Une crise de talents informatiques s’annoncent dans les années avenir

Merci pour le partage...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn1

Enseigner aux autres, c’est la nouvelle idée que nous trouvons pour la République Démocratique du Congo.

Il faut apprendre aux gens à programmer dans n’importe quel langage de programmation. Nous pensons que la prochaine génération de développeur devra commencer à apprendre très tôt. La programmation demande de s’initier bien avant pour être talentueux.

L’art de la programmation et du développement de logiciels est presque complètement négligé à l’école et très tristement sous-représenté à l’Université en RDC. Même aux États-Unis, leaders mondiaux en technologie, moins de 2 % des étudiants en université suivent un cursus en informatique. Ce qui est encore moins qu’il y a quelques années.  Nous devons entrainer la prochaine génération de développeurs. Si nous n’enseignons pas la programmation plus tôt, comment pourrons-nous avoir le prochain Google ou le prochain Facebook ? Quelles sont nos options ?

L’éducation à tous les niveaux est la clé. Il faut exposer les enfants à la programmation et pas uniquement aux ordinateurs tout comme on les expose aux maths et au français. Il faut donner à l’informatique la place qui lui revient et en faire la quatrième science à l’école. Les professeurs ne peuvent pas instruire la prochaine génération de programmeurs s’ils ne savent pas eux-mêmes programmé. Ils ont besoin d’aide. Les enfants doivent mettre la main dans le code (plutôt que d’apprendre la dernière version de Word).

Nous pensons que les développeurs congolais, s’ils travaillent ensemble, peuvent très bien fournir de quoi instruire et former la prochaine génération de développeurs. La communauté du web représente une ressource incroyablement ingénieuse, novatrice et adaptable à laquelle on doit donner la chance de jouer un rôle dans la résolution du problème des compétences. On trouve déjà des tutoriels en ligne pour presque n’importe quel problème de programmation qui puisse exister, il nous suffit de transformer ce genre de contenu en une ressource convenant à l’éducation. Par le biais d’une collaboration et d’une itération de ce contenu, nous pensons que la communauté peut fournir aux enseignants une ressource en formation continue qui sera toujours pertinente et complètement gratuite.

En RDC, il faut fournir un environnement de développement intégré par lequel la communauté peut partager ses ressources, créer des tutoriels intégrés et apprendre à programmer (projets publics et pédagogiques gratuits) mais nous avons besoin que des développeurs talentueux qui soutiennent cette idée et soient prêts à faire part de leur savoir. Une collaboration au sein de la communauté peut-elle aider à résoudre la crise des talents informatiques ? Apportez-nous votre aide dans les commentaires.

Christian Kas

Coach | J'accompagne les entrepreneurs à progresser dans leur vie pro et perso.