Coronavirus : le monde a besoin de plus d’humanisme !

Face au Coronavirus, le monde a besoin du pouvoir de l’humanisme pour exister ! Je démarre ce billet de blog par le texte d’Edward Everest Hale : « … Je ne peux pas tout faire, mais je peux faire quelque chose et parce que je ne peux pas tout faire, je ne refuserai pas de faire quelque chose.»

Alors que je prends mon café du matin à la maison, environ six mille personnes meurent du Coronavirus. Plus d’un milliard de personnes sont confinés chez eux. L’emploi de travailleurs est menacé  partout dans le monde. Trente mille enfants mourront aujourd’hui à cause de la pauvreté. Ils meurent dans certains des plus pauvres villages de la terre – sans que le monde en soit conscient.

Ces statistiques sont-elles aussi ahurissantes pour vous qu’elles le sont pour moi ? Je l’espère. Ce sont les faits graves et stupéfiants du monde dans lequel nous vivons. Ces choses se produisent sur notre planète et sous nos yeux. J’admets que les statistiques que vous venez de lire ne s’appliquent peut-être pas à votre ville ou au pays où vous résidez mais, aujourd’hui plus que jamais, nous sommes citoyens du monde. Nous faisons partie d’une communauté globale, et des membres de notre famille humaine souffrent de façon impensable et indescriptible.

Je crois que le moment d’un réveil planétaire est venu – un  réveil qui nous sortira de notre ignorance ou de notre lassitude face aux  difficultés. C’est un moment qui nous secouera afin que nous nous levions contre la maladie, la pauvreté, la souffrance et les conditions de vie qui empêchent une vie saine. Le temps de l’humanisme est vraiment venu.

Dieu compte sur nous face au Coronavirus

Jésus à certainement prêché la Bonne Nouvelle, mais il a aussi fait du bien et guéri tous ceux qui étaient oppressés (voir Actes 10 :38).  Parler ne coûte rien et demande peu d’effort mais l’humanisme réel à un prix. A Dieu, cela lui a coûté son propre Fils ; donc, pour nous, laisser l’amour véritable couler à travers nous implique que ça coûtera aussi quelque chose. Nous devrons peut-être investir du temps, de l’argent, des efforts ou des biens matériels, mais ce qui est sûr, c’est que ça coûtera quelque chose !

Que pouvons-nous faire face au Coronavirus ? Nous pouvons nous encourager, nous pouvons prier et agir. Nous pouvons faire de dons à des ministères ou des organismes reconnus qui portent secours aux hommes et femmes atteints de cette épidémie.  

Coronavirus : une fissure dans la fondation du monde

J’ai l’impression qu’il y a une fissure dans la fondation du monde et que nous restons tous là à ne rien faire en attendant qu’il s’effondre. Si vous prêtez attention, vous entendrez un peu partout les gens dire : « Le monde s’effondre ». Aux informations et dans les conversations en général, tout le monde parle de l’épidémie du coronavirus mais parler sans agir ne règle rien. Ma question est la suivante : « Qui va se lever contre la peste et essayer de changer le mal en bien ? ». Moi, j’ai décidé de le faire. J’en connais aussi quelques-uns qui ont décidé de faire de même mais nous avons besoin de plusieurs centaines de milliers de personnes se joignent à nous pour atteindre cet objectif.

Tout ce que tu peux faire vaut la peine d’être fait !

Vous pensez peut-être : Christian, ce que je peux faire ne fera pas la moindre différence dans les problèmes du monde. Je sais ce que vous ressentez parce que j’ai déjà ressenti la même chose.

Mais si nous pensons tous ainsi, personne ne fera quoi que ce soit et rien ne changera. Même si nos efforts individuels ne peuvent résoudre tous les problèmes, ensemble nous pouvons faire une différence majeure. Dieu ne nous tiendra pas responsables pour ce que nous ne pouvions pas faire mais il nous tiendra responsables pour les choses que nous aurions pu faire.

Les bonnes choses n’arrivent pas par hasard

J’aimerais vous suggérer d’ajouter quelque chose à vos prières quotidiennes. Chaque jour, demandez à Dieu ce que vous pouvez faire pour lui face au Coronavirus. Ensuite, au fil de la journée, cherchez des occasions de faire ce que vous croyez que Jésus ferait s’il était sur terre, en chair et en os ! Il vit en vous maintenant, si vous êtes chrétien, et vous êtes son ambassadeur ; alors assurez-vous de bien le représenter. La question à se poser est donc : « Seigneur, que puis-je faire pour toi aujourd’hui face à l’épidémie du coronavirus » ?

Dieu veut que nous soyons prêts à nous impliquer.

Il veut utiliser nos ressources pour aider les gens et si ce que nous avons ne suffit pas pour rencontrer leurs besoins, alors nous pouvons en encourager d’autres à s’engager afin qu’ensemble nous puissions faire ce qui doit être fait.

Je vous encourage à faire des prières auxquelles Dieu peut répondre. Vous et lui êtes partenaires et il veut œuvrer avec vous et à travers vous. Demandez-lui de vous montrer ce que vous pouvez faire et comptez sur lui pour recevoir non seulement la créativité mais aussi les ressources nécessaires.

L’essentiel à retenir :

1) Décider de faire parties de la solution et non du problème au Coronavirus.

2) Bannissez la peur en lisant la parole de Dieu.

3) Prier Dieu de vous dire ce que vous pouvez apporter comme ressource dans le monde (Argent, talent, compétences, énergie, temps).

Le changement commence par vous !

God is great – All the time !

 

 
The following two tabs change content below.
Révérend | Blogueur, habite à Lubumbashi – RDC.

Christian Kas

Révérend | Blogueur, habite à Lubumbashi – RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *