Entrepreneur : Technique de base pour maitriser son image

Merci pour le partage...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Est-il vraiment obligatoire de donner une bonne image de soi grâce à une garde-robe traditionnelle ? Les codes vestimentaires qui imposaient leur loi il y a encore peu de temps sont-ils en voie de transformation totale ?

Avant de vous comporter comme Mark ZUCKERBERG, fondateur de Facebook, qui porte toujours le même tee-shirt sans que cela ne préoccupe personne, il vous faudra maîtriser votre image. C’est le facteur clé du succès de l’entrepreneur dans ce tourbillon de nouvelles tendances.

  1. Soignez votre apparence

Vous avez une entreprise géniale, un produit extraordinaire, alors vous pensez que soigner votre apparence est inutile. En plus, cela tombe bien, faute de moyens, vous manquez la garde-robe à la dernière mode.

Alors, vous pouvez vous la jouer décontracté… Les salons vous donnent raison : à côté des cadres et des commerciaux qui portent le costume-cravate, les entrepreneurs d’aujourd’hui adoptent des tenues qui leur correspondent au lieu de se travestir en bon chic bon genre. Car, au final, l’important est ce que je fais, et pas que je suis, non ? Stop ! Les gens continuent de juger sur l’apparence. Porter une jolie tenue et être bien habillé influence vos interlocuteurs. Vos habits représentent votre statut. Même si vous optez pour le nouveau style (jeans-chemise-veste), les détails gardent leur importance. Alors pensez aux accessoires et aux bijoux. Ils doivent être sobres et portés avec modération.

2. Analysez votre langage corporel

Eh oui, le corps en dit long sur vous ! Le langage corporel en dit d’ailleurs beaucoup plus sur vous que vos mots. Alors quelques conseils basiques.

Marchez la tête haute et droite et prenez garde à vos positions corporelles. Usez de gestes d’ouverture tels qu’avoir les bras le long du corps ou ouvrir le cercle. C’est important si vous souhaitez que les gens puissent se joindre à la conversation du groupe. A l’inverse, l’excès de relâchement, en vous enfonçant dans  votre siège, peut donner le sentiment que vous êtes nonchalant et peu respectueux. Marchez le dos droit et regardez vos interlocuteurs dans les yeux quand on vous parle.

Surtout exercez-vous sur les postures aux côtés d’un coach. Participez à mes coachings, j’aide les entrepreneurs sur ce sujet là.

3. Utilisez au mieux votre expression

Enlever les tics de langage tels qu’ « euh », « tu vois », « tu sais »… Ces expressions comblent les vides mais peuvent être révélatrices d’un manque d’assurance. Prenez-en conscience en vous enregistrant. Remplacez ces mots par des silences, travaillez votre niveau de langage. On ne parle pas à ses amis comme dans le contexte du travail. Elémentaire, mon cher entrepreneur ! Et même si vous tutoyez vos collaborateurs, la politesse et le respect sont l’apanage des grands dirigeants. Proscrivez, bien entendu, toutes les expressions grossières, les insultes et évitez le langage trop familier.

4. Ayez du savoir-vivre

Prenez le temps de saluer vos collaborateurs et leur adresser un mot qui montre que vous vous souciez d’eux. Dans les conversations, soyez empathique dans la mesure du possible, discret aussi.

Respectez toujours les confidences que l’on vous fait. Serrez la main de votre interlocuteur avec égard et prêtez-lui attention lorsqu’il s’exprime, quel que soit le contexte. Que ce soit à table ou ailleurs, apprenez les bonnes manières afin de ne pas choquer votre vis-à-vis. Notamment lors d’un repas d’affaires, mangez et buvez avec modération. Au besoin, prenez des cours pour perfectionner votre connaissance dans les vins. Prenez soin de la carte de visite qui est tendue et faites de même quand vous donnez la vôtre à votre interlocuteur. Enfin, voyagez à l’étranger : cela permet parfois de découvrir les bonnes manières…

5. Bâtissez votre image

A défaut d’être reconnu comme un grand professionnel, la construction de votre image est essentielle. Vous êtes libre de proposer des textes aux réseaux de communication montrant votre expertise ou à les publier vous-même sur un blog.

Pensez à être intervenant lors de conférences ou encore à répondre aux médias qui le souhaiteraient. Dans ces derniers cas, bâtissez des messages forts et clairs que vous pourrez illustrer avec des anecdotes. Oubliez les banalités, les vérités communes qui au lieu de vous valoriser auraient l’effet contraire. Rappelez-vous que vos auditeurs doivent comprendre votre message mais aussi apprendre de nouvelles choses qu’ils pourront transmettre à d’autres. « Cela, je ne l’avais jamais entendu ! ».

Autre possibilité pour renforcer votre image de professionnel : publier un livre. Si un éditeur accepte de prendre un risque avec vous, c’est qu’il estime que ce que vous souhaitez partager est crédible car il joue lui-même sa réputation.

6. Contrôlez votre image

Il est fréquent que l’on se renseigne sur vous avant de vous contacter. Afin de savoir ce que l’on dit de vous sur les différents forums ou sur les réseaux sociaux, vous devez en faire une veille active.

Mettez en place notamment des alertes Google ou Twitter qui vous permettent de faire remonter des mots-clés. Parallèlement, rendez-vous sur les moteurs de recherche et tapez votre nom et prénom (avec des guillemets) afin d’avoir des résultats. Vérifiez que les images qui circulent sur vous ne vous mettent pas dans des situations délicates et, en cas contraire, demandez à celui qui a pris des photographies compromettantes de les retirer. Faites de même pour votre entreprise.

Bien sûr, il est moins facile d’avoir la maîtrise totale de l’image mais vous pourrez la Co-construire. Pour éviter d’être doubler par quelqu’un, établissez un compte officiel sur les différents réseaux sociaux. Modérez les propos et réagissez aux commentaires, sans toutefois le faire à chaque occasion. Gardez en tête que pour communiquer efficacement, la prise de parole doit être unique et forte. Pour avoir une bonne image, la fédération d’une communauté peut-être un bon moyen.

Christian Kas

Spécialiste de la réussite et du bien-être.