Une crise des talents informatiques s’annonce dans les années à venir !

En 2016, le secteur informatique faisait déjà partie des 10 premiers dans lesquels les recrutements étaient les plus difficiles. Pourtant, la transformation digitale s’impose de plus en plus aux entreprises et cette pénurie de talents informatiques pose un problème de taille.

De nombreuses solutions sont envisagées pour mettre fin à cette difficulté. Mais en réalité, la probabilité pour que survienne une crise des talents informatiques d’ici quelques années est très grande.

Des besoins grandissant en matière de talents informatiques

Actuellement, l’informatique est au cœur du monde, et ce, dans tous les domaines. De nouveaux emplois sont constamment créés parce que les besoins sont de plus en plus importants. Ce phénomène ne prendra pas fin de sitôt et dans quelques années, il sera encore plus important.

Mais cela pose deux problèmes. Premièrement, le nombre de talents informatiques disponibles est très inférieur au nombre de talents recherchés. On en vient donc à la conclusion que les talents sont insuffisants alors que c’est la demande qui est trop élevée.

Aussi, la technologie évoluant, les compétences des talents actuels deviennent insuffisantes. Il suffit de prendre le cas des nouvelles technologies de la cybersécurité, de la mobilité, des objets connectés, etc. Combien d’acteurs informatiques y ont été formés par le passé ? Ils n’auraient pas pu parce que ces inventions-là n’existaient pas à l’époque.

recrutement des talents informatiques de plus en plus difficile !
Recruter des talents informatiques

Mais ce n’est pas tout. Plus le temps passe, plus les postes créés demandent des spécialisations minutieuses.

Un talent informatique n’ayant que des connaissances générales aura donc du mal à satisfaire à la demande.

On pourrait alors se demander pourquoi ils ne se forment pas de nouveau. La vérité est que certains d’entre eux le font, d’autres non.

Les raisons justifiant leurs choix peuvent varier, mais le résultat demeure le même : le secteur reste en manque.

Une dévaluation des métiers informatiques

Bien que le monde soit de plus en plus digitalisé, les métiers de l’informatique ne sont plus assez valorisés. Les jeunes adolescents mentionnent de moins en moins l’informatique lorsqu’il s’agit de choisir leur futur métier. Sachant que c’est la jeunesse qui est censée assurer la relève, on comprend aisément que l’informatique est en très mauvaise posture.

D’un autre côté, un problème persistant et répandu dans bien d’autres domaines constitue un frein à la valorisation de l’informatique. Il s’agit de la masculinisation du métier. Même si les filles et les femmes ne cessent de prendre de la place en milieu scientifique, il y a encore un grand travail à faire.

Nombreuses sont celles qui souhaitent se lancer dans le domaine, mais qui changent d’avis par peur, par faute d’encouragement ou de motivation.

L’augmentation du chômage dans le secteur informatique : une situation paradoxale

Alors qu’une potentielle crise des talents informatiques se prépare, le chômage prend de l’ampleur dans le domaine. Cela peut sembler contradictoire, puisque les entreprises sont vivement à la recherche de candidats à recruter.

Mais en réalité, une très grande partie des talents actuellement disponibles ne correspond pas aux profils recherchés (spécialisés, férus des nouvelles technologies, etc.). Cette majorité se retrouve alors sans emploi, tandis que de moins en moins de personnes sont intéressées par le domaine.

Même si c’est difficile, les entreprises parviennent encore à recruter aujourd’hui. Mais d’ici quelques années, la situation risque de devenir très critique.

Autres articles

 

Actualités des entrepreneurs
Les derniers articles par Actualités des entrepreneurs (tout voir)