Palu Check, une application mobile pour diagnostiquer la malaria en RDC

Merci pour le partage...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn5

Patrick Kabangiro a développé une solution numérique dénommée « PaluCheck» en République Démocratique du Congo. C’est une application mobile qui permet de diagnostiquer la malaria à l’aide d’un Smartphone et d’un capteur infrarouge.

 

A l’aide de PaluCheck, le diagnostic de la malaria est anticipé à partir d’un téléphone mobile, très rapidement et sans douleur. Pas de piqûre ni de prélèvement sanguin  pour l’utilisateur. Cette application peut réduire le taux des décès dus au paludisme chez les enfants et le taux d’avortement chez les femmes enceintes.

 

Pour fonctionner, l’application doit être accompagnée d’un capteur infrarouge nommé capteur PaluCheck. Ce capteur doit être branché au Smartphone à l’aide d’un câble USB.
L’utilisateur introduit son doigt dans ce capteur et ce dernier collecte les informations sur les globules rouges à partir des rayons infrarouges qui pénètrent la peau. Ces rayons infrarouges vont détecter les structures des globules rouges infectés par le paludisme. Le capteur transmet à l’application installée sur le Smartphone, les informations recueillies pour analyse. Au bout de quelques secondes, le résultat est affiché à l’écran du Smartphone de l’utilisateur.

 

La solution PaluCheck a été primé comme meilleure solution numérique dans le cadre du concours « Leaders du Changement Numérique » organisé par Tigo RDC à Kinshasa, en collaboration avec son partenaire Reach for Change.
Patrick Kabangiro, créateur de la solution PaluCheck a reçu entre les mains de la Directrice Générale de Tigo RDC, Uche Ofodile, le certificat « Tigo Leaders du Changement Numériques Finaliste 2014 ». Aussi un chèque de 20.000 Dollars américains.

 

concours leaders du changement numérique 2014
concours leaders du changement numérique 2014

 

C’est une bonne innovation de la République Démocratique du Congo dans le secteur médical. Toutefois, l’accompagnement du Congo pour la mise en place  et de la vulgarisation de l’application est très important.

 

Pour finir, vous devez savoir que Chaque année, environ 20.000 à 24.000 enfants congolais meurent de la malaria, soit 3 décès toutes les heures. Dans les centres de santé en RDC, 90% des enfants en besoin de consultation médicale souffrent de la malaria. Cette maladie est également la cause importante d’absentéisme scolaire. Il peut avoir d’autres effets négatifs, les enfants qui survivent à des épisodes graves de paludisme souffrent souvent de problème de santé sérieux comme l’épilepsie ou les troubles de la vision ou du langage.

 

Nous souhaitons d’avance bonne chance au créateur de Palu Check pour représenter le Congo. Pour une portée continentale de l’application, le créateur peut participer à un concours de RFI sur la meilleure application de santé en Afrique. Cet évènement est un partenariat de Facebook, Microsoft ainsi que tant d’autres partenaires que vous allez trouver sur le site de RFI.

Christian Kas

Business Coach | J'interviens dans le conseil, accompagnement, formation des créateurs d'entreprises.