Le téléphone modulaire : l’avenir du smartphone ?

Merci pour le partage...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Obsolescence programmée, réparation limitée et difficile, renouvellement régulier, le marché des smartphones est aujourd’hui un marché mature avec des pays en pleine extension. La stratégie varie énormément selon le constructeur : forte marge, marge très faible, gamme très large, gamme réduite, etc.

 

Depuis plusieurs années, on parle du smartphone modulaire, à réparer soi même, à « construire » soi-même. Google travaille sur le sujet avec le projet Ara. Ara est la promesse de pouvoir choisir les modules que l’on veut, et de construire son téléphone sur un socle matériel. Mais le projet a patiné sur plusieurs écueils : stabilité du système (il faut gérer les multiples modules, les changements à chaud, etc.) et les problèmes techniques comme la bonne adhérence des modules sur la plateforme technique en cas de chute… Depuis septembre 2015, les équipes Ara se font très discrètes. En août dernier, Google avait décalé la sortie réelle du projet à 2016, sans plus de précisions.

Fairphone 2

Fairphone est une approche moins radicale, mais qui se veut éthique et durable. Fairphone est un smartphone facilement réparable sur lequel on peut changer l’écran, la coque, le module photo, la partie audio, la batterie, très facilement et acheter, chez le constructeur, les nouveaux modules. Cela change des smartphones sur lesquels, on ne peut quasiment rien changer soi-même.

Fairphone a dévoilé la version 2 de son mobile avec un écran 5 pouces full HD, Android 5.1, une double SIM, le support des technologies sans-fil, le tout avec un processeur 4 cœurs. L’objectif est de réduire l’usage de minerais rares (même s’ils sont indispensables à l’industrie des technologies). Le concept est séduisant et montre ce que Ara pourrait être.

Le constructeur se veut aussi transparent sur les coûts et la marge d’exploitation sur chaque modèle vendu. Le Fairphone 2 est vendu au prix public de 525 euros (ce qui est assez élevé pour un modèle Android). La fabrication, les matériaux pèsent 340 euros, l’investissement 33.

L’objectif est ambitieux : produire et vendre 140 000 terminaux par an. Condition pour pérenniser le projet. Le volume est très faible par rapport aux autres constructeurs, ce qui pénalise Fairphone et augmente de facto les coûts de fabrication.

Le constructeur met aussi en avant sa volonté de mieux contrôler l’origine des matières premières et soutenir les économies locales ; par exemple, bannir les minerais provenant de zones de guerres que l’on appelle les minerais du sang.

L’initiative est intéressante même si le prix est élevé, l’autonomie bonne, mais sans plus (environ 1 journée). Sur la partie design, vous ne retrouverez pas les finesses des modèles hauts de gamme.

Site : fairphone.com

PuzzlePhone

Autre mobile modulaire, le PuzzlePhone. Il se veut lui aussi modulaire (un peu) et facile à adapter/réparer. À la base, il repose sur une plateforme matérielle (le cerveau contenant CPU, GPU, mémoire, etc.) sur laquelle se rajoutent l’écran et la batterie. Le constructeur met en avant son côté ouvert et la possibilité de créer, par des tiers, des modules additionnels, mais les possibilités se limitent aux trois composants/modules. Et PuzzlePhone veut même encourager les créations pour son mobile. Et le développeur n’est pas oublié, même si aucun SDK n’est disponible publiquement. Le PuzzlePhone n’est pas attendu avant septembre/octobre pour un tarif de 299 euros (à partir de).

Site : puzzlephone.com

Rephone : un mobile fait par des makers pour des makers !

Ce projet est l’un des plus intéressants pour les makers et développeurs : Rephone. Initié et soutenu par Seeed Studio, bien connu des makers pour les composants et capteurs en tous genres, Rephone est un mini-téléphone mobile modulaire, open source et à monter soi-même ! Il repose sur un environnement technique bien connu : Arduino, Lua, JavaScript et l’open hardware ! Il ne prétend pas être un smartphone aussi puissant qu’un Ara ou Fairphone, mais il est bien plus amusant et personnalisable. De multiples modules seront disponibles !

Le kit de démarrage est proposé à 59 euros ! Livraison prévue courant janvier/février.

Site : http://www.seeed.cc/rephone/

Christian Kas

Business Coach | J'interviens dans le conseil, accompagnement, formation des créateurs d'entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *