RD Congo : devenir distributeur d’un produit ou d’une marque

Merci pour le partage...Share on Facebook
Facebook
3Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

La RD Congo est un pays en voie de développement. Beaucoup d’entreprises souhaitent étendre leur marché dans le continent Africain.

Cet article est vraiment fait pour vous si vous souhaitez connaitre comment devenir distributeur d’un produit ou d’une marque. Aussi savoir les étapes et conseils pour réussir dans ce type d’activité.

Devenir distributeur indépendant, c’est se spécialiser sur la commercialisation d’un produit déjà existant : le distributeur se concentre sur le développement de son réseau de distribution et essaie d’identifier des débouchés intéressants.

En règle générale, le distributeur commande le produit à son producteur/fournisseur et le distribue à travers son réseau de grossistes, de détaillants-revendeurs, ou encore directement au consommateur final, par exemple à travers un site internet.

Dans certains cas, le distributeur pratique le dropshipping : il prend les commandes et facture ses clients mais laisse à son fournisseur le soin de procéder aux livraisons en direct.

Au final, le canal de distribution peut-être plus ou moins long…

Dans les faits, le terme de « distributeur indépendant » recouvre des réalités très différentes, par exemple :

  • Une société spécialisée dans l’import et la commercialisation en RD Congo de produits étrangers,
  • Un site de vente en ligne distribuant une ou plusieurs marques en exclusivité,
  • Ou encore un vendeur à domicile indépendant (VDI) distribuant des cosmétiques, des vêtements, des produits ménagers…

D’autre part, le terme de « distributeur » est parfois confondu avec :

  • L’agent : il représente les produits et la marque sur un territoire donné,
  • Le représentant : il met en avant une marque localement et empoche des commissions sur les ventes,
  • Le revendeur de type « détaillant multimarques » qui est une simple boutique.

Dans certains cas, le distributeur bénéficie d’un contrat d’exclusivité territoriale : il est responsable du développement des ventes sur un territoire donné et doit en contrepartie réaliser des objectifs de ventes, sous peine de rupture du contrat.

Que vous souhaitiez distribuer des produits cosmétiques, une marque de vêtements ou des appareils de musculation, voici tout ce qu’il faut savoir pour s’installer distributeur indépendant en RD Congo !

Devenir distributeur indépendant : savoir saisir la bonne opportunité

Comment devenir distributeur d’un produit ou d’une marque ?

Trouver le bon produit à distribuer est la condition de réussite d’une activité de distributeur indépendant. Il s’agira de trouver le produit qui vous convient, c’est-à-dire :

  • Un produit en lequel vous croyez,
  • Un produit qui correspond à ce que vous êtes,
  • Un produit pour lequel vous pensez pouvoir obtenir de bons résultats de ventes en fonction des opportunités et de vos atouts personnels.

Il s’agira d’identifier les meilleures opportunités de produits à distribuer, par exemple sur une zone géographique on encore couverte :

  • Etudiez votre marché,
  • Mesurez les attentes des consommateurs,
  • Informez-vous sur les tendances les plus porteuses et sur la concurrence,
  • Repérez les marchés délaissés, même si c’est parfois difficile…

Repérez plusieurs opportunités et contactez les fournisseurs. Essayez d’établir un partenariat constructif avec ces derniers : déplacez-vous pour les rassurer, présentez-leur votre plan de commercialisation et dévoilez votre stratégie de conquête.

Et pourquoi ne pas rechercher des opportunités à l’étranger ? De nombreuses marques étrangères cherchent à commercialiser leurs produits en France mais ne savent pas comment s’y prendre. Avant tout, assurez-vous que leurs produits sont conformes à la réglementation congolaise, et mesurez les coûts d’importation.

Les qualités du distributeur indépendant

Un bon distributeur indépendant doit posséder les qualités suivantes :

  • Un grand sens commercial,
  • Un dynamisme à toute épreuve,
  • Une capacité d’analyse et d’anticipation (vision du marché, tendances…),
  • Une bonne capacité à négocier avec les fournisseurs : prix, conditions, délais de paiement, conditions de livraison, exclusivité territoriale, minimums de commande, etc.
  • D’excellentes compétences en gestion : gestion de trésorerie, gestion des stocks…
  • Un savoir-faire en recrutement et management (capacité à motiver les commerciaux notamment).

En finalité, un bon distributeur est un chef d’entreprise complet !

Les étapes pour devenir distributeur d’un produit ou d’une marque

Voici les principales étapes pour s’installer distributeur à son compte :

  1. Identifiez une ou plusieurs marques de produits que vous pourriez/aimeriez distribuer,
  2. Contactez les fournisseurs et obtenez leurs conditions de distribution.
  3. Réalisez une pré-étude de marché pour le produit visé
  4. Si votre étude de marché s’avère positive, négociez les conditions de distribution finales ; Zone d’exclusivité, minimum de commandes, prix…
  1. Elaborez un plan financier et recherchez des financements
  2. Identifiez un espace de stockage, de vente, ou d’exposition,
  3. Mettez en place votre stratégie de commercialisation, entamez les recrutements si besoin,
  4. Faites-vous former auprès de votre fournisseur (caractéristiques des produits, arguments de vente…),
  5. Choisissez un expert-comptable et un statut juridique,
  6. Commencez la prospection commerciale,
  7. Déclarez votre activité auprès du guichet unique de RD Congo,
  8. Passez votre première commande,
  9. Démarrez les ventes.

 

S’installer distributeur à son compte : 5 clés pour réussir.

  1. Prenez votre temps : s’installer distributeur demande une bonne préparation, une longue période d’étude de marché et de négociation, et un temps de mise en place commerciale,
  2. Prévoyez un investissement financier important. La phase de lancement d’activité peut être coûteuse ; il vous faudra financer les stocks ;
  3. Assumez votre produit et votre positionnement, faites preuve d’un dynamisme commercial à toute épreuve,
  4. Choisissez un circuit de distribution multicanal : réseau de détaillants multimarques mais aussi boutique en propre, site internet…
  5. Restez en veille permanente afin d’anticiper les nouvelles tendances.
 
The following two tabs change content below.

Christian Kas

Coach personnel des entrepreneurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *