App Store : qui veut gagner des millions ?

Merci pour le partage...Share on Facebook0Share on Google+1Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn1

Comment faisions-nous avant les App Store pour installer des logiciels ? Le plus souvent, on les achetait en boîte. Depuis le premier App Store sur iOS, le logiciel est désormais dématérialisé. En quelques secondes, on lance l’installation.

 

Les App Store sont désormais partout : mobiles (App Store sur iOS, Google Play sur Android, Windows Store sur Windows 10), desktop et les App Store privés se multiplient dans les entreprises.

 

Les apps des stores pèsent très lourd dans l’économie informatique et le modèle économique. Et c’est aussi l’espoir de gagner de l’argent même si finalement, les heureux gagnants ne sont pas forcément très nombreux. Des éditeurs ont explosé grâce aux App Store et aux centaines de millions de terminaux.

Mais avec une bonne idée, une bonne App, le développeur peut espérer se faire une petite place. Mais l’App Store n’est pas un eldorado facile. Il y a beaucoup de monde et aussi beaucoup de mauvaises apps. Développer pour les App Store n’est pas très compliqué, mais vous devrez respecter certaines règles et parfois vous désespérer devant les lenteurs et les incohérences de certains stores, ou des règles qui changent, sans avoir été prévenus !

La sécurité est un autre point sensible à ne jamais négliger. La récente mésaventure d’Apple avec XCodeGhost illustre qu’aucun App Store n’est à l’abri. Il y a les failles systèmes, mais aussi la légèreté de certains développeurs / éditeurs qui ne respectent pas les bonnes pratiques. Apple a même été obligé de rappeler qu’il faut télécharger les outils de développement depuis le site officiel, car signés et validés…

Bienvenue dans le merveilleux monde des App Store !

 

Quelques rappels

 

app store cout
app store cout

 

Pour certains pays, il n’est pas possible de proposer des apps gratuites et payantes. Ainsi dans les pays listés par Google Play, pas d’Apps payantes en Chine, Iran et au Soudan par exemple.

 

Attention à la TVA et aux règles fiscales des pays.

 

  1. Ce coût est celui de l’abonnement annuel à un des programmes développeurs Apple permettant l’accès aux bêtas, au support et aux outils d’Apple.
  2. Le compte entreprise donne accès à toutes les fonctionnalités.
  3. Sur Windows Store, il y a bien le taux de 30 % de commission (sur les recettes nettes), mais il existe aussi un autre taux, appelé « ajustement du développement commercial », clause 6-b du contrat développeur : « La Redevance du Store que vous devez à Microsoft pour la mise à disposition de vos Applications et Produits intégrés à l’application par l’intermédiaire du Store sera déduite des recettes nettes pour calculer les Revenus de l’application en votre faveur conformément à cette Section 6.

La Redevance du Store pour les Applications et les Produits intégrés à l’application mis à disposition dans le Store s’élève à trente pour cent (30 %) des Recettes nettes, sauf pour les transactions soumises à l’Ajustement du développement commercial, pour lesquelles la Redevance du Store est actuellement de quarante-trois virgule neuf pour cent (43,9 %) des Recettes nettes. »

 

Des plateformes de développement diverses

 

app store plateforme
app store plateforme

 

La guerre des chiffres et poids économiques

 

Chaque store fait une guerre des chiffres : Google a le plus d’apps, Apple va dire qu’il distribue le plus d’argent, Microsoft met en avant le store unique pour tous les terminaux… Google Play reste largement devant pour le nombre de téléchargements, mais toujours en retrait sur les revenus générés, iOS restant premier. En janvier 2015, Apple affirmait avoir versé + 10 milliards de $ aux développeurs. Google Play verserait + 7 milliards aux développeurs/éditeurs. Play continuera à croître avec une base installée bien plus grande. Il dépasse déjà assez largement iOS en nombre de téléchargement d’Apps.

 

Christian Kas

Spécialiste de la réussite et du bien-être.