Investir dans l’immobilier avec le réméré

Investir dans l’immobilier avec le réméré est-il bien ou pas ?

Avez-vous envie d’investir dans l’immobilier ? Pourquoi ne pas essayer avec le réméré ? En effet, la vente à réméré n’est pas un terme nouveau en France. L’une de ses applications les plus célèbres restes sans nul doute la vente à réméré du père d’Alexandre Dumas par le grand-père de ce dernier. Si l’exemple choisi est presque cocasse, la vente à réméré est bien une réalité.

Et dans le domaine de l’immobilier, elle a bien ses avantages et ses inconvénients. Alors, investir dans l’immobilier avec le réméré est-il bien ou pas ?

La vente à réméré, de quoi s’agit-il ?

La vente à réméré est une pratique courante en France depuis le moyen-âge. Toutefois, il faut attendre le code Napoléon pour la voir bénéficier d’un cadre légal. Aujourd’hui, son statut est défini aux termes des articles 1659 et suivants du Code civil. Ainsi d’après l’article 1659 « La faculté de rachat est un pacte par lequel le vendeur se réserve de reprendre la chose vendue, moyennant la restitution du prix principal… »

Dans les faits, la vente à réméré suppose la vente d’un bien immobilier dans l’espoir de le racheter plus tard. La période de rachat s’étend de 6 mois à 5 ans. Au-delà de ce délai, le bien en question devient la propriété de l’investisseur.

Par ailleurs, en vendant son bien immobilier, le vendeur continue de l’occuper, mais il paie une indemnité d’occupation mensuelle à l’acquéreur.

Pourquoi investir dans l’immobilier avec le réméré ?

La vente à réméré intervient dans de nombreuses situations. Généralement, le vendeur est une personne en détresse financière. Elle a donc besoin de liquidité pour rembourser un prêt, financer une activité ou encore pour résoudre un problème très grave (santé, justice, etc.).

Quel que soit le cas, le vendeur a le choix entre contacter directement un potentiel acquéreur ou s’inscrire auprès d’une agence spécialisée. Cette dernière solution est la plus pratique aussi bien pour le propriétaire que pour l’investisseur.

En choisissant d’investir dans ce type d’affaires, l’investisseur est assuré de sortir gagnant, quelle que soit la situation qui va prévaloir. Ainsi :

  • il bénéficiera d’une décote de 30 % à l’achat du bien ;
  • il profitera en cas d’occupation du bien par le vendeur, d’une indemnité d’occupation mensuelle durant toute la période indiquée dans le contrat de vente ;
  • il entrera en possession du bien au bout de 5 ans en cas d’insolvabilité ou de non-rachat du bien par le vendeur.
  • etc.

Mais au-delà de tous ses avantages pour l’investisseur, la vente à réméré revêt un certain caractère de solidarité. Il s’agit sans perdre la face de venir en aide à un tiers en situation de détresse financière. Dans ce contexte, l’investisseur ne perd absolument jamais. Et s’il tient à rentrer en possession de son argent, il peut toujours faire appel à des experts pour étudier la solvabilité du vendeur.

Alors, investir dans l’immobilier avec le réméré est une très bonne affaire ou pas ? Pour l’investisseur, il s’agit d’un bon secteur d’investissement. Les avantages ne sont pas moins intéressants pour le vendeur. Ce dernier peut toujours entrer en possession de son bien une fois que ses finances sont au beau fixe. Toutefois, il peut toujours le perdre…

 

Plus d’information sur

Réméré Conseils 
Mme C. Julie Joseph
84 bis, rue des Montforts
77810 – THOMERY
Tél +33681471663

 

Actualités des entrepreneurs
Les derniers articles par Actualités des entrepreneurs (tout voir)