Comment posséder une franchise de restauration rapide au Congo – Kinshasa

La franchise de restauration rapide gagne rapidement en popularité en Afrique avec la montée en puissance des chaînes de restauration rapide indigènes comme Chicken Republic, Tantalizers et Mr. Biggs. 

Aux côtés de chaînes de restaurants étrangères comme Kentucky Fried Chicken, Dominos Pizzas, Cold Stone Creamy, octroient des licences aux restaurants régionaux pour exploiter leur modèle commercial.

Le franchisage alimentaire est un accord commercial par lequel un propriétaire d’entreprise utilise le modèle commercial existant d’une entreprise pour développer une entreprise. Il implique deux parties; un franchiseur et un franchisé.

Le franchisé, moyennant des frais, achète les droits de propriété intellectuelle d’entreprise existants du franchiseur, tels que les marques de commerce, l’achalandage, les connaissances exclusives dans le cadre d’un contrat de franchise.

Le franchisage alimentaire est un outil important pour une qualité constante, la reconnaissance de la marque, une expérience internationale, la création d’emplois, le transfert de technologie et l’amélioration des petites et moyennes entreprises.

La franchise en tant que modèle d’entreprise est une excellente option commerciale pour les entrepreneurs sans idée d’entreprise originale mais avec d’excellentes compétences en gestion.

Ce modèle commercial présente de nombreux avantages car il réduit les risques commerciaux, aide à cultiver les compétences managériales, l’expansion du marché et la croissance rapide de l’entreprise par opposition à un démarrage.

Néanmoins, le coût de fonctionnement élevé de ce modèle d’entreprise, car les bénéfices sont dépensés pour le paiement de redevances au franchiseur, est un inconvénient de ce modèle d’entreprise.

Investir et posséder une franchise de restauration rapide au Congo – Kinshasa peut être une entreprise lucrative pour les entrepreneurs. Néanmoins, la plupart des propriétaires d’entreprise ne savent pas comment démarrer une franchise de restauration rapide.

Comment démarrer une franchise de restauration rapide

Les étapes suivantes ci-dessous sont un guide sur la façon de démarrer une franchise de restauration rapide en RDC (Congo – Kinshasa) :

  1. Faire de recherche

Au début de toute forme d’entreprise commerciale, la recherche est importante. La recherche sur l’industrie de la franchise de restauration rapide au Congo – Kinshasa aide l’entrepreneur à comprendre comment les choses fonctionnent.

Il fournit à l’entrepreneur des informations sur les exigences de la création d’une entreprise de franchise de restauration rapide.

Ces informations comprennent les lois fédérales et étatiques régissant l’industrie, les licences et les permis nécessaires à la création de la franchise. L’étude de la marque du franchiseur est importante car des informations concernant le produit et les droits de propriété intellectuelle à acheter doivent être obtenues.

La recherche fournit également à l’entrepreneur des informations pertinentes concernant le franchiseur; le soutien que le franchiseur fournit à un futur franchisé.

En outre, la recherche aide à projeter un coût de création d’entreprise; ces coûts comprennent les redevances et tous autres frais exigés par le franchiseur du futur franchisé. La recherche d’autres franchises de restauration rapide opérant avec la marque de franchiseur potentiel aide également l’entrepreneur à recueillir des informations pertinentes.

Cette information renseignera l’entrepreneur sur la nature des accords entre le franchiseur et les futurs franchisés.

La recherche est la clé et la première étape à franchir par l’entrepreneur dans la création d’une franchise de restauration rapide.

  1. L’application

La prochaine étape à franchir après la recherche est de faire une demande aux futurs franchiseurs de restauration rapide.

Le franchiseur fournirait à son tour, parallèlement à son formulaire de demande, à l’entrepreneur des informations concernant sa franchise. Ces informations pourraient être fournies sous forme de brochures, de matériel vidéo, etc.

Les informations fournies par le franchiseur peuvent être utilisées comme guide pour remplir le formulaire de demande. Le plus souvent, le formulaire de demande fourni par le franchiseur nécessite des informations concernant les intérêts commerciaux de l’entrepreneur, son histoire, son expérience, sa formation, etc.

Ce formulaire de demande est utilisé par le franchiseur pour évaluer l’entrepreneur pour savoir s’il convient bien à la franchise envisagée.

Le plus souvent, la franchise de restauration rapide fournit à l’entrepreneur un document de divulgation de franchise. Ce document présente des informations complètes sur les rôles du franchiseur et du franchisé impliqués dans une franchise.

