FaceCongo commence petit mais se voit compétitif

Merci pour le partage...Share on Facebook45Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn1

Fin 2015 à Kinshasa, un réseau social congolais vient d’être créer. Actuellement en République Démocratique du Congo, il existe quelques réseaux sociaux qui trainent à percer.

 

FaceCongo a –t-il apprit de l’échec des ses voisins ? Pourquoi les réseaux congolais échouent ? FaceCongo a –t-il la chance d’avoir le monopole du marché au Congo Brazzaville et Kinshasa ? Des questions pertinentes qui nous montrent les difficultés que font face les créateurs de projets et que vous pouvez réagir dans les commentaires. Dans cet article, nous allons parler exclusivement de l’évolution de FaceCongo.

 

FaceCongo connait actuellement des avancés significatifs. Environ 5 mois de son lancement, le réseau social possède une communauté d’environ 10 000 membres. Une interface simple d’utilisation qui s’adapte à tous les écrans. L’utilisateur peut facilement basculer sur le site sur ordinateur ou sur les terminaux (design responsive). FaceCongo s’est beaucoup inspirer de Facebook, on pourrait bien se perdre et se dire qu’on est sur le réseau américain. FaceCongo est un sans faute, l’inscription des utilisateurs à quelques clics on est enregistrés.

Le concepteur est un ancien de l’Institut Supérieur de l’Informatique, Programmation et Analyse (ISIPA) de Kinshasa. Il est au cœur de son empire et se bat d’arrache pied pour le faire connaître aux congolais.

 

stephane funga facecongo
stephane funga facecongo

En fait la majorité de congolais sont fans de réseaux sociaux populaires du moment (Facebook, Google+, Twitter). Que faire pour le détourner de ce réseau ? Nous pensons que le mieux pour le créateur serait d’être original et de proposer des nouvelles choses innovantes.

 

Profil de christian arshavin sur facecongo
Profil de christian arshavin sur facecongo

 

Sous le capot, Stephane Funga s’est servi de PHP. C’est un langage de programmation populaire et gratuit que repose bon nombre de réseaux sociaux. Facebook et Wikipedia l’utilisent. Le petit défaut que nous avons pu remarquer, la plateforme ignore le protocole sécurisé (HTTPS). Avec les réseaux sociaux, le protocole sécurisé est quasiment obligatoire afin de protéger le transfert de message entre membre du site.

Côté monétisation, le site est dans une période de test, la publicité des annonceurs s’affiche gratuitement. L’ampleur du site est encore très basse.

 

La population de la RDC est énorme (environ 70 millions d’habitants). Si seulement 1 000 000 des personnes s’inscrivaient là-dessus, Voyez-vous ? C’est comme ça que nous donnerons la valeur à nos œuvres. Le concepteur à besoin de votre aide en vous inscrivant seulement sur le site, cela l’encouragera pleinement. Nous en sommes sûrs.

 

 

 

Plus d’information

 

FaceCongo

Christian Kas

Spécialiste de la réussite et du bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *