L’économie Internet de l’Afrique pourrait valoir 180 milliards de dollars d’ici 2025

Selon le rapport : l’économie Internet de l’Afrique pourrait valoir 180 milliards de dollars d’ici 2025 en raison des startups et de la connectivité.

Google Africa et la Société financière internationale (IFC) ont publié un rapport qui estime que l’économie Internet de l’Afrique pourrait valoir 180 milliards de dollars d’ici 2025. Ce chiffre représenterait 5,2% du produit intérieur brut (PIB) total de tout le continent.

Selon le rapport, le principal catalyseur pour atteindre ces sommets serait le secteur des startups numériques, comme l’a souligné le directeur de Google Afrique Nitin Gajria, «Google et IFC ont créé ce rapport pour mettre en évidence le rôle que joue le secteur des startups numériques et d’autres facteurs qui motivent le continent, sa croissance afin de mettre en valeur et de soutenir les opportunités que le continent présente ».

Le rapport a en outre commencé par le fait qu’au cours de la dernière décennie, plus de 300 millions d’Africains ont eu accès à Internet. En conséquence, 60% de la population totale du continent est connectée au Web.

Au cours de la même période, plus d’un demi-milliard de nouveaux smartphones ont été connectés au réseau. D’ici 2025, le rapport estime que 167 millions de personnes supplémentaires auront souscrit à des services mobiles, portant le total à environ 623 millions d’utilisateurs. Dans la même année, il est prévu que les connexions des smartphones auront doublé.

Google et IFC ont avancé plus loin dans la chronologie et ont prévu qu’au cours de la prochaine décennie, le nombre d’utilisation d’Internet augmentera de 11%, ce résultat représentera 16% du montant total mondial. Cette augmentation présentera le continent comme une excellente destination pour les startups numériques, en fait, le rapport indique que 44 millions d’emplois seront créés.

« L’économie numérique peut et doit changer le cours de l’histoire de l’Afrique. C’est le moment opportun pour exploiter la puissance des startups technologiques du continent pour trouver des solutions indispensables pour améliorer l’accès à l’éducation, aux soins de santé et aux finances, et assurer une reprise plus résiliente, faisant de l’Afrique un leader mondial de l’innovation numérique et au-delà ». a déclaré Stephanie von Friedeburg, directrice générale par intérim, vice-présidente exécutive et chef de l’exploitation d’IFC.

Actuellement, la tendance haussière de la connectivité en Afrique a conduit des startups à introduire de nouvelles technologies et à donner naissance à 144 services d’argent mobile en Afrique subsaharienne. Ensemble, les services d’argent mobile desservent plus de 469 millions de comptes enregistrés avec des transactions quotidiennes totalisant 1,25 milliard de dollars à la fin de 2019, ce qui a dépassé les 298 millions de comptes enregistrés pour les comptes bancaires traditionnels en 2017.

Christian KAS

Légende du blogging au Congo - Kinshasa avec 9 ans d'expériences. Christian KAS également connu sous Rev KAS, est un informaticien, blogueur, entrepreneur et révérend congolais. Sur ce blog, Rev KAS partage des connaissances avec les entrepreneurs et les investisseurs en devenir.