COVID-19 : UNE ENTREPRISE FRANÇAISE INVENTE UN MASQUE « TUEUR DE VIRUS COVID19»

un masque « TUEUR DE VIRUS COVID 19» bientôt en France

La pandémie de coronavirus a mis le monde à genou et tous les moyens sont mis en œuvre afin de trouver les solutions les plus appropriées pour en venir à bout. Premier réflexe préconisé pour limiter la propagation du virus, l’usage des masques s’est largement généralisé.

 

Plusieurs types de masques de qualité différente sont commercialisés. C’est dans cette optique qu’une entreprise française Paul Boyé Technologies a récemment annoncé avoir mis au point des masques capables de tuer le virus. Voici ce qu’il en est.

Paul Boyé Technologies, l’industriel aux masques biocides

entreprise francaise

Depuis peu, les techniciens de Paul Boyé Technologies planchent sur un prototype de masque capable de tuer les virus. Nommé Biox, ce masque s’apparente à un masque FFP2 classique, à la différence qu’il est recouvert d’un composant biocide qui supprime tous les virus et autres bactéries en moins de 4 heures.

Contrairement au masque traditionnel qui peut transmettre un virus au toucher, celui-ci peut en effet anéantir tout virus qui s’y déposera.

Les travaux sur la fabrication de ce type de masque ont démarré avant l’apparition de la pandémie et devaient initialement aboutir sur la lutte contre les maladies nosocomiales en milieu hospitalier. Des tests effectués sur le coronavirus se sont avérés très concluants.

Le masque est capable de tuer d’autres virus comme le H1N1 et la grippe aviaire. Ce masque tueur de virus est prêt à être commercialisé d’ici fin juin.

Entreprise française du secteur textile spécialisée dans les équipements militaires de haute technologie, Paul Boyé Technologies est fondé en 1904. Paul Boyé Technologies compte parmi les pionniers européens en matière de fabrication d’uniformes, d’accoutrements de combat, et d’équipements de sécurité.

Elle est l’un des leaders mondiaux dans les domaines de l’innovation et des technologies de production. En plus d’être le principal prestataire du Ministère de l’Intérieur dans la fonction habillement, l’entreprise implantée à Toulouse est réquisitionnée début 2020 pour fournir massivement l’État français en masque FFP2 et chirurgical dans le cadre du plan de lutte contre l’épidémie de Covid -19.

L’évolution du COVID 19 en France

Malgré une diminution des hospitalisations, le nombre de patients COVID-19 hospitalisés reste très élevé. Le virus continue de circuler sur le territoire. La forte et persistante pression du système hospitalier en témoigne.

On note également une progression soutenue des variants qui sont plus transmissibles, ce qui aggrave la situation épidémiologique. Ces variants qui ont été détectés dans toutes les régions métropolitaines deviennent actuellement prédominants en France et menacent de ce fait l’équilibre précédemment obtenu en matière de transmission.

La France compte déjà plus de 3 600 000 de cas confirmés avec plus de 84 000 décès. Plus de 2 550 000 personnes ont déjà reçu au moins une dose de vaccin contre cette pandémie.

Les règles en vigueur: Port du masque Obligatoire

Actuellement, les seuls moyens permettant de freiner la circulation du virus pour réduire son impact sur le système de soins et la mortalité sont le respect des gestes barrières. L’adoption des mesures de prévention individuelles, même dans la sphère privée, associées aux mesures collectives, doit rester de mise.

La distanciation physique d’au moins un mètre entre les personnes, les mesures d’hygiène (le lavage régulier des mains, tousser dans le coude), la limitation des rassemblements, le port d’un masque et l’aération régulière des endroits fermés demeurent des mesures incontournables. Il en est de même de l’isolement dans les plus brefs délais en cas de symptômes et la réalisation d’un test.

L’utilisation des outils numériques (TousAntiCovid) est recommandée afin de renforcer les mesures de suivi des contacts et d’isolement rapide.

 

 

Actualités des entrepreneurs
Les derniers articles par Actualités des entrepreneurs (tout voir)