SML Food Plastic revient sur sa vision de l’écologie dans l’emballage alimentaire

L’écologie et l’emballage alimentaire éco-responsable sont devenus une priorité dans les sociétés industrialisées. L’impact désastreux sur l’environnement des déchets plastiques et l’épuisement des ressources naturelles sont deux causes non discutables que les entreprises doivent prendre en compte. L’économie circulaire encouragée par la Commission Européenne prévoit d’ailleurs d’ici 2030 la multiplicité d’usage d’un produit au cours d’une vie pour que celui-ci puisse être réutilisable à profusion.

SML Food Plastic doit donc envisager pour toute sa gamme de produits l’emballage écologique de demain. Ce combat est d’autant primordial que la Planète Bleue vit actuellement en déficit dans l’exploitation des ressources naturelles. Revoir la composition des emballages alimentaires est donc nécessaire pour répondre à de multiples défis comme :

  • La conservation et la durabilité des aliments
  • L’utilisation de matières premières non toxiques
  • La diminution de l’empreinte sur l’environnement.

Voyons donc au cœur de cet argumentaire les pistes envisageables pour aboutir sérieusement à cet objectif.

Comprendre les méfaits sur l’environnement pour rebondir

Les alertes au niveau mondial au travers des différents grenelles nationaux ou les hauts sommets démontrent l’évidence d’agir de toute urgence pour préserver la planète. Le réchauffement climatique qui se manifeste par des hivers trop doux dans les zones tempérées et une fournaise infernale en été sont des signes démonstrateurs du dérèglement climatique. Les emballages plastiques ou alimentaires qui forment la plus grande partie des déchets recyclables et non réutilisables sont présents en trop grand nombre sur les terrains vague et espaces naturels.

Vu que les comportements ne changent pas, les emballages écologiques deviennent l’une des alternatives pour contrer efficacement les maladresses de l’Homme. C’est donc dans cette optique que SML Food Plastic revient sur sa vision de l’écologie dans le cadre de son domaine d’activité. Ce virage opéré à 90 degrés n’est aucunement un obstacle pour l’enseigne leader en France. Il va même dans le sens de ce que souhaite le consommateur consciencieux.

L’emballage alimentaire écolo et les consommateurs : quel point de vue ?

Les études s’attachent à dire que les consommateurs sont de plus en plus conscients des gestes à adopter pour l’environnement. En France, le tri des ordures ménagères et les services dédiés en mairie ont démontré l’émergence d’un certain comportement chez les citoyens. Ce réveil et cette prise de conscience s’est aussi traduite au cœur de l’emballage alimentaire.

D’ailleurs pour ce qui concerne l’alimentation. Bien que les exceptions existent, on se rend compte avec les années que les canettes en aluminium sont beaucoup moins persistantes sur les trottoirs des villes. Les comportements marginaux sont toujours présents mais le réflexe de la poubelle s’est beaucoup plus développé. Dans la continuité de ce combat, nous remarquons que les clients de la grande distribution et de la restauration rapide ont développé certains réflexes comme le fait de se doter de leur propre cabas depuis la suppression du sac plastique en grande surface. L’émergence de l’emballage alimentaire écologique est aussi inconsciemment un combat en passe d’être gagné. Les clients ont plus tendance à manifester ce sentiment lors de leur passage en caisse. En effet, on emporte beaucoup moins de bouteille de soda au cœur d’une poche kraft. L’emporter sous le bras de toute évidence n’est plus une préoccupation majeure.

Cependant les acteurs de la restauration rapide doivent tout de même mettre à la disposition des emballages pour envelopper puis porter la nourriture. C’est donc dans le cadre de ce champ d’action que SML Food Plastic privilégie les emballages dit écologiques.

Qu’est-ce qu’un emballage alimentaire respectueux de l’environnement chez SML Food Plastic

Vous comprenez tous que l’emballage alimentaire en plastique est l’une des premières causes de pollution des écosystèmes naturels. Difficile à traiter, ils peuvent en général être recyclés qu’une seule fois. Dans sa politique commerciale relative à la diminution des déchets, SML Food Plastic se doit d’agir en entreprise responsable. La nouvelle voie que l’entreprise de l’emballage alimentaire en France teste au quotidien s’envisage au travers de trois valeurs essentielles :

  • La recyclabilité
  • La durabilité
  • Le caractère biodégradable de l’emballage alimentaire.

Dans les faits, il n’est pas toujours facile d’arriver au dernier point. Cependant, lorsque les méthodes de production le permettent, c’est bien entendu celle-ci qui est de facto priorisée. En général les emballages alimentaires biodégradables sont jetés à la poubelle. Si par négligence, ils finissent dans la nature, leur décomposition n’excède pas les 6 mois. Élaborés à partir de matière organique telles que le chanvre, l’amidon de maïs ou la matière en bambou, l’action du soleil est suffisante pour permettre une décomposition dans de bonnes conditions. L’avantage de ses matières premières résident dans le fait qu’elles produisent très peu de CO2 et surtout qu’elles ne soient pas inépuisables pour le moment.

Le carton : une matière qui a toujours son rôle à jouer au cœur de notre combat

Chez SML Food Plastic, le changement de paradigme du plastique vers le carton est inévitable. Beaucoup moins ambitieux que les matières organiques qui nécessitent toujours plus de recherches, le carton représente encore un enjeu considérable au cœur des emballages alimentaires écologiques.

Néanmoins, l’abondance du carton montre avec certitude que cette matière est liée au bois et donc aux forêts. Le nouveau combat entrepris par une multitude d’entreprise tend donc à favoriser le développement durable. En effet, le carton ne s’envisage plus sous l’angle de la destruction forestière. La gestion économique et durable des forêts est en jeu. Du coup, la gestion responsable des forêts s’envisage non plus sous l’angle de la surexploitation mais de la préservation de la ressource voir du reboisement. De plus l’emballage alimentaire écologique dans ce cas précis reste « Made in France ».

De surcroît, tout l’intérêt de l’usage des cartons dans le cadre de l’emballage alimentaire s’envisage dans l’emploi successif de la matière. La gestion et l’entassement des matières premières ne peuvent plus être ce qu’elles étaient. La matière est donc combinée à d’autres composants qui facilitent aussi une transition encourageante dans la fabrication d’emballage alimentaire écologique. Tel est l’objectif que la société SML Food Plastic s’est donnée pour les dix prochaines années.

Actualités des entrepreneurs