Baziks Entertainment annonce 2 projets web pour 2016

Merci pour le partage...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn2

Kinshasa est réputé pour ses immenses talents artistiques en RDC. Et Baziks Entertainment veut profiter de cette bonne considération pour exploiter le marché de la musique congolaise sur Internet.

Baziks Entertainment est le pionnier de la musique en ligne au Congo. La startup congolaise poursuit une mission forte qui est la vente sur internet de la musique africaine avec une plateforme appropriée. Aussi accompagner les jeunes musiciens africains dans la commercialisation et le marketing de leurs œuvres musicaux.

 

 

Baziks Stores et Baziks Pulse attendu pour 2016 en République Démocratique du Congo

 

 

C’était au cours de la fête de leurs 3 ans d’existence de Baziks que l’initiateur du projet avait annoncé la sortie de deux sites web de musique en streaming (écoute de la musique en temps réel). Pour Narsix Baya, l’année 2016 sera peut-être la bonne pour lancer Baziks Store et Baziks Pulse.

 

Baziks Store va être un magasin de vente en ligne de musiques audio des artistes africains. C’est en quelques sortes l’ego à l’iTunes, Spotify ou Deezer mais avec une touche particulière adapté à la réalité africaine. Sa grande particularité va être le téléchargement de la musique audio avec le système de paiement mobile (Mobile Banking). Le Mobile Banking est une technologie de paiement en croissance évolution en Afrique. Vu le nombre restreint de personnes ayant accès aux banques, Narsix Baya pense contourner ce problème avec le Mobile Banking (En RDC, M-Pesa, Airtel Money sont le plus utilisés). Les utilisateurs qui désirent télécharger une audio sur Baziks Store doivent posséder une carte de téléchargement fourni par la Startup.

 

 

Baziks Pulse, lui va se focaliser sur les artistes musiciens moins connues à la recherche d’un public large. Les musiques sur Baziks Pulse seront gratuites donc à téléchargement libre de droits. Baziks Pulse veut contribuer à l’émergence de la musique africaine sur Internet. Aussi aider a augmenté le nombre de fans pour les chanteurs moins connues en Afrique.

 

 

C’est une bonne idée vu que la musique Katangaise est en pleine croissance mais elle manque de percé au niveau internationale. Des musiciens comme RJ Kanierra, M-Joe ou encore Ced Koncept méritent que leurs musiques atteignent un niveau international en passant par internet.

 

 

Pour terminer, vous pouvez retenir quelques détails sur la startup. Le mot « Baziks » vient de la langue lingala « Ba Miziki » qui a été raccourci en Baziks. Cette appellation voudrait dire « Les musiques ». Le projet date des années avant son lancement. En 2002, Narsix Baya voulait lancer un label de musique pour aider les chanteurs congolais. L’initiateur a dû stopper le projet en voyant le coût de la réalisation et le processus de mise en place. Son idée a juste changé pour se consacrer à la musique en ligne. Et c’est en Mai 2012 que Baziks a été lancé à Kinshasa. La plateforme compte un nombre important des internautes (environ 10 000 le mois) et des milliers de téléchargement de musiques audio.

 

 

Narsix Baya, initiateur de Baziks Entertainment
Narsix Baya, initiateur de Baziks Entertainment

 

 

 

Actuellement, Narsix Baya travaille avec une petite équipe des personnes spécialisé dans différente domaine de l’informatique afin de maintenir l’application web.

 

 

La musique Congolaise est très bien connu en Afrique et à fait danser les personnes des différentes générations dans le temps. En voyant les potentiels de la musique congolaise, Baziks Store pourrait devenir la meilleure plateforme de musique en ligne en Afrique francophone. Aussi générer des milliards de dollars ! Toutefois, un besoin de financement considérable du Congo ou d’un investisseur est la bonne façon d’aider Narsix Baya. Le Congo doit se référer au Rwanda pour mieux évolué dans les nouvelles technologies. Le Rwanda est devenu le pays le mieux classé dans le NTIC en Afrique. Pour votre rappel, le gouvernement Rwandais à déjà préparer pour les jeunes passionnés une somme de 100 millions de dollars pour financer de projet NTIC pour ce pays à milles collines. Un très bon exemple à suivre !

 

Baziks

Christian Kas

Business Coach | J'interviens dans le conseil, accompagnement, formation des créateurs d'entreprises.