5 métiers sur le web qui rapportent plus de 5000 €/mois

La société a toujours eu tendance à surestimer les diplômes. Chaque génération enseigne à la suivante combien il est important et même vital de passer ses diplômes pour décrocher un bon emploi. Cette assertion n’est plus vraiment pertinente à cette époque.

En effet, internet et son évolution fulgurante ont tôt fait de changer les mentalités, car le système classique Diplôme-Emploi a montré ses limites.

De nombreux métiers sont apparus et ne nécessitent pas forcément de diplômes. Ils peuvent permettre de bien gagner sa vie et de cumuler une fortune avec le temps et l’expérience.

Voici un petit tout de 5 métiers sur le web qui rapportent plus de 5000 €/mois.

Commencer par les préalables

Quelques préalables sont nécessaires pour dénicher et conserver un bon métier sur internet. En effet, comme toutes les autres professions, la concurrence est rude sur le marché de l’emploi et il convient de mettre toutes les chances de son côté. Il en va de la pérennité de son travail.

Phase 1 : La première étape consiste à trouver une thématique rentable. Une idée originale ou un concept personnalisé a plus de chance d’attirer la clientèle. Sur Internet, « Rentable » est souvent synonyme de « Pertinent » et « Unique ». Ces critères favorisent l’intérêt de la cible pour votre offre.

Phase 2 : À cette étape, il faut capter l’attention de votre auditoire cible. Les techniques sont connues et sont plutôt simples : blog, Pinterest, vidéo YouTube, groupe Facebook… Trouvez une idée captivante, car il vous faut une audience pour vous développer.

Phase 3 : Vous commencez par gagner de l’argent en proposant votre produit ou service. Si vous n’en avez pas, vous pouvez toujours proposer celui des autres moyennant une commission confortable.

Phase 4 : Votre système est en marche. Pour plus d’efficacité, il va falloir l’automatiser. Cette astuce permet de reprendre le processus indéfiniment pour le rentabiliser. On automatise et l’on recommence à l’infini.

Pour automatiser, c’est facile, faites en sorte que lorsque quelqu’un achète, son produit lui soit délivré automatiquement autant de fois que souhaité. C’est le secret de l’enrichissement sain.

5 métiers sur le web qui rapportent plus de 5000 €/mois

Ne vous attendez pas à gagner de gros montants dès le départ. Ce n’est pas la vérité. Les gains s’améliorent avec le temps, l’expérience et la clientèle. Cela demande des efforts, de la patience et une perpétuelle amélioration de vos produits et services. Plus vous deviendrez une référence dans votre secteur d’activité, plus vos services vaudront leur pesant d’or. Cliquez ici pour en savoir davantage.

Profession 1 : Le trading binaire

À proprement parler, le trading binaire n’est pas un métier. Il représente plutôt un travail indépendant qu’il est possible de faire depuis la maison en suivant des formations de base. Plusieurs plateformes proposent leur aide en la matière et il suffit de contacter les sites les plus fiables. Une brève recherche sur le web permet de trier le bon grain du mauvais. Sylvainduport.com ou encore Activtrades.com montrent de bons signes.

C’est une activité qui ne demande aucun diplôme et qui assure un niveau de revenu assez élevé. Selon vos capacités et votre réussite, la moyenne annuelle de gains peut montrer jusqu’à 120 000 euros. L’avantage du trading est que plus on y accorde de temps, et plus les gains s’améliorent. Toutefois, n’oubliez pas de bien vous former avant de vous lancer. S’il y a beaucoup de gains à se faire, c’est qu’on peut y perdre aussi pas mal d’argent.

Profession 2 : Freelance ou chef d’entreprise

À notre époque, tout le monde ou presque peut se lancer dans la création d’une entreprise. Tous les domaines sont envisageables et il n’est pas indispensable de posséder un diplôme. Certains domaines font quand même exception, mais ils ne sont pas nombreux. Votre rémunération va alors dépendre de la qualité et des performances de votre entreprise. C’est aussi un des 5 métiers qui sont les mieux payés dans le monde !

La vente en ligne ou l’e-commerce est un secteur en plein boum. Si ça marche, il n’y a vraiment aucune limite à vos possibilités. Plusieurs personnes ont en effet démarré une activité à côté de leur emploi classique. Activité complémentaire, et même loisir au début, quelques années ont suffi à en faire leur activité principale à cause d’un succès fulgurant. Alors, si le cœur vous en dit, lancez-vous.

Comme freelance, vous pouvez faire fureur. Les réseaux sociaux nous prouvent chaque jour qu’il suffit de peu pour émerger. Vous pouvez proposer des contenus alléchants, divertissants et même complètement décalés pour gagner de l’argent. Des plateformes comme YouTube ou Tik Tok cartonnent : tout dépend de l’audience que vous pouvez générer.

Le blogueur est un freelance ou un chef d’entreprise. Sa particularité : proposer du contenu web. Ici encore, tous les domaines et tous les thèmes sont les bienvenus. Plus vous avez de l’audience, plus votre blog peut être monétisé et vous rapporter de l’argent. Beaucoup de blogueurs et blogueuses gagnent plusieurs milliers et même quelques dizaines de milliers d’euros par mois.

Profession 3 : Community Manager

Le métier de Community manager se retrouve à la frontière de la communication, du marketing et de la relation client. Cette compétence devient de plus en plus stratégique dans le quotidien des entrepreneurs. Par Community manager, comprenez « gestionnaire de communauté ». Il a pour responsabilité de créer et animer une ou plusieurs communautés sur la toile. Il se sert des réseaux sociaux (Twitter, blogs, Facebook, YouTube, forums…) pour créer des liens avec les consommateurs.

Il fait partie des équipes marketing et obtient de plus en plus d’influence. Pas besoin de connaissances ou de formation spécifique, car ce métier est ouvert aux autodidactes. Le seul prérequis souhaitable est de posséder un large réseau d’influence ou pouvoir en construire un assez vite. Une expérience en gestion de contenu en ligne ou en web marketing est tout de même un plus. Un Community manager salarié peut envisager gagner de 2500 € à 5500 € par mois. En revanche, un Community manager qui travaille en tant qu’indépendant, peut en gagner beaucoup plus.

Profession 4 : Web Analyst

Ce métier consiste à analyser l’audience d’un site internet et à faire des recommandations pour la faire grandir. Il gagne en moyenne de 38 000 à 40 000 euros l’an en début de carrière. Cette rémunération peut grimper jusqu’à 80 000 euros après 5 à 15 ans d’expérience et plus tôt avec beaucoup d’expertise. Une formation est tout de même souhaitable pour mieux faire face aux responsabilités du poste.

Profession 5 : SEM/SEO manager

Le manager SEM/SEO veille à bien référencer une plateforme web sur Google et d’autres moteurs de recherche. Son salaire se situe entre 32 000 et 35 000 euros pour les débutants, et jusqu’à 65 000 euros en ce qui concerne les seniors. Même si un autodidacte peut s’en sortir grâce à sa passion, il faut tout de même une formation pour mieux vendre ses compétences.

Actualités des entrepreneurs
Les derniers articles par Actualités des entrepreneurs (tout voir)