Comment créer une entreprise de maçonnerie en RDC ?

Merci pour le partage...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

La RDC est un pays en voie de développement. Le secteur de la construction reste un marché rentable pour les entreprises qui veulent se lancer.

Je partage les démarches pour s’installer en tant que maçon en auto-entrepreneur ou société en RDC. Aussi vous donnez la réglementation et les étapes pour créer une entreprise. Au moment ou j’écris ces lignes, Kinshasa, Lubumbashi, Matadi restent les villes de niche pour ce genre de travail.

Créer une entreprise de maçonnerie, c’est intervenir pour réaliser des fondations, construire des murs au service des particuliers. Aussi des entreprises, des collectivités locales ou des administrations. Professionnel du bâtiment, le maçon intervient aussi dans la rénovation de bâtiments.

La maçonnerie en République Démocratique du Congo, c’est quelques millions de chiffre d’affaires (Pas de résultat précis), ce qui fait un des principaux secteurs de l’économie. Au moment où j’écris ces lignes, je n’ai trouvé aucune étude sur le marché de la maçonnerie en RDC. Du moins j’ai consulté quelque entreprise privé de conseil pour en avoir une idée sur ce domaine.

La maçonnerie est une activité artisanale réglementée qui nécessite des compétences précises. Exercé principalement à l’extérieur, le métier de maçon est technique et physiquement difficile, voire risqué sur le plan de la santé.

Sur Lubumbashi, vous pouvez vous formez à la Cité de Jeune. Ce qui va vous permettre d’avoir un diplôme de compétence dans ce domaine.

Créer une entreprise de maçonnerie 

On distingue plusieurs types d’entreprises de maçonnerie :

  • Les petites entreprises : elles interviennent dans la rénovation, la construction de maisons individuelles, et aussi beaucoup en sous-traitance.
  • Les PME : souvent cantonnées à une région en particulier, elles disposent d’un matériel permettant de répondre aux chantiers de taille moyenne, pour des particuliers, des entreprises ou des collectivités locales.
  • Les grandes entreprises.

Les petits maçons indépendants souffrent de la concurrence de PME régionales qui proposent souvent des solutions et des prix plus compétitifs.

Créer une entreprise de maçonnerie : le diplôme

Peut-on créer une entreprise de maçonnerie sans diplôme ? La réponse est négative, en effet l’activité de maçon est réglementée car elle relève de l’artisanat. Pour avoir plus de détails, referez-vous au Guichet Unique en RDC. Cela est applicable même pour le maçon qui s’installe en régime d’auto-entrepreneur.

Il est donc nécessaire, pour pouvoir s’installer, de justifier avec un diplôme de maçon.  A défaut, il faudra justifier d’une expérience d’au moins 3 ans dans le métier. Il existe aussi de stage que vous pouvez effectuer dans la maçonnerie.

Monter une entreprise de maçonnerie : la réglementation

Voici les principales réglementations pour créer une entreprise de maçonnerie :

  • Le maçon qui intervient au domicile de particuliers doit afficher et annoncer ses prix. Et ceci avant la réalisation des travaux (taux horaires, modalités de comptage du temps de travail, etc.) ; par ailleurs le devis est obligatoire pour toute prestation de plus de 150 $ et il faudra donner une note ou une facture au client suite à la prestation,
  • Respect des normes du bâtiment et de la construction,
  • Obligation d’avoir une autorisation de conduite pour manipuler les grues et engins de chantier
  • Habilitation électrique (facultatif),
  • Certificat de qualification en désamiantage (facultatif),
  • Interdiction de confier des travaux dangereux à des jeunes de moins de 18 ans.

Les facteurs clés de réussite pour créer une entreprise de maçonnerie

Créer une entreprise de maçonnerie se prépare. Le chef d’entreprise doit développer ces qualités :

  • Bon technicien,
  • Bon manager si l’entreprise possède des employés,
  • Prêt à donner de solutions efficaces pour être compétitif face à la concurrence,
  • Etre en bons termes avec les autres professionnels du secteur (y compris les fournisseurs et les loueurs de matériel),
  • Bon gestionnaire : le maçon doit bien organiser son temps, et faire des devis réalistes. Il doit gérer correctement son entreprise sur le plan administratif.

L’entrepreneur doit soigner la qualité de ses prestations pour être en mesure d’enclencher les bouches à oreilles et ainsi développer sa clientèle.

Les étapes de la création d’une entreprise de maçonnerie

  • Faites une étude de marché,
  • Listez vos besoins en matériel (véhicule, remorque, bétonnière, outils, machines),
  • Mesurez votre rentabilité (plan financier à établir),
  • Prenez contact avec des fournisseurs de matériaux,
  • Identifiez un local ou un terrain pour stocker votre matériel et vos matériaux,
  • Rechercher vos financements,
  • Choisissez votre statut juridique et enregistrez-vous au Guichet unique,
  • Prenez une assurance,
  • Lancez la communication : faites-vous connaître auprès des autres professionnels du bâtiment ou auprès des architectes. En RDC, je vous conseille de créer un site internet. Cela est utile pour trouver, fidéliser vos clients.
  • Trouvez des chantiers,
  • Procédez aux achats de matériel et matériaux,
  • Démarrez les chantiers.
 
The following two tabs change content below.

Christian Kas

Coach personnel des entrepreneurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *