Comment apprendre à devenir chef d’entreprise?

Merci pour le partage...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Le chef d’entreprise crée, gère et développe son entreprise. Enlever l’idée de croire que le dirigeant a une fonction unique et identique. La fonction évolue au fur et à mesure que l’entreprise grandit et se structure. Le dirigeant doit alors se muer en véritable chef d’orchestre et parfois même jouer de plusieurs instruments.

  1. Être un addict du travail

 

Pour devenir chef d’entreprise, vous devez aimer le travail. Au début de sa création, vous allez tout faire ou presque. Ainsi, il est assez courant de faire le ménage, de sortir les poubelles, de faire la comptabilité… et de vous occuper de vos clients ! Un chef d’entreprise est une personne qui aime les challenges car cela fait partie du quotidien de l’entrepreneur.

Exercez-vous à plusieurs métiers à la fois et soyez polyvalent. Cela va vous aider à économiser au maximum l’argent au début de la création de votre business. Pour mener une entreprise vers la réussite, vous devez avoir une capacité de résistance hors du commun ! Être un marathonien plus qu’un sprinter si je vais comparer l’entreprise à l’athlétisme. Des coups, vous allez en prendre tout le temps, et en particulier lors des dix premières années de l’entreprise. Si vous manquez de capacité de marathonien, plutôt que celles d’un sprinter, vous ne pouvez pas tenir.

 

2. Développer vos compétences

 

Les dirigeants ont cette capacité de connaitre plusieurs fonctions à la fois. Vous devez comprendre néanmoins le rôle de chaque poste. Devenez un exemple envers vos collaborateurs. Par là je veux dire réaliser les tâches qu’il demande d’accomplir en leur présence ou au moins de démontrer sa capacité à gérer les difficultés de vos employés.

 

Quand vous avez la maîtrise dans plusieurs domaines cela vous permet d’évaluer la charge de travail que représente une tâche. Cela vous aide à être patient vis-à-vis de vos travailleurs. Connaître une tâche c’est d’abord comprendre le travail des collaborateurs, anticiper les difficultés qu’ils vont rencontrer ou du moins être capable de les aider si nécessaire. Si vous avez la connaissance de chaque fonction de l’entreprise, vous aurez une meilleure vision générale et vous saurez si les tâches sont effectuées avec précision ou non. Vous saurez aussi bien donner le temps aux collaborateurs pour bien mener une tâche.

 

Un bon chef d’entreprise sait déceler les talents en ses collaborateurs. Cela permet de féliciter les salariés quand ils le méritent et d’aider les collaborateurs à monter en compétence en les formant ou en recherchant les savoir-faire qu’ils devront acquérir rapidement. C’est aussi une façon de développer l’empathie qui est nécessaire pour bien comprendre ses salariés.

 

3. Devenez novateur

 

Le dirigeant doit-être un guide, une source d’inspiration. Quand vous avez un nouveau projet, le dirigeant doit être là pour donner ses idées. Il faut bien le constater, nouvelle idée, nouveau projet va ensemble avec charge supplémentaire de travail pour le dirigeant. Dans chaque projet, les salariés vont venir au près de vous pour demander votre avis. Vous devez travailler votre mental. Les projets créateurs de valeur représentent une augmentation de travail que la seule ressource humaine disponible pour le faire soit le dirigeant.

 

4. Être multifonction

Le commercial, le marketing, la veille, les finances, le recrutement, le management, l’innovation, l’évaluation… Tout passe entre les mains du dirigeant. Effaçons de notre esprit l’image de la personne assise derrière son bureau en train de donner des ordres à ses collaborateurs.

Vous devez gérer les performances commerciales et le suivi de la santé de l’entreprise (créer un plan d’action, identifier les clients potentiels, accompagner les équipes afin de favoriser la signature de nouveaux contrats). Aussi vous devez recherchez des financements, représenter l’entreprise notamment auprès des médias ou encore lors des salons et manifestations professionnels, recruter des collaborateurs, organiser et animer les équipes, contrôler l’avancement des projets, évaluer les collaborateurs…

Vous avez compris, votre rôle est de tout faire (du moins au début) pour que l’entreprise fonctionne en attendant qu’elle se structure et que vos tâches évoluent.

 

5. Un financier avant tout

 

Si l’entreprisse évolue, le dirigeant a bien une fonction essentielle, c’est celle de trouver les fonds nécessaires au bon fonctionnement de son entreprise. Occupez-vous du financement initial (prêt d’honneur, prêt bancaire, subventions, concours,…). Faites aussi appel à des business angels, voire des fonds de capital-risque. Vous êtes la personne idéale, en tant que dirigeant, pour convaincre vos interlocuteurs de la viabilité de votre business model ainsi que des capacités de celui-ci à se développer.

Vous devez bien sûr maîtriser les chiffres de lancement du projet, faire des projections, établir la stratégie mais aussi vous roder à l’art de la présentation. Exercice moins facile devant ces potentiels investisseurs au vu du nombre de projets qui leur sont présentés et dont vous devrez vous démarquer !

 

6. Un stratège et un chef d’orchestre

 

Le dirigeant reste avant tout en charge de la stratégie de développement de son entreprise et en est le chef d’orchestre. A vous de choisir le modèle économique et l’adapter (parfois plusieurs fois) jusqu’à trouver la solution permettant à l’entreprise d’atteindre la rentabilité. Pour cela, il peut se fonder sur des études de marché afin de déterminer la meilleure manière d’utiliser ses ressources. La meilleure étude de marché est celle des personnes qui font partie de l’entreprise et qui sont la première richesse.

Soyez à l’écoute de vos collaborateurs. Ayez cette humilité d’écouter et les salariés doivent savoir que le dirigeant n’est pas omniscient, ni un surhomme. Enlever votre arrogance surtout en cas d’hyper-croissance de l’entreprise, cela peut un jour vous crée de rechute.

 

7. Apprenez à déléguer

 

Au démarrage de l’entreprise, le dirigeant à cette tendance de tout faire par soi-même. Et ceci par peur que les collaborateurs exécutent mal la tâche comme il le souhaite. Apprenez à déléguer, cela va donner de la confiance à vos salariés. Enlever cette tendance à surestimer le temps disponible pour accomplir tout le travail à faire. Vos travailleurs apprennent, ayez de la patience, auparavant vous étiez comme eux.

 

 

Christian Kas

Business Coach | J’interviens dans le conseil, accompagnement, formation des créateurs d’entreprises.