7 idées d’entreprises agricoles rentables à démarrer avec un petit capital en RDC

L’économie commence à dépendre de plus en plus de l’agriculture en RDC.

En fait, l’agriculture est l’un des principaux moyens permettant à l’économie de réduire sa dépendance à l’égard de l’industrie minière et de créer des millionnaires locaux dans le processus.

De nombreux jeunes s’intéressent également à l’agriculture et à l’agro-alimentaire. Heureusement en RDC, les idées d’entreprises agricoles sont nombreuses et variées.

Cela étant dit, le problème pour la plupart des gens qui veulent se lancer dans l’agriculture, c’est qu’ils ne savent pas par où commencer et qu’ils abandonnent sans essayer. Beaucoup se méfient également du risque qui peut découler de l’activité agricole en RDC.

Si cela vous ressemble, n’ayez crainte de rien. Dans cet article, je vous fais découvrir de grandes idées d’entreprises agricoles qui vous apprendront à innover et à vous rendre riche en même temps au Congo – Kinshasa. Ces idées présentent un faible risque et nécessitent un faible capital de démarrage. Elles offrent également la possibilité d’apprendre beaucoup de nouvelles choses.

Idées commerciales agricoles à fort potentiel de profit au Congo – Kinshasa

1) La culture de légumes-feuilles

Les Congolais sont un peuple qui aime les légumes. Les légumes verts à feuilles comme les choux, les feuilles de patates, les feuilles de manioc sont en demande tout au long de l’année. Combiné à la richesse des légumes en vitamines et minéraux, vous ne pouvez vraiment pas vous tromper avec la culture maraîchère.

La culture maraîchère est un mode de culture qui nécessite peu d’entretien et qui est rentable même à petite échelle. Le commerce des légumes-feuilles est celui que vous pouvez commencer avec seulement 200 dollars américains pour un hectare entier de terre.

Pour votre ferme maraîchère, vous voudrez sélectionner une petite parcelle de terrain proche d’une source d’eau stable. En effet, les légumes ont généralement besoin de beaucoup d’eau pour bien pousser. Il est également préférable de planter des espèces résistantes aux maladies de vos légumes préférés pour vous assurer de ne rien perdre de vos bénéfices. Au moment de la récolte, vous coupez les feuilles et les tiges et vous vendez aux consommateurs.

2) La culture de haricots

Les Congolais consomment des haricots en quantités massives dans tout le pays. Riche en protéines et utilisé pour des plats comme Madesu, le haricot blanc à la sauce et le haricot blanc au beurre de cacahuètes, vous pouvez être sûr qu’il y aura toujours un marché pour les haricots.

La culture des haricots est très simple. En résumé, vous avez besoin d’une parcelle de terrain ameublie et bien drainée c’est-à-dire non gorgée d’eau. Les haricots sont généralement plantés en juin et récoltés 60 à 80 jours après la plantation. Aucun engrais n’est nécessaire sauf si la fertilité du sol est très faible. Pour lancer votre entreprise de culture de haricots, il vous faudrait juste un peu plus de 200 dollars américains en capital de démarrage pour un hectare de terre.

3) La culture de maïs

Le maïs est également une excellente plante pour l’agriculture au Congo – Kinshasa. Les sous-produits du maïs comme l’huile de maïs, la bouillie, la crème anglaise, l’amidon de maïs et même l’alcool sont consommés partout.

De plus, le maïs est une plante très résistante et nécessite peu ou pas d’entretien. Tant que vous plantez dans un sol sablo-limoneux exempt de parasites et bien drainé, vous êtes en affaires.

Le maïs pousse également dans des conditions climatiques différentes tant qu’il y a une source constante de lumière solaire. Cela signifie que le maïs peut être cultivé presque partout en RDC. Si vous considérez son capital de démarrage très faible et la récolte abondante à laquelle vous pouvez vous attendre après seulement 3 à 4 mois, vous verrez que le maïs est l’une des idées d’entreprise agricole les plus intelligentes pour tout agriculteur débutant.

4) La culture du manioc

Au moins 90% des Kinois de RDC consomment chaque jour des produits à base de manioc, du Kwanga au fufu. Nous l’appelons la «récolte d’or de l’Afrique» pour cette raison. Les cultures de manioc peuvent bien pousser dans différents types de sol car leurs racines utilisent des nutriments auxquels d’autres plantes peuvent ne pas avoir accès.

Cependant, avec des boutures de tige de manioc fraîches et un sol bien drainé, vous pouvez vous attendre à une récolte abondante entre 7 et 18 mois après la plantation. Cette gamme dépend de la variété de manioc que vous avez plantée. Avec un coût de production moyen de 300$, un bénéfice correspondant de 500$ est une attente raisonnable.

Aussi, au lieu de simplement vendre les racines de manioc, pourquoi ne pas essayer la transformation du manioc ? Il s’agit d’une autre mine d’or dans le secteur agricole.

5) L’Élevage de poules

Vous pouvez en fait démarrer un élevage de poules à partir de presque rien et le voir se développer rapidement. L’élevage de poules est bon marché au démarrage, facile à entretenir et vous pouvez être certain qu’il y aura toujours une demande pour votre produit.

De plus, des poussins de chair d’une semaine sont disponibles pour une moyenne de 1$ chacun. En investissant environ 300 dollars américains dans l’achat de poussins et d’aliments de haute qualité, vous pouvez vous attendre à un retour sur investissement de 100% après seulement quelques mois.

6) L’Elevage d’abeilles

L’apiculture est l’une des entreprises les plus sous-estimées au Congo – Kinshasa. Le miel est précieux sur le marché et les fournisseurs de miel frais peuvent s’attendre à gagner de sérieux revenus.

Un avantage de l’élevage des abeilles est qu’il ne nécessite pas beaucoup d’espace ou d’attention, les abeilles savent déjà ce qu’elles font, après tout. De plus, l’élevage des abeilles n’a pas besoin de beaucoup de capital. Vous investissez aussi peu ou autant que vous le souhaitez et vous n’avez même pas besoin d’un lopin de terre.

Néanmoins, il est conseillé d’installer vos ruches (boîtes où sont gardées les abeilles) à proximité des arbres fruitiers. La pollinisation qui en résulte multipliera votre récolte.

Un litre de miel pur frais coûte entre 3$ et 5$ au Congo – Kinshasa. Après un peu d’entraînement, vous pouvez vous attendre à au moins 11 litres de miel d’une seule ruche tous les 7 mois. Et vous pouvez faire de revenus passifs !

7) La culture de concombre

Les concombres sont un légume très nutritif et nourrissant avec une forte teneur en eau, idéal pour une peau saine. Le concombre est extrêmement populaire parmi les congolais et est en demande constante toute l’année. De plus, il est très résistant aux maladies et peut être récolté pour tous les temps.

Tout ce dont vous avez besoin pour investir est des graines de concombre thaïlandais ou de Murano et un sol riche avec une forte teneur en eau. Cela ne fait pas non plus de mal d’installer votre ferme de concombres à proximité d’une source d’eau abondante. Les concombres sont généralement récoltés 40 à 60 jours après la plantation.

Selon un producteur de concombres, il faut s’attendre à un bénéfice de 2 000$ en 3 mois avec un investissement de 500$ sur un hectare de terre. Bien sûr, vous pouvez adapter vos bénéfices en fonction du capital que vous êtes prêt à investir.

Saviez-vous que Wazatech propose un conseil en entreprise personnalisé hautement personnalisé ? Nous pouvons élaborer l’ensemble de votre plan d’affaires sur une seule feuille de papier et vous aider à maximiser vos profits grâce à des stratégies éprouvées.

DECOUVRIR DAVANTAGE

Révérend KAS – #REVKAS est le créateur du groupe privé dénommé CLUB ABONDANCE. Dans ce groupe, vous aurez un accès et un téléchargement illimité au podcast. Ces audio vous aiderons à apporter de la richesse dans votre vie.

REJOINDRE LE CLUB ABONDANCE

Christian KAS

Légende du blogging au Congo - Kinshasa avec 9 ans d'expériences. Christian KAS également connu sous Rev KAS, est un informaticien, blogueur, entrepreneur et révérend congolais. Sur ce blog, Rev KAS partage des connaissances avec les entrepreneurs et les investisseurs en devenir.