Comment devenir riche en RDC ?

Devenir riche est le rêve de 99 % des individus en RDC.

Bien entendu, il n’y a rien de honteux à chercher à comprendre comment devenir riche en RDC, encore moins à vouloir le devenir pour assouvir ses envies et résoudre ses problèmes. Dans cet article, vous verrez quelles sont les voies et moyens pour devenir suffisamment riche en RDC.

Voici 6 leviers pour devenir riche en RDC

1) Réduisez vos dépenses

Vous devez au préalable faire un état des lieux de vos revenus et de vos dépenses.

Une fois cela fait, vous verrez assez rapidement qu’il y a une part de vos dépenses qui reviennent tous les mois. Il s’agit des assurances, des frais de banque, des factures de téléphone, d’eau, d’électricité, et bien d’autres encore.

Il est conseillé d’examiner chacun des contrats signés avec les sociétés concernées et de voir les tarifs que propose la concurrence. Cela vous permettra de faire pression, et vous pourrez ainsi obtenir des rabais, ou tout simplement changer de compagnies pour celles qui vous proposent des tarifs moindres. Imaginez un peu les centaines de dollars que vous pourriez économiser en faisant cela.

2) Faites des économies au quotidien

Il est vrai qu’économiser de l’argent, n’est pas très glamour, mais cela est généralement plus facile que d’en gagner. Et en plus, vous ne pouvez pas prétendre devenir riche si ce que vous gagnez, vous le dépenser intégralement sans penser à épargner un tant soit peu. Il vous suffira d’adopter de nouvelles habitudes, ou alors d’arrêter certaines de vos habitudes néfastes de tous les jours.

Si vous désirez augmenter votre épargne mensuelle et votre richesse, il est alors capital que vous appreniez au préalable à économiser. En le faisant, vous aurez plus de liquidité, et vous apprendrez aussi l’art de la discipline financière.

3) Empruntez intelligemment

Pourquoi est-ce devenu cher d’emprunter de l’argent dans les banques? Simplement parce que le banquier est passé maître dans l’art de produire de l’argent (bien sûr dans son intérêt) à partir du votre (dans votre désintérêt).

Elles savent très bien que vous êtes dans le besoin, du coup, elles utilisent un ressort psychologique qui vous pousse à consommer davantage. Ces astuces comprennent les achats à crédit (que vous réglez en plusieurs tranches), les possibilités d’obtenir des découverts et bien d’autres encore. Tout est planifié pour que vous consommiez plus d’argent que ce dont vous disposez concrètement. Et le bémol de tout ceci est que cela vous coûte cher bien évidemment.

Alors, étant donné que vous êtes déjà conscients de cela, agissez intelligemment et ne les laissez donc plus profiter de vous et apprenez à éviter au maximum de vous retrouver à découvert, d’emprunter et d’acheter à crédit.

4) Epargnez le plus tôt possible

Il vous faut économiser de l’argent de côté, le plus tôt possible.

Beaucoup de personnes attendent la fin du mois pour épargner. S’ils ont eu trop de dépenses au courant du mois, il ne leur restera plus rien à mettre de côté. Vous gagnerez à faire les choses dans le sens contraire. C’est-à-dire que vous devez mettre de côté un montant fixe dès que le mois commence, ainsi mécaniquement sans que vous ne le constatiez, vous serez forcé de réduire vos dépenses.

On appelle cela l’épargne forcée. Elle pourra réellement changer votre façon de consommer ainsi que votre façon d’épargner.

5) Epargnez le plus tôt possible (dans votre vie)

Dans la même logique, vous ne devez pas attendre longtemps pour vous mettre à épargner régulièrement. Prenez le cas de 2 personnes qui décident de placer respectivement leur argent. L’une a 25 ans et l’autre à 40 ans.

KALALA dès 25 ans, commence à mettre de côté 100 euros chaque mois, sur un placement au taux de 5 %. MUTOMBO de son côté, commence bien plus tard, à ses 40 ans, avec le même montant que KALALA. Les deux décident d’arrêter d’épargner à leur retraite (à 65 ans).

Voici les résultats obtenus au final:

KALALA :

  • A épargné 48 000 euros ;
  • Son placement, avec application du taux d’intérêt vaut à présent 144 959 euros.

MUTOMBO :

  • A épargné 30 000 euros ;
  • Son placement, avec application du taux d’intérêt vaut à présent 57 272 euros.

Grâce aux intérêts composés (le réinvestissement prend en compte les intérêts dans l’épargne), KALALA a triplé son épargne, tandis que MUTOMBO l’a à peine doublé. Et plus le taux d’intérêt est élevé, plus ce phénomène est grand.

  • Placez votre argent

Dans l’exemple précédent, KALALA et MUTOMBO ont fait le placement de leur argent avec un excellent rendement.

Pourquoi placer son argent? C’est assez simple. De nos jours, il n’y a presque plus d’intérêt à utiliser les livrets car ils ne rapportent quasiment plus rien. Il y a des dizaines d’années, le livret avait une rémunération qui allait jusque 4 %. C’était un merveilleux placement. Au fil des années, ce taux a baissé.

Il est donc désormais beaucoup plus rentable de faire un placement dans un PEA (par exemple un Plan d’Épargne en Actions) ou dans une AE (Assurance-Vie). Celles-ci ont souvent des supports dits de sécurité, qui permettent d’obtenir un rendement minimum aux alentours de 2 ou 3 % l’an, sans aucun risque. Les meilleurs placements ont un rendement qui peut aller jusqu’à 10 % l’an.

Ces placements ne sont pas sans risque. La bourse connaît parfois des variations soudaines et ce principe n’est pas prêt de changer. Si vous faites un bon investissement, vous pourrez passer au travers de ces baisses et ne pas en être affecté.

Conclusion

Devenir riche en Afrique n’est pas facile et particulièrement en RDC. Les populations ne cessent de pointer du doigt l’Etat et son mode managérial. Malgré tout, dans cet article basé sur la question comment devenir riche en RD Congo, il vous a été donné des qualités essentielles, dont la persévérance, pour y arriver.

FORMATION DISPONIBLE

INVESTIR DANS L’AGRICULTURE BIO EN RDC

 

 

 
The following two tabs change content below.
Habite à Lubumbashi - RDC, Blogueur.

Christian Kas

Habite à Lubumbashi - RDC, Blogueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *