7 conseils pour créer sa propre entreprise

Merci pour le partage...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Créer sa propre entreprise est une expérience pleine de découvertes et d’apprentissage. L’entrepreneuriat séduit de plus en plus de personnes dans le monde.

Les entrepreneurs se lancent dans l’aventure pour être libres de leurs décisions, exprimer leur potentiel. Aussi mettre en œuvre une idée en laquelle ils croient et être leur propre patron. Avec, dans la tête et dans le cœur, les exploits de leurs illustres « anciens » : Bill Gates (Microsoft), Mark Zuckerberg (Facebook), Larry Page et Sergey Brin (Google) et autres Steve Jobs (Apple)…  Toutes figures de la réussite contemporaine, tous créateurs stars à moins de vingt-cinq ans.

Voici les sept conseils que nous aimerions donner à ceux qui désirent créer ou reprendre une entreprise. Sept conseils qui ont pour but de vous faire partager notre conviction profonde : les idées les plus simples sont souvent les meilleures et les faire siennes dès le départ représentent un atout pour débuter une (belle et longue) vie de serial entrepreneur !

1. Savoir ce que l’on veut faire

Dans la vie professionnelle, le plus difficile est d’abord de définir ce que l’on a envie de faire et avec qui on a envie de le faire. Sachez consacrer le temps nécessaire à cette réflexion mais, lorsqu’elle a été menée à bien, il faut poursuivre son projet avec détermination. Ensuite, si dans les premières années vous côtoyez un manager ou un patron qui vous inspire, vous pouvez tenter la chance de faire un bout de chemin à ses côtés. Chacun dans une carrière a en tête une ou quelques personnes qui l’ont ainsi marqué et aidé à progresser.

Un bon mentor est toujours un cadeau du ciel. En revanche, lorsqu’on est en début de carrière, il est conseillé d’évaluer son temps passé dans la création d’entreprise et voir si cela vous conviennent. Mieux vaut alors prendre le risque de bouger, même si le conseil est plus facile à donner qu’à recevoir lorsque le chômage se fait pressant.

2. S’intéresser aux autres

C’est une des qualités fondamentales, peut-être la plus importante, pour manager une équipe et devenir un jour un dirigeant. S’intéresser aux autres, instaurer avec ses collègues une relation professionnelle et personnelle de qualité. C’est la preuve que l’on est capable de les aider à s’épanouir et à donner le meilleur d’eux-mêmes dans le cadre d’un projet collectif.

Aimer les autres est aussi pour soi-même une source de satisfactions inépuisable.

3. Cultiver l’engagement, l’honnêteté intellectuelle et le courage

S’il fallait choisir trois qualités, trois valeurs essentielles, à avoir et à cultiver tout au long d’une vie professionnelle, ce serait celles-là. D’abord, toujours tenir ses engagements. Quel que soit le niveau que l’on occupe dans l’entreprise, que l’on soit jeune ingénieur, patron de pays, directeur commercial ou président, tout engagement pris doit être tenu. Et cette discipline est parfois bien difficile à respecter. Ensuite, il faut toujours faire preuve d’honnêteté intellectuelle (autrement dit, faire part de son ignorance quand tel est le cas…), de loyauté et de courage. Or, l’expérience montre que plus les entreprises grandissent, plus les personnes courageuses deviennent rares. Ayez toujours du courage !

4. Développer son énergie personnelle

Lorsqu’on est manager ou chef d’entreprise, on a besoin de mobiliser une énergie physique et mentale. Pour faire face à ses obligations et responsabilités, et aussi pour la communiquer aux autres.

Participez à mes coachings pour voir comment votre énergie intérieure va se développer. Vous allez assister à des préparations neuro-émotionnelles et mentales pour accélérer votre réussite de votre entreprise. L’entrepreneuriat est une question de mental, d’énergie intérieure et de motivation.

5. Apprendre à communiquer

Vous pouvez être un professionnel brillant, mais tous les talents du monde vous serviront si vous savez communiquer.  Sachez partager vos projets et vos convictions à ceux qui sont autour de vous. La qualité de la communication représente un « plus » qui peut faire la différence. La plupart des dirigeants des pays anglophones communiquent beaucoup mieux que les francophones. Leur secret est leur cursus éducatif qui donne la possibilité aux gens de s’exprimer plus qu’écrire, ce qui est l’inverse dans les pays francophones. Il est donc essentiel d’apprendre à communiquer clairement et simplement, à l’écrit comme à l’oral.

6. Parier sur le commercial ou la programmation

Pour un jeune diplômé, l’option commerciale se révèle souvent porteuse. Sur ce terrain, les bons compétiteurs sont rares, y compris dans le vivier des hauts potentiels. Dans une otique de leadership elle représente un atout incontestable car le patron est le premier commercial, le premier « vendeur » de son entreprise. En outre, la culture commerciale constitue une formidable école de management, un moyen de compenser les faiblesses des cursus de l’enseignement supérieur car peu d’écoles forment vraiment au métier commercial, et encore moins au métier commercial à l’international.

Les entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies sont rentables. Elles peuvent être mise en œuvre avec un budget assez acceptable. Les entrepreneurs qui veulent se lancer sur ce terrain de nouvelles technologies doivent être à l’aise à la programmation. Comprendre de notion sur le langage client, serveur. Les langages utilisés dans la création d’applications mobiles. Vous devez miser sur la programmation pour entreprendre dans les nouvelles technologies. Actuellement, le numérique domine la quasi-totalité de domaine.

7. Jouer la carte de l’international

Au cœur de l’économie mondialisée, parler plusieurs langues représente et représentera un avantage compétitif. C’est le préalable à une expérience à l’étranger qui contribue à l’ouverture d’esprit et constitue pratiquement toujours un accélérateur de carrière. Saisissez la première bonne opportunité de vivre une expérience à l’international.

Essayez le plus tôt possible, de créer votre entreprise et recommencez si nécessaire. Vous verrez, c’est passionnant.

Aux jeunes diplômés, cet article est intéressant pour vous. De fois, quand on veut créer sa boîte on ne sait pas par quelle étape commencer. Ces conseils vous aideront d’affuter vos armes. Pourquoi pas continuer avec moi ?

 

Christian Kas

Coach | J'accompagne les entrepreneurs à progresser dans leur vie pro et perso.