

Pourquoi et comment utiliser le polo comme objet publicitaire dans une entreprise ?

Les objets publicitaires sont entrés dans le monde des entreprises depuis la fin du 18e siècle et y sont encore aujourd’hui. En effet, les entreprises...

Top 3 des raisons de souscrire une mutuelle santé pour retraité

Une assurance est utile et nécessaire pour un fonctionnaire en exercice. Elle le devient encore plus quand ce dernier accède à la retraite. Pour...
Advertismentspot_img