Le document contient également la redevance, le mode de paiement de la redevance, etc. Vous trouverez également la manière dont la formation commerciale et l’équipement sont couverts par la redevance.

Le document fournit également des informations sur la nature du transfert de propriété intellectuelle. Ce document aide le franchisé à prendre une décision éclairée concernant la franchise envisagée. Si la demande est approuvée, les parties peuvent conclure un contrat de franchise. Ici, il est conseillé au franchisé de consulter un avocat avant de signer le contrat.

  1. Le financement

La prochaine étape consiste à financer la franchise. C’est une étape cruciale car sans financement, la franchise ne peut pas commencer. Souvent, un franchiseur, dans le cadre de ses conditions ou obligations dans les accords de franchise, peut aider le franchiseur à financer.

Ce financement peut être remboursé sous forme de redevances ou un certain pourcentage des bénéfices est versé au franchiseur jusqu’à ce que le prêt soit remboursé.

Les franchiseurs qui fournissent un financement dirigent souvent les opérations commerciales pendant une période de temps en fonction des termes du contrat de franchise. Alors que le franchiseur ne parvient pas à aider au financement, le franchisé peut recourir à d’autres formes de financement comme l’épargne personnelle de l’entrepreneur, les prêts bancaires, le capital-risque, etc.

Le financement est important car il est utilisé pour couvrir les coûts de fonds de roulement nécessaires pour démarrer la franchise. Ces coûts comprennent l’achat de stocks, l’obtention de permis, les loyers, l’assurance, l’équipement et la machinerie, etc.

Néanmoins, les franchiseurs de restauration rapide qui ne fournissent pas de financement fournissent souvent des conseils sur la façon d’obtenir du financement auprès d’autres sources.

  1. L’obtention de permis légaux et réglementaires

L’entrepreneur ne peut pas commencer une franchise sans obtenir les autorisations réglementaires et légales nécessaires. Ces permis sont basés sur le cadre juridique en place autour des franchises et des entreprises de restauration rapide.

En république démocratique du Congo, il n’existe pas de cadre juridique spécifique régissant les entreprises de franchise. Néanmoins, certaines législations sont applicables aux franchises de restauration rapide.

Dans la plupart des provinces du pays, les exploitants de restauration rapide sont censés obtenir un permis du ministère de la Santé de l’État pour garantir le respect des directives de base en matière de santé et de sécurité dans leur environnement immédiat.

En outre, l’Organisation de Contrôle au Congo (OCC) exige des exploitants de restauration rapide qui transforment et vendent de la nourriture en grandes quantités pour obtenir des pratiques générales d’hygiène avant de commencer les opérations.

Il existe également les permis supplémentaires comprenant un permis de nourriture, une licence de télévision, un permis de divertissement et un permis de parking privé.

Ces permis doivent être obtenus auprès du gouvernement local dans lequel le restaurant est situé. Les frais applicables pour l’obtention de ces permis sont soumis à une évaluation par le gouvernement local.

Autres permis

D’autres permis et licences incluent le certificat de dédouanement, le certificat d’enregistrement d’entreprise, la certification de transfert de propriété intellectuelle, etc.

Cependant, le franchisé peut ne pas obtenir certains de ces permis car ils sont déjà obtenus par le franchiseur. Il peut utiliser les permis de franchiseur moyennant des frais tels que stipulés dans le contrat de franchise.

De plus, s’il y a un transfert de technologie entre les parties, ce transfert de technologie doit être enregistré auprès de l’organisme spécialisé en RDC. Néanmoins, il convient de noter que lorsque la franchise est entre deux parties dans des pays différents, le franchisé est censé obtenir des permis pertinents pour son pays.

Ces étapes ne sont pas exhaustives mais elles jettent les bases du démarrage d’une franchise de restauration rapide au Congo – Kinshasa. Vous souhaitez vous aventurer dans une franchise de restauration rapide en RDC ? Êtes-vous déjà propriétaire d’une franchise ? Nous aimerions connaître vos opinions dans le CLUB ABONDANCE.

Créons la visibilité de votre marque et mettons votre entreprise sur la carte du monde. Contactez-nous dès aujourd’hui pour faire de votre marque le choix préféré de notre public d’entrepreneurs et de chefs d’entreprise. 

Christian KAS

Légende du blogging au Congo - Kinshasa avec 9 ans d'expériences. Christian KAS également connu sous Rev KAS, est un informaticien, blogueur, entrepreneur et révérend congolais. Sur ce blog, Rev KAS partage des connaissances avec les entrepreneurs et les investisseurs en devenir.