Choisir son emplacement commercial en RDC

Merci pour le partage...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Le choix de l’emplacement commercial est une question stratégique essentielle. Le succès de l’entreprise en dépend, surtout s’il s’agit d’un commerce, d’un magasin de proximité ou d’une boutique artisanale.

J’ai compris avec le temps que les entreprises commerciales à succès en RDC ont bien choisi leur emplacement commercial. Etant un habitant de Lubumbashi, j’observe les magasins qui excellent avec l’utilisation de cette clé : Le choix d’un meilleur local commercial.

Sur Lubumbashi, les meilleurs emplacements sont souvent déjà pris ou extrêmement difficiles à obtenir. Le montant de le louer peut vite coûter cher.

Identifier le bon local commercial commence par un travail de terrain : observation, repérage et enquête auprès des habitants ou commerçants du quartier. Dans tous les cas, le choix de l’emplacement peut-être validé par une étude de marché et un questionnaire.

1) Le profil des clients qui fréquente le lieu

– Quelles sont les caractéristiques des individus fréquentant le quartier (habitants, personnes de passage, employés, travailleurs…) ? Âge, sexe, activité, pouvoir d’achat, intentions, comportement ?

– La fréquentation varie-t-elle en fonction des jours de la semaine, de l’heure ou de la saison ?

– Quelles sont les tendances démographiques du quartier ?

2) Le flux de passants (ou de voitures)

– Les flux de passants sont susceptibles de varier fortement d’une rue à l’autre, ou d’un trottoir à l’autre

– Le chiffre d’affaire d’une boutique peut être divisé ou multiplié par 3. Et ceci selon qu’elle se situe à un endroit donné ou 50 mètres plus loin.

– Les trottoirs sont-ils assez larges pour permettre aux passants de s’arrêter, de flâner ?

– Y-a-il des obstacles ou dangers qui attirent le regard des passants vers un autre point ?

– Quel est le sens de circulation des passants ? Où se rendent-ils ?

– A quelle vitesse les voitures passent-elles ? Les conducteurs ont-ils la possibilité de tourner le regard ou de ralentir ?

3) La facilité d’accès

– Les clients cibles se déplacent-ils plutôt en voiture, à pied ou en transport en commun ?

– L’endroit est-il facile d’accès ? Est-il possible de se garer à proximité ?

– Existe-t-il des arrêts de transports en commun à proximité ?

4) L’attractivité de l’environnement commercial

– La présence de concurrents à proximité n’est pas un point négatif, au contraire elle peut être stimulante.

– Le type d’activité des magasins à proximité doit être cohérent avec l’activité visée. Par exemple, un pâtissier aura intérêt à s’implanter à côté d’un boulanger.

– La présence d’une seule grande enseigne à proximité peut suffire à dynamiser tout un quartier.

– La dynamique de la rue est-elle favorable ou défavorable ?

5) La cohérence entre l’esprit du quartier et les produits proposés

– Par exemple, un magasin d’articles de luxe aura intérêt à s’installer dans un beau quartier.

6) La visibilité

– Le local est-il visible de loin ? De près ? Depuis l’autre côté de la rue ?

– La devanture se remarque-t-elle facilement ?

– Quelle est la longueur de la vitrine ? Une vitrine trop étroite est quasi invisible

– Y a t-il des éléments qui ont tendance à cacher la vitrine ou l’enseigne ? Arbre, véhicules, panneaux…

– Une implantation en angle de rue se révèle souvent intéressante

7 L’exposition

  • Le local reçoit-il la lumière naturelle ou le soleil direct ? Cela peut-être décisif si les clients apprécient consommer en terrasse par exemple.

Voilà les points de base pour trouver le bon emplacement commercial. Je vous ai donné l’essentiel, ce que j’ai observé aux entreprises de Lubumbashi qui ont beaucoup plus de réussite. Je me suis dit ce n’est pas un journal que je vous délivre, pour d’autres stratégies c’est avec plaisir que je vais vous donne en Coaching. Placez aussi en commentaire vos stratégies que vous utilisez pour trouvez un bon emplacement commercial.

 
The following two tabs change content below.
Habite à Lubumbashi, parfois la Tanzanie. Entrepreneur Coach. Conseil les jeunes entrepreneurs à la création entreprise. Accompagne le TPE, PME et Startup en RD Congo. Dans mon temps libre je prefère me connecter à la nature, la créativité, la liberté. J'aime suivre le cinéma tanzanien, les musiques de films m'interessent aussi. Mon plat prefèré c'est les haricots très sucrés avec le riz blanc d'Afrique.

Christian Kas

Habite à Lubumbashi, parfois la Tanzanie. Entrepreneur Coach. Conseil les jeunes entrepreneurs à la création entreprise. Accompagne le TPE, PME et Startup en RD Congo. Dans mon temps libre je prefère me connecter à la nature, la créativité, la liberté. J'aime suivre le cinéma tanzanien, les musiques de films m'interessent aussi. Mon plat prefèré c'est les haricots très sucrés avec le riz blanc d'Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *