Startup connect: la liste de nominés est maintenant connu

Merci pour le partage...Share on Facebook10Share on Google+1Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn1

Les organisateurs de l’évènement Startup connect 2015 viennent de rendre public la liste de nominées en République Démocratique du Congo. La liste se trouve sur le site officiel de l’organisation.

Deux jours d’écoutes (soit le 26 et 27 Septembre 2015) des jeunes entrepreneurs ont permis à un jury d’experts de sélectionner 21 candidats. Les personnes qui ont atteint cette étape auront la chance de trouver des investisseurs à leurs projets. Aussi financer leurs projets.

 

Les organisateurs avaient prévu au départ 30 startups mais le choix a baissé à 21 startups soit 9 startups de moins. La raison de cette baisse est inconnue pour Wazatech. Du moins les 21 jeunes entreprises participeront à la final de l’évènement prévu du 26 au 27 novembre 2015 à Lubumbashi.

 

En voyant de près cette liste de nominés, nous remarquons que 2 secteurs ont eu plus de candidats sélectionnés sur les 6 secteurs organisés. Il s’agit des secteurs de l’agro-alimentaire (7 personnes sélectionnées) et les sociétés de services (8 personnes sélectionnées). Un choix important du jury pour augmenter l’économie de la RDC. Le Congo passe de moment difficile pour son économie.

 

Et le secteur de nouvelles technologies, très faiblement représentés (2 personnes). Richard Sumuni et Daniel Shenga se sont distingué par leur projet innovant pour le Congo.

 
A signaler que les femmes se sont aussi démarquées à cet évènement. La balance est presque équilibrée avec 8 femmes et 13 hommes. Le jury s’est surtout appuyé sur la maturité des candidats avec une tranche d’âge de sélectionnés supérieure à 25 ans.

 
Startup connect est une bonne initiative pour relever l’économie de la RDC. Un pays avec beaucoup de potentiel mais un niveau très, très bas en développement. Actuellement, tout est à refaire pour la RDC. Je regrette de dire ce mot : ça me fait très mal, je le dis quand même, tout est à refaire pour le Congo. Je m’explique : Pour un entrepreneur, il doit chercher les problèmes qui le dérangent à résoudre bénéfique pour les congolais. Montrer les problèmes à une personne est une bonne façon de le faire voir les opportunités. Le problème est que le Congo à un sérieux problème car le pays manque de socle pour s’appuyer afin démarrer un projet. Tout est pénalisé ! Un miracle quand nous voyons les voisins rwandais (151e) qui s’appuie sur le café et le Congo qui chute et rechute (186e), soit l’avant dernier sur les 42 pays présentant le plus bas indice de développement humain. L’histoire de Goliath et David vous m’en dirait-elle ? La RDC est capable de réinventer le futur qu’elle veut par le travail. Le futur se construit par le travail.

 
Startup connect est un partenariat de la CARF, Creabox Communication, KPMG.

 
En savoir plus

 

Site officiel de startup connect

Christian Kas

Spécialiste de la réussite et du bien-être.