Devenir un très bon entrepreneur en RD Congo – les aptitudes

Merci pour le partage...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Pour être un entrepreneur à succès en RD Congo il faut être ambitieux et avoir le goût du risque.

Les aptitudes ne se limitent pas à ce que je viens de citer précédemment : il faut savoir flairer le profit, savoir gérer son temps, savoir communiquer, savoir s’adapter, avoir un mental de conquérant.  Aussi être créatif et innovant, être humble et chercher à apprendre des autres, être un leader. Autant de qualités qui ne s’apprennent pas à l’école.

Les aptitudes de base pour devenir un très bon entrepreneur

1) Etre ambitieux

Il est important d’être ambitieux lorsque l’on veut réussir dans son entreprise. C’est une qualité qui vous donne envie d’aller loin, de franchir les limites que vous vous étiez fixées. Ainsi vous pourrez aspirer à de grandes choses et avoir la motivation nécessaire pour toutes les réaliser.

2) La prise de risque

Il est bien de prendre des risques tout en prenant en compte les conséquences. Ne prenez donc pas de risques pour en prendre. Créer son entreprise c’est prendre les choses en main et être responsable. Il peut vous arriver de faire des erreurs dans les risques que vous prenez. Mais veillez à les limiter au maximum.

3) Savoir flairer le gain

Se lancer dans un projet sans savoir s’il est réellement profitable est une erreur. L’idéal c’est de pouvoir déceler une idée qui est juteuse et qui générera un bon pactole pour votre entreprise.

4) La gestion du temps

Pouvoir disposer du temps et le planifier pour le bon fonctionnement de votre entreprise est important. Chaque heure passée doit apporter un plus à l’évolution de l’affaire. Elle doit être productive. Le but n’est pas de remplir ses journées de tâches inutiles mais de faire le maximum de travail en peu de temps et surtout de bien le faire. Il faut rendre productif le temps utilisé.

5) Etre un bon communicateur

Etre un bon communicateur consiste à rechercher l’information, à l’analyser, la transmettre à un destinateur dans le but de provoquer un changement souhaité au niveau de ce dernier. Un communicateur se préoccupe du feedback (réaction) pour enrichir l’information et permettre une amélioration du changement souhaité, ou pour modifier complètement l’information et susciter un autre changement. Un bon communicateur doit avoir du charisme et être persuasif.

6) Capacité d’adaptation

Il est question ici de l’attitude adoptée face aux situations. Il faudrait savoir changer de manteau face à chaque type de situation et faire face à toutes les situations qui surgissent, les bonnes comme les mauvaises. Quel que soit le type de problème, il faut être habile et faire preuve de réactivité afin de trouver une solution adéquate le plus tôt possible. Face aux changements de l’environnement économique il faut être prompt à réagir. Il est important de savoir savourer les réussites, de vivre les échecs et de vite se relever. C’est une aptitude essentielle pour être un bon dirigeant.

7) Le conquérant

Ne pas se cantonner à son environnement immédiat mais entreprendre des actions pour élargir son activité et se faire connaitre en d’autres lieux même en dehors de son domaine d’intervention.

8) Créativité et innovation

Afin de grandir, l’entreprise doit être en évolution permanente. Pour cela il faut de l’imagination, de la nouveauté, des concepts à créer, parce qu’il faut toujours attirer la clientèle, la fidéliser et lui donner des raisons de rester. L’innovation est ce qui différencie l’entreprise de ses concurrents. Elle constitue le meilleur rempart contre une concurrence destructive fondée sur le seul coût des facteurs. C’est en cela que l’innovation et la créativité sont des qualités indispensables.

9) L’humilité et l’écoute

Savoir recevoir les critiques et reconnaître ses erreurs est vital pour ne pas s’enfoncer tout seul dans le gouffre de l’échec. Ne jamais sous-estimer la capacité des autres. Vous risquez d’être surpris de ce qu’ils peuvent accomplir. Il faut également avoir une oreille attentive afin de déceler la bonne information pour l’utiliser au bon moment.

10) Le leadership

C’est le leader qui assure la convergence des performances individuelles vers la performance de toute l’équipe ou de l’organisation. Il est un décideur. Il travaille à la cohésion des membres de son équipe en restant à l’écoute de tout ce qui se passe afin de s’assurer que les résultats attendus sont obtenus dans les meilleurs délais et aux plus bas coûts faisables. Il est un visionnaire et un motivateur. La communication et la délégation de pouvoir sont ses meilleurs atouts. Un bon entrepreneur est un leader.

Être un bon entrepreneur n’est pas une question de diplôme mais d’aptitude entrepreneuriale. Néanmoins certaines activités suscitant la création d’une entreprise nécessitent une qualification professionnelle.

AVANCER RAPIDEMENT

Christian KAS est Entrepreneur Coach – chercheur sur les secrets de réussite et d’excellence des entrepreneurs depuis 2015 en RDC. Il accompagne les ENTREPRENEURS à avoir des résultats concrets dans leur business.

INTEGRER ENTREPRENEUR VIP

 

 
The following two tabs change content below.

Christian Kas

Habite à Lubumbashi, Entrepreneur Coach.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *