Quel matériel pour prendre en photo les animaux sauvages ?

En effet, photographier la faune sauvage exige parfois de maintenir une certaine distance de sécurité et de travailler sous une météo souvent défavorable.

Pour vous lancer, vous aurez préalablement besoin de rassembler le matériel adapté à l’environnement et à la nature des images que vous souhaitez prendre.

De l’appareil photo aux accessoires connexes, voici l’essentiel à avoir pour capturer les meilleures photos animalières !

Un appareil photo adapté à la photographie animalière

Prendre des clichés animaliers requiert avant tout la disponibilité d’un appareil photo. Et quand il s’agit de capturer la faune sauvage, l’idéal est de s’assurer que votre appareil dispose des caractéristiques minimales requises.

Pour s’adapter au caractère craintif et très réactif des animaux sauvages, le premier point à vérifier sur l’appareil photo est la cadence du mode rafale. Celle-ci doit être suffisamment élevée pour immortaliser les plus belles scènes qui ne durent pas plus qu’une fraction de seconde.

Le minimum pour un appareil moderne va de 6 à 8 images par seconde, mais pour figer l’action, il faudra aller jusqu’à 10 fps. Pour le boitier, vous aurez le choix entre un capteur de format APS-C, un plein format ou un micro 4/3. Pour simplifier le choix de l’appareil, les caméras répertoriées dans le magazine influences-chasse.com constituent d’excellentes alternatives.

Le second critère à étudier pour le choix du boitier est sa sensibilité à la lumière du fait des faibles conditions lumineuses sous lesquelles vous devrez travailler. En effet, l’aube et la tombée de la nuit sont généralement les moments où plusieurs espèces sortent pour se prélasser. Une bonne sensibilité sur l’appareil photo permettra d’optimiser la qualité de l’image grâce à l’usage d’un ISO moins élevé.

Enfin, il faudra s’assurer de la disponibilité du système autofocus et d’un mode de suivi intégré pour une capture optimale de l’animal même en déplacement.

Un objectif adapté à la photographie animalière

Un objectif adapté à la photographie animalière
Un objectif adapté à la photographie animalière

Pour obtenir les meilleures photographies animalières, il faudra bien plus qu’un simple boitier. Vous devrez y associer un objectif, un accessoire qui permet de pallier l’impossibilité de prendre des vues à proximité des animaux sauvages.

Dans les conditions normales, un minimum de 300 mm de distance focale est requis pour garantir une bonne qualité de photographie animalière. Si vous désirez photographier des oiseaux ou des animaux très éloignés, un objectif de 400 ou 600 mm de focale s’avère idéal. Mais là encore, il faudra se décider entre un objectif à zoom ou à focal fixe.

Bien que la focale fixe permette l’obtention d’images lumineuses et nettes, elle est plus adaptée aux photographes animaliers professionnels. Pour les débutants, l’objectif à zoom offre une simplicité d’utilisation qui facilite le suivi de l’animal en mouvement.

Un multiplicateur de focale

Pour étendre la portée de l’objectif de l’appareil photo, le choix d’un multiplicateur de focale. Encore appelé téléconvertisseur, cet accessoire qui s’insère entre le boitier et l’objectif est composé de plusieurs lentilles optiques. Ce dispositif permet d’accroître la longueur focale pour capturer un animal situé à une très longue distance.

Deux versions de téléconvertisseurs sont généralement disponibles sur le marché : le téléconvertisseur de 1,4x et celui de 2x. Pour comprendre son utilité, sachez par exemple qu’un multiplicateur de 2x optimisera la portée de l’appareil. Ainsi, si vous disposez d’un objectif de 300 mm, celui-ci sera transformé en un :

  • 600 mm lorsqu’il est monté sur un appareil plein format,
  • 900 mm pour un APS-C,
  • et 1200 mm pour un appareil micro 4/3.

Toutefois, ce gain de focale induit généralement une perte de luminosité qu’il faudra considérer selon la qualité espérée sur le cliché.

Un trépied parfaitement adapté

Un trépied parfaitement adapté
Un trépied parfaitement adapté

Il suffit de considérer le caractère encombrant et le poids généralement lourd des télé convertisseurs pour comprendre qu’il s’avère difficile de photographier des animaux sauvages à main levée.

Dans l’idéal, optez pour l’utilisation d’un trépied sur lequel vous fixerez l’appareil photo animalier.

Avec un trépied, votre matériel sera toujours en position malgré les longues heures d’attentes que vous devrez passer à l’affût. Au-delà de vos articulations qui seront soulagées, l’usage du trépied permet d’obtenir des images plus nettes grâce à la stabilisation de l’appareil.

Pour l’adapter à toutes les situations, la tête du trépied peut être remplacée par une rotule ou une tête panoramique. Ceci permet d’obtenir plus de flexibilité pour rester réactif lors des prises de vue, que l’animal soit dans les airs ou sur terre.

Les équipements supplémentaires nécessaires à la photographie animalière

Outre l’appareil photo et ses accessoires, l’ajout de quelques équipements supplémentaires s’impose. Vous devrez par exemple vous munir d’une lampe frontale pour faciliter vos déplacements lors des prises de photos à l’aube ou au crépuscule. Dans l’idéal, optez pour les modèles offrant un double éclairage (lumière blanche ou rouge) au choix.

Puisqu’il faudra généralement travailler sous une météo défavorable, il faudra veiller à ne pas exposer l’appareil photo aux intempéries. À cet effet, prévoyez un sac photo étanche pour le rangement du matériel. Lorsqu’ils sont déployés, l’appareil et l’objectif associé doivent être placés dans une housse anti-pluie.

Il faudra aussi mettre un point d’honneur sur le choix de la carte mémoire pour photo animalière. Le point à vérifier ici est la vitesse d’écriture qui doit être proche de 300 Mo/s pour prendre des clichés en mode rafale.

Actualités des entrepreneurs
Les derniers articles par Actualités des entrepreneurs (tout voir)

Dossiers à la une

Advertismentspot_img

Actualités

Advertismentspot_img

à la une

Utiliser un collier GPS pour votre troupeau de chèvres

Vous êtes un professionnel de l’élevage ? Le stress peut en effet s’avérer insupportable, surtout lorsque vous devez aller en montagne pour ramener une bête...

Comment utiliser les plantes pour bien décorer son entreprise ?

Un travailleur passe généralement plus de temps en entreprise que chez lui. Pour qu'il ne se lasse pas de passer la majeure partie de ses...

Comment bien choisir son moteur électrique ?

Dans le secteur industriel, les moteurs électriques sont des engins essentiels. De ce fait, il en existe de toutes sortes et leur succès prouve que...
Advertismentspot_img