Créer un élevage de poules pondeuses en RDC

Merci pour le partage...Share on Facebook
Facebook
10Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

La RDC possède des qualités importantes pour se développer comme étant éleveur de poules. Malgré cela nous allons voir la rentabilité d’un élevage de poules pondeuses, les étapes de création ainsi que le statut juridique à adopter.

L’élevage de poules pondeuses est une activité rentable, dans un pays où la population a besoin de tout. Cela veut dire de chose essentielle comme manger, se vêtir, se déplacer, se soigner. L’œuf est un produit de base très consommé en République Démocratique du Congo et représente un marché gigantesque. C’est un produit très apprécié par toutes les catégories de la population, y compris les enfants.

Créer un élevage de poules pondeuses est plutôt simple si l’on possède un terrain agricole adapté, sans risque de nuisances pour le voisinage.

D’après les recherches au près des entreprises de conseil privé, il existe environ une centaine d’élevage de poules en RDC.

Voici tout ce qu’il faut savoir pour créer un élevage de poules pondeuses et mettre toutes les chances de son côté.

Le marché de l’œuf en RDC

Il existe trois principaux critères de choix des œufs qui sont :

  • Le mode d’élevage (en cage, au sol, en plein air ou bio…) : le marquage des œufs permet de le connaître,
  • L’origine,
  • Et la date de ponte (fraicheur).

Ainsi, un petit éleveur de poules pondeuses a tout intérêt à se spécialiser dans le bio ou la vente de proximité, voire en direct, pour pouvoir vivre plus confortablement.

Que faut-il pour lancer une activité d’élevage de poules pondeuses ?

Créer un élevage de poules pondeuses bio ou plein air nécessite les éléments suivants :

  • Un terrain et des installations

Choisissez pour votre poulailler un espace à l’abri des intempéries, des vents forts et des prédateurs, avec une entrée orientée à l’Est,

Le poulailler doit se diviser en deux zones : l’enclos de promenade et l’abri pour dormir et pondre (bien isolé),

La densité maximale autorisée en bâtiment est de 9 poules par mètre carré pour un élevage au sol ou en plein air, et 6 poules par mètre carré en bio,

La densité maximale autorisée en parcours extérieur est de 4 mètre carré par poule pour un élevage en plein air ou en bio,

Choisissez vos poulaillers. En bio, la taille maximum du cheptel est de 3 000 animaux par bâtiment.

Equipez vos poulaillers avec les abreuvoirs (pipette) et mangeoires, litière (partie pondoir), copeaux de bois et perchoir,

Prévoyez un local de transformation si nécessaire. Transformer vos œufs en produits alimentaires peut vous permettre de compléter vos revenus.

  • Un « cheptel » de poules pondeuses : renseignez-vous sur les meilleures races auprès des éleveurs et des foires agricoles. A noter que l’achat de coqs n’est pas toujours utile, et pourrait même vous causer des ennuis vis-à-vis de votre voisinage. L’achat de poussins est inutile. A noter qu’une poule en bonne santé peut produire plus de 220 œufs par an ; sa productivité baissera naturellement au bout de 3 ans (prévoyez un achat régulier de poules pour équilibrer la moyenne d’âge).
  • Un stock d’alimentation : bien nourrir ses poules permet une bonne ponte, qualitative et abondante :

-nourriture diversifiée,

– mélange ou « muesli » bio si vous souhaitez une certification bio

– compter une consommation de 135 g d’aliments par poule et 200 ml d’eau par jour,

– le nourrissage se fait plusieurs fois par jour, à heures fixes,

– Du temps : il faut s’occuper de l’hygiène des poulaillers et procéder à un nettoyage régulier (au moins une fois par semaine). Il s’agit toutefois d’une activité assez peu gourmande en main d’œuvre.

La rentabilité d’une activité d’élevage de poules pondeuses

La rentabilité d’un élevage de poules pondeuses peut-être très variable, elle va dépendre de plusieurs facteurs :

  • La taille de l’exploitation et le coût des investissements de départ,
  • Le coût d’achat des aliments,
  • Le taux de perte (maladies, épidémies),
  • Les vides sanitaires obligatoires,
  • La qualité des œufs : pour se vendre au meilleur prix, les œufs doivent être propres, ni trop clairs ni trop foncés,
  • Le prix de vente des œufs : la marge va être meilleure en vente directe au consommateur.

Les étapes pour s’installer en tant qu’éleveur de poules en RDC

Voici les principales étapes pour monter un élevage de poules pondeuses :

  • Se renseigner et se former, ou s’auto-former (site spécialisés sur internet, formations qualifiantes, accompagnement des syndicats agricoles),
  • Mener une étude de marché,
  • Choisir un positionnement commercial (standard, bio, plein air…) et un réseau de distribution,
  • Consulter les cahiers des charges des organismes certificateurs,
  • Identifier le terrain et les fournisseurs d’aliments et de poulaillers,
  • Lister les besoins de démarrage et les dépenses courantes,
  • Etablir un plan financier,
  • Rechercher des financements,
  • Choisir son statut juridique
  • Elaborer les outils de communication,
  • Lancer la production
 
The following two tabs change content below.
Habite à Lubumbashi, parfois la Tanzanie. Entrepreneur Coach. Conseil les jeunes entrepreneurs à la création entreprise. Accompagne le TPE, PME et Startup en RD Congo. Dans mon temps libre je prefère me connecter à la nature, la créativité, la liberté. J'aime suivre le cinéma tanzanien, les musiques de films m'interessent aussi. Mon plat prefèré c'est les haricots très sucrés avec le riz blanc d'Afrique.

Christian Kas

Habite à Lubumbashi, parfois la Tanzanie. Entrepreneur Coach. Conseil les jeunes entrepreneurs à la création entreprise. Accompagne le TPE, PME et Startup en RD Congo. Dans mon temps libre je prefère me connecter à la nature, la créativité, la liberté. J'aime suivre le cinéma tanzanien, les musiques de films m'interessent aussi. Mon plat prefèré c'est les haricots très sucrés avec le riz blanc d'Afrique.

3 pensées sur “Créer un élevage de poules pondeuses en RDC

  • décembre 4, 2017 à 1:55
    Permalink

    bon mais, très théorique

     
  • décembre 23, 2017 à 4:22
    Permalink

    Article intéressant. Merci pour ces informations.

     
  • mai 18, 2018 à 12:57
    Permalink

    j’aimerai avoir des conseils approfondis sur le domaine d’élevage de poules vu que je suis presque débutante dans le domaine.

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *