Retour sur l’événement du Business Women Meeting

Merci pour le partage...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn6

Samedi 16 juillet 2016 à 15h30’, Lubumbashi a accueilli l’événement dédié à l’entreprenariat des femmes. Le Business Women Meeting s’est tenu au Centre Arrupe pour la Recherche et la Formation (CARF).

Evenement Business Women meeting
Evenement Business Women meeting

Il était question de parler sur l’état de lieu de l’entreprenariat féminin dans le grand Katanga. Encouragé les femmes qui ont des projets à se lancer, leur expliquer comment, pourquoi il est nécessaire d’entreprendre en République Démocratique du Congo.

Le taux de femmes dans l’entreprenariat est très faible en RDC. Certaines femmes veulent se lancer mais elles ont de difficultés sur la manière dont elles doivent s’y prendre. Les organisateurs ont lancé cet événement pour faire comprendre aux femmes l’avantage de créer une entreprise. A partir d’une idée, elles peuvent créer une entreprise. Aussi se détacher du salariat, créer de l’emploi à la population congolaise. C’est une très bonne idée avec le taux de chômage élevé par la baisse de minerais au Sud Est du Congo. Ainsi l’entreprenariat devient le seul canal pour aider ce pays d’Afrique Central à sortir du chômage.

3 femmes entrepreneurs ont défilé tour-à-tour devant le podium pour traiter quelques questions sur le sujet. La première, Florence KAMFUA, Conseillère de Ministre genre, famille et enfant, Cadre à la Gécamines (GCM). Ainsi que professeure à l’Institut Supérieur Pédagogique (ISP). Elle a encouragé les femmes à créer leurs entreprises. Pour elle, c’est possible pour les femmes de créer des entreprises. La deuxième, Lynda MAKANYA, spécialisé dans les relations entreprises chez Bralima. MAKANYA a donné les raisons, les possibilités qui s’offrent aux femmes entrepreneurs. La dernière, Jeanne Kate, organisatrice de StartupGrind. Kate est intervenue sur la manière dont les femmes doivent s’y prendre pour se lancer à l’entreprenariat.

Au cours de l’événement, les organisateurs ont profité de l’occasion pour lancer l’Organisation Non Gouvernementale (ONG) Young Working Ladies. Ainsi donc cet ONG vient de se prononcer à la face du public. Elles ont parlé de leur mission dans le cadre de la sensibilisation des femmes à la création d’entreprise.

 

Noella KALAMBAYI avait lancé Young Women Ladies au cours de l'event
Noella KALAMBAYI (a l’extrême gauche de la photo) avait lancé Young Women Ladies au cours de l’event

Certains témoignages ont poursuivi l’événement. Elles ont raconté les difficultés qu’elles rencontrent, comment elles parviennent à les contourner. Une façon d’aider d’autres femmes à bien se lancer dans ce domaine pleine d’incertitude. L’organisation s’est clôturée par quelques expositions de travail des femmes entrepreneurs.

Pour finir, Young Working Ladies est un ONG qui se focalise sur la promotion de la jeune fille, sa formation ainsi que sa sensibilisation dans l’entreprenariat.

En savoir plus

Info line : (+243) 85 229 70 03

(+243) 81 999 13 14

Christian Kas

Spécialiste de la réussite et du bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *