Combien d’argent faut-il pour ouvrir un commerce en RDC ?

Merci pour le partage...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Ouvrir un commerce en RDC est une aventure excitent mais risquée, qui nécessite une bonne préparation, notamment sur le plan financier.

Voudriez-vous savoir comment définir le montant de l’investissement nécessaire à l’ouverture d’un magasin ? Etablir un budget pour ouvrir votre commerce ? Wazatech vous donne ces conseils pratiques.

La question du financement est centrale et son enjeu dépasse largement la phase de création de l’entreprise. Bien budgéter le coût du projet permettra non seulement de réduire les risques au démarrage, mais aussi de faire face aux aléas tout au long de la vie du commerce, tout en gagnant en sérénité.

Cet article aborde la question financière à travers les 3 phases principales de la mise en place d’un commerce :

  • La création,
  • L’installation,
  • Et le lancement.

Voyons combien d’argent il faut pour ouvrir un commerce, étape par étape.

Combien d’argent pour ouvrir un commerce en RDC ?

Lorsqu’on souhaite ouvrir un commerce, il est essentiel d’estimer le plus précisément possible ses futurs besoins de démarrage, charges courantes et frais de fonctionnement.

Quel est le coût des formalités de création ?

Actuellement avec l’ouverture du guichet unique en RDC, au moment où j’écris cet article, le coût est de 100 $. Le prix est mis au rabais pour faciliter l’intégration de plusieurs entreprise en RDC.

Combien coûte l’installation elle-même ?

Le coût de l’installation variera fortement en fonction de différents critères :

  • La surface du local (impact sur le montant du loyer),
  • Les travaux à prévoir,
  • Le matériel nécessaire à l’activité,
  • L’aménagement intérieur et extérieur,
  • Les frais administratifs (ouverture de compte, frais de dossier, formations obligatoires…),
  • Le coût de l’informatique et des systèmes de sécurité,
  • L’éventuel achat d’un véhicule,
  • Le niveau du stock de départ,
  •  

Tous ces éléments constituent les besoins de démarrage et nécessitent une estimation précise. Il sera nécessaire de visiter plusieurs locaux commerciaux, d’établir des devis et de rechercher un maximum d’informations auprès des fournisseurs.

Quelles dépenses prévoir après l’ouverture ?

Une fois le commerce ouvert, il faudra envisager un certain nombre de dépenses récurrentes (c’est-à-dire qui reviennent chaque mois, chaque semestre ou chaque année), notamment :

  • Le réapprovisionnement du stock,
  • Le loyer,
  • L’entretien et les réparations courantes,
  • Les salaires des employés,
  • Les frais fixes : assurance, internet, abonnements, frais postaux, etc,
  • Les frais financiers : frais bancaires, intérêts d’emprunt,
  • Les frais de déplacement,
  • Les honoraires de vos sous-traitants, notamment l’expert-comptable,
  • Le coût de vos campagnes de communication et autres frais marketing,
  •  

Là encore, ces charges demandent un chiffrage très précis, donc une longue phase de recherche d’information.

Prévoyez aussi un matelas financier de sécurité, c’est-à-dire une trésorerie suffisante au démarrage : de 2 000 à 10 000 $ en fonction de votre type de commerce.

Pour savoir combien d’argent il faut pour ouvrir un commerce en RDC, il est nécessaire de rechercher un maximum d’informations. Prenez différentes hypothèses de locaux commerciaux et demandez des devis.

AVANCE RAPIDEMENT

Intégrer ENTREPRENEUR VIP

 
The following two tabs change content below.

Christian Kas

Habite à Lubumbashi, Entrepreneur Coach.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *