Comment calculer ses revenus de Freelance IT ?

On estime qu’environ 1 salarié sur 3 en France serait tenté par le statut de travailleur indépendant.

La grande liberté théorique relative et le désir de concilier avec plus de simplicité les différents aspects de votre vie privée et professionnelle ne sont cependant pas les seuls éléments à prendre en compte.

Si vous débutez en tant que freelance dans le vaste domaine de l’informatique et des technologies relatives, ou si vous souhaitez simplement avoir des informations sur vos revenus probables et les moyens de les calculer, cet article vous donne les pistes pour une bonne estimation.

Réaliser une estimation juste de votre salaire

Le salaire en freelance se définit en fonction des principaux points ou valeurs que sont le tarif journalier moyen ou TJM, le temps de travail, ainsi que les dépenses liées à l’exercice de votre profession (frais de connexion internet, déplacement, matériel informatique, etc.).

Il est important de noter que le statut du freelance a également un impact direct sur son revenu. Il convient donc de prendre connaissance des différents points et avantages relatifs au statut de microentreprise, à celui de la SASU, à l’EURL, ou encore à celui du salarié porté (c’est-à-dire celui du freelance rattaché à une entreprise de portage salarial).

Et comme le montre notamment le simulateur Portageo, une option comme le portage salarial donne en l’occurrence aux freelances les moyens d’avoir une perception plus claire de leurs revenus réels en tant que freelance.

Calcul du revenu : différence entre salaire et CA

Si le statut de freelance présente des avantages indéniables, il est important de réaliser une estimation juste et fiable de vos revenus, afin de ne pas subir de désillusions. La perspective de facturer 5 000 euros le mois à une entreprise cliente est alléchante, mais elle ne signifie pas que vous toucherez bien ce montant dans la pratique. Les différentes cotisations sont en effet à prendre en considération.

En réalité, le mot « salaire » n’est pas forcément le plus adapté quand l’on parle du statut de freelance. Il s’agit plus simplement de revenus. Ces derniers peuvent en outre connaître des fluctuations considérables d’une saison à l’autre.

Pour la majorité des freelances, il n’existe pas de fiche de paie. Il existe néanmoins des cas où les freelances sont assimilés à des salariés.

  • C’est le cas des professionnels exerçant sous le statut de SASU. Le dirigeant d’une SASU est considéré comme un salarié qui doit lui aussi reverser les cotisations. Il bénéficie ainsi des droits divers qui sont associés à ces cotisations.
  • Pour les freelances qui optent pour le portage salarial, la cotisation au chômage est même valable. Cela donne au freelance sous ce statut des droits équivalents à ceux des salariés.

Les différents facteurs à prendre en compte

Pour calculer vos revenus en tant que freelance IT, vous devrez tenir compte de votre TJM. Il s’agit concrètement des sommes hors taxes qui seront facturées aux clients pour les prestations offertes le temps d’une journée de travail.

Le TJM peut largement varier dans des métiers comme les IT, en fonction des secteurs, des spécificités, ou de la nature des compétences concernées.

Dans les métiers de l’informatique, le taux journalier moyen s’évalue en 2023 à 508 euros HT selon certaines études. Pour un simple analyste développeur, il faudra compter environ une centaine d’euros en plus, contre 584 euros HT en moyenne pour un consultant en sécurité informatique.

En portage salarial par exemple, un certain pourcentage du chiffre d’affaires est facturé au prestataire. Le freelance IT perçoit un salaire net qui dépendra de l’entreprise de portage salarial concernée. Ce sont les cotisations sociales, les différents frais de gestion qui seront appliqués par l’entreprise de portage.

Freelance en IT : sur quelles bases fixer votre TJM

Le Taux journalier moyen (et en conséquence le revenu) des freelances en IT se calcule avec une méthode similaire à celles des autres freelances dans divers secteurs d’activité.

  • Pour un calcul pertinent de vos revenus en freelance IT, il faut considérer les prix moyens pratiqués dans votre domaine précis pendant l’année en cours. L’objectif est de ne pas fixer des prix trop élevés, surtout si vous manquez d’expérience et que vous venez de démarrer. D’un autre côté, choisir un TJM trop bas peut être contreproductif. Il est en effet courant d’évaluer la compétence d’un interlocuteur sur ses prix.
  • Votre expertise doit être prise en compte. Dans les domaines où la demande est plus forte que l’offre, prenez le risque de proposer des tarifs élevés.
  • Le TJM doit tenir compte des différentes dépenses inhérentes à l’exercice de votre activité sur une base mensuelle. Il est toujours préférable en l’occurrence d’acheter un matériel de qualité, pour en finir avec cette question une fois pour toutes.
  • Les différentes déclarations sociales, ou encore la complémentaire ou la mutuelle santé pour laquelle vous optez : ce sont aussi des facteurs déterminants.
  • Il faut garder à l’esprit que la masse horaire de travail que vous aurez pour chaque mois ne sera pas linéaire. Tout dépendra des clients, et certains d’entre eux ne vous embaucheront que pour des durées relativement courtes.
  • Tenez enfin compte du fait que le freelance ne jouit pas de congés payés. Ses vacances sont donc entièrement financées par ses économies, c’est-à-dire par le surplus disponible dans sa trésorerie. Cette donnée doit être considérée pour fixer et calculer un TJM adéquat pour votre métier les IT.

Conclusion

Les freelances dans les métiers de l’informatique connaissent naturellement des demandes de plus en plus fortes, notamment en raison de la digitalisation massive et rapide des entreprises de tous les secteurs.

Se lancer en tant que freelance comporte des challenges évidents, mais des décisions judicieuses peuvent vous aider à tirer votre épingle du jeu. Pour le calcul de vos revenus, faites en résumé des recherches approfondies en tenant compte de l’attractivité de votre profil ou du poste concerné.

Votre ville de résidence et celle de vos clients sont aussi des facteurs à considérer pour fixer des prix raisonnables et se distinguer de la concurrence tout en se constituant des revenus suffisants.

Actualités des entrepreneurs
Dossiers à la une
Publicitéspot_img
Actualités
Advertismentspot_img
à la une

Voir les anniversaires sur snap : comment trouver la date d’anniversaire avec Snapchat ?

Anniversaires Snap : Souhaiter un anniversaire avec Snapchat Application gratuite de partage de photos et de vidéo, Snapchat a conquis le monde et s’est offert...

Top 50 des idées rentables pour investir au Congo-Kinshasa

Le Congo-Kinshasa est une terre débordante de richesses et d’opportunités. Mais, sans un certain degré d’expertise, il est difficile d’en jouir pleinement. Voilà pourquoi...

Shield TV Pro 2023 : La Box Android de Nvidia | Avis, Avantages et inconvénients

Shield TV PRO de Nvidia : Box Android pour regarder des contenus en streaming sur leur téléviseur Dispositif de streaming assez populaire, le Box Android...

Le téléphone le plus puissant du monde : Asus ROG Phone 3 smartphone hallucinant !

Après avoir passé le test du centre chinois de certification des équipements de télécommunication, le téléphone Asus ROG Phone 3 est sur le point...

Liste des Top 10 des téléphones mobiles les plus chers du monde disponibles sur le marché

10 téléphones mobiles les plus chers du marché En quelques années, les téléphones portables se sont imposés comme des indispensables de la vie courante et prennent...
Advertismentspot_img