in

Les démarches pour immatriculer une voiture d’occasion

Acheter une voiture peut se faire de plusieurs manières. Prendre une voiture flambant neuve, ou une voiture d’occasion. Les voitures d’occasions intéressent plus particulièrement. Leurs prix sont relativement moins élevés car ce sont des voitures qui ont déjà été utilisées auparavant. Elles sont mises en vente soit par des particuliers, ou encore par des concessionnaires. Que faut-il savoir pour procéder sereinement à l’achat d’une voiture d’occasion ?

Les formalités pour acquérir un véhicule d’occasion

Le changement d’immatriculation est ce à quoi il faut directement penser. Cependant il ne faut jamais conclure l’achat d’un véhicule sans avoir devant soit tous les papiers certifiant la cession. Ces documents seront nécessaires pour une demande de carte grise ou immatriculation et aussi pour la souscription à une assurance auto.

Lorsque vous achetez une voiture d’occasion, il est impératif d’obtenir certains documents comme la carte grise, le certificat de vente ou de cession, le certificat de situation et le procès verbal du contrôle technique. Une fois l’achat effectué, vous devez trouver une bonne assurance pour votre voiture d’occasion.

Assurance auto pour voiture d’occasion

La règlementation prévoit une assurance pour tous les  véhicules terrestre à moteur(TVM). Souscrire à une assurance auto est donc une condition primordiale pour la mise en circulation d’un véhicule. Celle-ci vous protège contre les éventuels sinistres en circulation.

Comparer les assurances auto qui s’offrent à vous et faites un choix plus judicieux en toute connaissance de cause.  Cela vous permettra de faire des économies. La souscription à un contrat d’assurance au tiers ou intermédiaire paraît plus avantageux pour les propriétaires de voiture d’occasion. D’ailleurs ce sont les modes d’assurances pour voiture d’occasion les plus adoptés.

Comment obtenir un certificat d’immatriculation pour sa voiture d’occasion ?

Encore appelée carte grise, le certificat d’immatriculation est obtenu en ligne. La demande peut être faite sur n’importe quel site professionnel habilité à cet effet, ou encore dans un point d’accueil numérique en préfecture ou sous-préfecture.

Elle nécessite obligatoirement la transmission de l’ancien certificat d’immatriculation, d’un justificatif de domicile, d’un justificatif d’identité et du procès verbal du contrôle technique. Cette procédure doit être effectué dans les 1 mois qui suivent la date d’acquisition.

Passé ce délai, si vous faites l’objet d’un contrôle routier et que vous n’êtes pas en mesure de fournir votre carte grise ou certificat d’immatriculation, vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à un montant de 750€. Vous devez donc prendre toutes les mesures nécessaires pour ne pas faire face à ce genre de situation.

 

 

Facebook Comments Box

Written by Steph Coyd

Je suis un passionné du web, je suis l'actualité techno pour vous livrer le meilleur à chaque fois.

aide Embauche des jeunes

L’aide à l’embauche des jeunes prolongée

L’importance de la signalétique pour l’entreprise