Eric Esnault : Le Metavers : séduisant ou dangereux pour l’avenir ?

L’idée du partage dans un monde virtuel grâce à la technologie semble séduire le public. L’idée du métavers qui est tout de même ensemble est aussi une nouvelle façon de se recycler comme Meta (ancien Facebook).

Tout comme les réseaux sociaux, le Metaverse a d’excellent penchant comme une face obscure. L’actualité nous démontre que ce monde virtuel a son côté très utile comme sa face obscure. Voyons ce que le Metaverse et les casques VR proposent une nouvelle façon de voir le monde.

Soit par réalité virtuelle en s’immisçant au cœur d’un nouvel espace ou par réalité augmentée en proposant de nouvelle façon de traiter des données. Voyons ensemble ce que le Metavers nous cache ces derniers jours.

Autres articles :

Eric Esnault : Le Metaverse offre la possibilité d’exploiter des données très peu visible

L’un des gros points que le Metaverse pourra faire resurgir, c’est le thème de la connaissance et de la culture. Là où les écrans et la recherche d’informations ont ramolli les cerveaux, le virtuel va permettre de fournir des efforts en s’immergeant au cœur de l’intelligence artificielle. En effet, aujourd’hui, lorsque l’on recherche une information, on attend juste une réponse sans forcément raisonnée.

Le Metaverse propose la découverte des espaces dans le monde. Ces opportunités seront donc des chances pour un public en quête de connaissance de pouvoir en savoir plus sur certains endroits.

En pouvant explorer des contrées comme la muraille de Chine ou le Machu Picchu dans le moindre détail, le Metaverse propose implicitement l’étude de ses lieux où des détails ont pu échapper aux scientifiques. De quoi déceler des nouveautés et remontés l’ère du temps.

Eric Esnault : La réalité augmentée : une nouvelle arme marketing pour les entreprises

Enfiler un casque VR et vivre au préalable son aventure ou futur parcours d’achat est une expérience personnelle inédite. Ce sont aussi les bons côtés du Métavers. Pouvoir prévoir ses prochaines vacances en découvrant de nouveaux horizons pourraient tout bonnement stimuler l’offre touristique.

Observer dans le détail le dernier survêtement ou la dernière paire de basket proposée par une marque s’avère tout aussi utile. Dans le cadre des relations commerciales et des prestations de biens et de service, la réalité augmentée est une arme de séduction fatale.

Elle pousse les marques à atteindre la perfection pour que les ventes puissent exceller dans le domaine. Le Métaverse est donc un outil d’influence virtuelle énorme pour l’avenir.

Eric Esnault : La réalité virtuelle et le bouleversement des codes éthiques et sociaux

Certaines idées moins plaisantes ont fait grand bruit cette semaine. Le harcèlement sexuel est un phénomène inquiétant qui monte au cœur du Metaverse. Bien que la réalité soit virtuelle, elle démontre que certaines limites ne peuvent être pour le moment encadré. Beaucoup plus de virtuel induit chez certains individus de pouvoir dépasser les bornes.

Dans les faits, ce que certains nomment harcèlement se traduit par une pluie d’avatars masculins venant importuner de jeunes filles virtuelles. Le Métavers stimulerait-il le comportement animal qui grandit en société. Cette question pose de facto une autre réalité ? Celle peut-être de légiférer et d’imposer des règles au cœur de l’intelligence artificielle.

La nouveauté de la semaine : assurer sa descendance au cœur du Metaverse

Pour les pessimistes qui craignent d’assumer la paternité et maternité de façon réelle, le Metaverse sera peut-être l’occasion d’avoir des quintuplés.

Une idée plaisante et moins frustrante dans le monde incertain dans lequel nous vivons. Ce n’est pas une blague, l’intelligence artificielle se prépare à cette étape. Si l’idée peut paraître géniale, elle se confronte physiquement à de nouvelles contraintes. Le manque de contact ne va-t-elle pas indéfiniment modifier les comportements en société.

Le défi du Métaverse propose des choses géniales comme surréaliste. Cependant, ce nouveau mode d’intelligence artificielle n’en est qu’à ses débuts. Il convient de savoir si la récolte des données sera aussi prometteuse qu’avec la technologie Google. En attendant, nous n’en sommes qu’aux prémices et les évolutions pourraient s’annoncer plus vite que prévues.

Autres articles

Eric esnault

Actualités des entrepreneurs
Les derniers articles par Actualités des entrepreneurs (tout voir)

Dossiers à la une

Actualités

Advertismentspot_img

à la une

Comment réaliser l’aménagement de son espace de travail ?

S'il s'est imposé comme une alternative quasiment incontournable pour des milliers de salariés pendant la crise sanitaire, le télétravail a aussi fait de nouveaux...

Marc Muret : Utilisation du métavers dans le métier de la santé

Il existe de nombreuses applications potentielles pour les métavers dans le domaine des soins de santé. Par exemple, les professionnels de la santé pourraient...

Back to school : Hubside.Store et Indexia Group équipent votre famille !

Tic-tac, tic-tac… L’heure de la rentrée a sonné ! Vous voilà de retour au bureau tandis que vos enfants ont retrouvé le chemin de...
Advertismentspot_img