Les bonnes pratiques à suivre pour envoyer une newsletter aux clients

La newsletter est un outil de marketing qui vous permet d’interagir avec vos clients et de développer votre activité.

Toutefois, certaines erreurs au moment de partager votre newsletter avec vos contacts peuvent vous coûter votre audience. Cette étape doit donc être abordée avec le plus grand sérieux.

Le titre a-t-il été bien formulé ? Les liens ont-ils été bien insérés ? Votre newsletter est-il trop lourd ? etc. Découvrez dans cet article les bonnes pratiques pour envoyer efficacement votre newsletter à votre lectorat.

Soigner les éléments visibles avant l’ouverture de votre newsletter

La première impression est souvent celle qui s’ancre dans les esprits. Avant d’envoyer votre newsletter, il est essentiel de soigner la présentation des éléments visibles avant son ouverture. Pour y arriver, vous pouvez recourir à des outils pour vos newsletters qui aideront à évaluer si les éléments essentiels pour accrocher l’audience sont bien optimisés dans votre texte.

La ligne d’objet

L’objet ou le titre de votre newsletter doit être concis afin de faciliter la lecture sur tous types de supports (Smartphone, tablette, ordinateur). Idéalement, il doit comporter 30 à 40 caractères et les termes-clés doivent apparaître dans les trois premiers mots.

Important à savoir : les titres uniquement en majuscules, bourrés de ponctuations inutiles et contenant des spam words doivent être bannis.

Le pré-header

Le pré-header est cette phrase qui s’affiche à côté ou en dessous de l’objet du mail. Lorsqu’il est bien écrit, il attise la curiosité et suscite l’intérêt des lecteurs, ce qui est bon pour votre taux d’ouverture. Les règles concernant la formulation et les mots-clés demeurent les mêmes que pour l’objet.

L’expéditeur et l’adresse de réponse

Il est important de choisir un nom expéditeur et une adresse expéditrice facile à identifier afin de mettre en confiance les lecteurs. L’adresse de réponse doit également être rattachée à une boîte de réception à travers laquelle vous pourrez interagir avec vos clients.

Vérifier les informations et les liens de votre message

Avant d’envoyer votre newsletter, il est crucial de vous assurer qu’elle contient des informations vraies et actualisées. Logiquement, des informations erronées constituent une contre-publicité qui pourrait être nuisible à l’image de votre marque et votre crédibilité auprès de votre public cible.

D’ailleurs la confiance du lecteur est un facteur déterminant dans la réussite de toute stratégie marketing sur le web. Pour tout savoir sur le sujet, vous pouvez tirer profits des conseils webmarketing ici prodigués par des spécialistes du domaine.

Vous devez ensuite prendre le temps de vous assurer du fonctionnement et de la pertinence des liens insérés dans votre newsletter. Cela revient à :

  • s’assurer d’avoir intégré un lien vers la copie web de votre email ;
  • insérer un lien de désinscription dans vos newsletters ;
  • et vérifier que tous les liens fonctionnent correctement.

Pensez aussi à insérer des liens qui pointent vers d’autres réseaux sociaux et suffisamment de boutons. Une insertion stratégique des liens s’avère particulièrement efficace pour booster le taux de clics et de passage à l’action.

Contrôler l’orthographe et la grammaire

Lire un contenu parsemé de fautes d’orthographe et de grammaire est souvent désagréable. Parfois même, cela peut entacher l’image de votre marque et nuire à sa crédibilité. Il n’y a donc aucune honte à solliciter une ou deux personnes pour la relecture de votre newsletter.

Vous pouvez également opter pour des outils de correction orthographique pour limiter les fautes dans vos textes. Si des fautes d’orthographe peuvent vous coûter votre audience, des newsletters qui en sont exemptes vous aident à gagner sa confiance et optimiser votre productivité.

Considérer le poids de votre newsletter

Un autre réflexe à avoir avant d’envoyer la newsletter est de vous assurer qu’elle ne pèse pas trop. En effet, un mail trop lourd risque d’être bloqué par les serveurs de messagerie lors de l’envoi ou de la réception.

Pour réduire le poids de vos documents, vous pouvez par exemple l’héberger en ligne et insérer un lien dans votre newsletter à la place d’une pièce jointe. Pensez également à réduire le poids de vos images.

Les images pixélisées avec un poids supérieur à 30 Ko sont déjà trop lourdes pour une newsletter. Vous pouvez donc réduire le poids de vos images en les convertissant par exemple en résolution web (72 dpi).

Tester votre newsletter

Tester votre newsletter
Tester votre newsletter

Avant l’envoi de votre newsletter, il est important de tester son affichage sur diverses boîtes de réception.

Cela consiste à envoyer le message dans différentes messageries afin de vous assurer que votre newsletter s’affiche sans encombre sur ces différents supports (webmailsoutlook, applications mobiles, etc.).

À cette étape, vous pouvez vérifier également que votre newsletter s’affiche avec fluidité sur mobile, tablette et ordinateur.

Dès que la rédaction de votre newsletter est achevée, prenez le temps de vérifier si les éléments mentionnés dans cet article pour réussir votre projet s’y trouvent.

Actualités des entrepreneurs
Les derniers articles par Actualités des entrepreneurs (tout voir)
Dossiers à la une
Publicitéspot_img
Actualités
Advertismentspot_img
à la une

Comprendre l’affacturage en 4 points

Dans une entreprise, il n'est pas rare de se retrouver face à des problèmes de trésorerie en raison de retards de paiement ou de...

Top 50 des idées rentables pour investir au Congo-Kinshasa

Le Congo-Kinshasa est une terre débordante de richesses et d’opportunités. Mais, sans un certain degré d’expertise, il est difficile d’en jouir pleinement. Voilà pourquoi...

Le téléphone le plus puissant du monde : Asus ROG Phone 3 smartphone hallucinant !

Après avoir passé le test du centre chinois de certification des équipements de télécommunication, le téléphone Asus ROG Phone 3 est sur le point...

Liste des Top 10 des téléphones mobiles les plus chers du monde disponibles sur le marché

10 téléphones mobiles les plus chers du marché En quelques années, les téléphones portables se sont imposés comme des indispensables de la vie courante et prennent...

La carte virtuelle ecobank : Qu’est-ce que c’est ?

Le risque de se faire voler ses codes par une personne malveillante lors de la finalisation d’un achat ou d’une transaction en ligne est...
Advertismentspot_img